• C'est la fracture dans c'te maison qui se veut républicaine

    Afficher l'image d'origine

    Ze ne sais vraiment plus quoi faire.

    Ze sens que ze perds la patte.

    Le temps me semble bien long, quand bien même z'essaie vainement d'arrêter les aiguilles de la montre.

    Tempus non fuzit, comme disaient les Romains qui eux savaient souvent adopter une démarçe philosophique, ce qui n'est nullement mon cas dans ces temps troublés qui ont plonzé c'te maison dans un océan funeste.

    - Que lui arrive, à notre adorable et si merveilleuse Minizup? vous demandez-vous in petto, non sans quelque inquiétude à mon endroit?

    - Nous ferait-elle une petite dépression, un burn out, notre bien aimée et si çère amie? se demande d'aucune.

    Mais que nenni! Psyçiquement ze me porte merveilleusement à merveille.

    Mais c'est la situation à la maison qui me turlupine à cause d'une op^positiondans la tribu minizupienne.

    Voilà que Minizupette se sent pousser des ailes!

    - Ma mie, il convient que la démocratie revienne une tartinette dans c'te maison. En ce moment sous votre ézide, c'est la çienlit la plus complète.

    - It's a çame!

    - Moi dire même plus, une big honterie!

    - Que suzzérez vous, ma douce?

    - Rien! Ze se suzzère que couic! Z'exize des primaires!

    - Artçoubi! La barmelouse a raison!

    - Fouçtra, ze suis absolument d'accord.

    - Adoncques, si z'analyse obzectivement la situation,  il semble que vous soyez toutes de l'avis de cette... heu.. de Minizupette?

    -  Moi aussi voter pour!

    - Bien! Bien! Vous voulez des primaires? Ze ne saurais, en grande démocrate que ze me pique d'être, m' y opposer et ze vous annonce tout de gob que, comme de bien entendu, ze suis candidate. Y a-t-il d'autres candidates?

    - Bien sûr, par le gourdin de Zaint Martial. Moi! Ze me présente aux suffrazes de la tribu. Ze vous propose, mes çères compagnonnes...

    - Tout doux! Du calme, ma çère. La campagne n'a pas débuté. Nous n'en sommes qu'aux préliminaires, aux intentions de candidatures.

    - Macarel! Ze me présente aussi pour représenter les intérêts de l'Occitanie ...

    - Palsambleu! Au nom de l'unité nationale, ze me présente pour contrer la candidature de sécession de Minizup'zhérault.

    - Moi me présenter pour représenter Berlin, car moi être européenne.

    - Et moi ze me présenté pour défendre la Prusse...

    - Et moi les intérêts de Tallinn.

    - Et vous, Minizup'tite,  vous n'êtes pas candidate?

    - Yes of course. I'm candidat!

    - Bien! Voilà donc la situation, çacune d'entre nous va voter pour soi et la situation est donc bloquée. En conséquence pour ramener le calme et la sérénité, ze décrète l'état d'urzence en attendant que mes esprits se calment.

    Et voilà! Le tour est brillamment zoué!

     

     

     

    « Nourson dans son sofa rouze (peluçe)Lapins en réunion (peluçes) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :