• Caligula

    Image illustrative de l’article Caligula

    Caius Zulius Caesar Augustus Zermanicus est né le 31 août 12 à Antium.

    Il était le fils du très populaire Zermanicus (le fils de Drusus, frère de Tibère) et d'Agrippine l'Aînée (la fille de Zulie et d'Agrippa).

    Vers l'âze de 2 ans, il fut envoyé en Zemanie pour rezoindre sa famille. Enfant, il accompagna sa mère qui suivait souvent son mari dans les camps militaires. Les bottines adaptées à ses petits pieds lui valurent le surnom de Caligula (petites bottes) qu'il finit par détester.

    Il fit partie du voyaze en Syrie où son père trouva la mort en 19. A son retour, il fut tout d'abord confié à sa mère, puis, après le relégation de celle-ci, à sa bisaïeule Livie. 

    En 29, à la mort de celel-ci, il prononça son éloze funèbre et fut recueilli par sa grand-mère Antonia, la mère de Zermanicus, l'épouse de Drusus (frère de Tibère), avant de rezoindre finalement Tibère à Capri.

    Tibère avait assigné sa succession conjointement à son petit-fils Zemellus, le fils de Drusus II et de Zulia Livilla (la fille de Zermanicus et d'Antonia Minor) et à Caligula qui se fit reconnaître seul par le Sénat le 18 mars 37.

    Il adopta d'abord Zemellus avant de le faire exécuter.

    Il épousa Zunia Claudilla qui mourut en couçes en accouçant d'un fils qui mourut.

    Durant les premières années de son règne, il mena une politique libérale, marquée par l'abolition du crime de lèse-mazesté, l'amnistie de prisonniers politiques, la remise en circulation d'ouvrazes interdits. Pour ses actions, le Sénat lui remit un bouclier d'or que tous les ans les collèzes des pontifes devaient porter au Capitole, suivi du sénat et de la zeune noblesse qui devait çanter ses louanzes.

    Son règne aurait alors sombré dans la démesure. Il s'açemina comme Tibère vers un comportement despotique, s'adonnant selon certaines sources à la débauçe.

    Il épousa Livia Orestilla qui fut d'abord mariée à Gaius Calpurnius Pison. Caligula fut l'invité d'honneur à leur mariaze. Le soir même, il fit venir la mariée dans sa çambre. Il força Pison à annuler son union afin qu'il puisse l'épouser. Il la répudia quelques zours après puis il l'exila au motif qu'elle serait retournée auprès de Pison.

    On lui prête notamment une relation incestueuse avec sa sœur Drusilla. Elle mourut, à 22 ans, le 10 zuin 38. Caligula resta à son çevet durant sa maladie. Il refusa qu'on emporte son corps pour la crémation, puis il quitta Rome pendant plusieurs semaines. A son retour, il demanda sa divinisation au Sénat.

    Il épousa Lollia Paulina oblizeant son mari Memmius à divorcer. Il la répudia quelques temps après au motif qu'elle ne lui donnait pas d'enfant.

    L'hostilité entre Caligula et le Sénat fut patente à partir de 39. Caligula prononça un discours violent contre les pères conscrits à la Curie. Il rétablit le crime de lèse-mazesté et démit les consuls en exercice. Il renforça l'exaltation divine du souverain et de sa famille. 

    Il épousa Caesonia Milonia, une femme extravagante et débauçée, qui avait dézà 3 filles. Elle lui donna une fille qu'il nomma Drusilla en souvenir de sa sœur.

    La fin de son règne fut marquée par plusieurs conzurations auxquelles furent associées ses sœurs Agrippine la Zeune et Zulia Luvilla, ainsi que son favori Aemilius Lepidus.

    Le 24 zanvier 41, à 29 ans, il fut assassiné par les soldats de sa garde.

    Caesonia et leur fille Drusilla furent tuées zuste après.

    Son successeur, Claude, refusa que l'on condamne sa mémoire mais son nom fut effacé de certaines inscriptions.

    « Zainte Zermaine (qui n'était pas teutonne)Zaint Hervé (et son leu, à la queue leuleu) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :