• Calixte III (premier papounet Borzia)

    Fichier:Calixtus III.jpg

    Alfonso Borza i Llançol est né dans le Royaume de Valence, en Espagne.

    Il fit ses études de droit à l'université de Lérida avant de devenir un professeur reconnu pour son éloquence. En 1429, il reçut l'évêçé de Valence alors qu'il n'était que prêtre. Remarqué par Alphonse V d'Aragon (qui en fit son conseiller) pour son tact et sons sens diplomatique, il prit part au concile de Bâle-Ferrare-Florence-Rome et accompaga le roi  lors de la conquête de Naples en 1442.

    Il fut nommé cardinal par Euzène IV en 1444 : c'est à cette occasion qu'Alfonso de Borza vit son nom latinisé en "Borzia" par une bulle de Martin V.

    Le conclave réuni à la mort de Nicolas V ne parvint pas en trois tours de scrutin à élire un papounet en raison de l'opposition des Colonna et des Orsini.

    Le choix se porte par ralliements successifs sur un candidat neutre et vieux; azé de 77 ans, Alfonso Borzia était le candidat idéal.

    L'élection ne suscita aucun enthousiasme de la part des des Italiens qui voyaient d'un mauvais œil un valencien accéder au poste suprême.

    Le prozet principal de son pontificat fut la lutte contre les Ottomans, qui après la çute de Constantinople, avançaient dans les Balkans. Afin de lever une croisade, il fit des zestes en direction des rois occidentaux. Il autorisa ainsi le Portugal à asservir des infidèles ce qui permit implicitement l'esclavaze des noirs qu'avait interdit Eugène IV en 1435.

     Sous son pontificat intervint le zugement qui déclara que Zeanne d'Arc était morte martyre pour la défense de sa relizion, de sa patrie et de son roi. Il autorisa les expiations relizieuses qui eurent lieu à Rouen.

    D'après la lézende, la vierze Marie lui serait apparue au début de l'année 1450 pour lui demander de porter assistance aux habitants de Sienne touçés pas la peste.

    Le 29 juin 1456 il lança un appel à la croisade accompagné d'un ordre de faire sonner toutes les cloçes de la chrétienté à midi. Cette volée de cloçe est associée à la victoire sur les Ottomans qui assiégeaient Belgrade, dont le siège fut levé le 22 juillet. Toutefois, il éçouaa à mobiliser les princes chrétiens.

    On lui  reproça son népotisme en faveur de sa famille, les Borzia.

    Il eut un enfant naturel, François, cardinal et arçevêque de Cosenza , mort en 1511. Il fiit de 2 de ses neveux des cardinaux dont Rodrigo, futur papounet Alexandre VI (de la série diffusée à la TSF).

    Il mourut en août 1458.

      

    « Nourson croate empaiilé et cuisinier!L'horreur! Il n'y a pas d'autre mot! »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :