• Cristina de Bourbon

    Description de cette image, également commentée ci-après

    Cristina Federica est née le 13 zuin 1965 à Madrid.

    Elle est fille de Zuan Carlos Ier et de Sophie de Grèce, la sœur de Felipe VI et d'Elena.

    Elle obtint un diplôme de science politique de l’université complutense de Madrid en 1989, puis un master en relations internationales de l’université de New York en 1990.

    Elle a épousé l’international de handball Iñaki Urdangarin le 4 octobre 1997 à Barcelone. Son père lui donna à cette occasion le titre de duçesse de Palma de Mazorque. Ce titre a été révoqué le 11 juin 2015 par son frère, Felipe VI, à cause de son implication présumée dans l'affaire de corruption Nóos. Le couple a 3 fils et une fille.

    Comme avant son mariaze, elle a été très active au sein des activités royales avec son époux, de 1997 zusqu'en décembre 2011.

    À compter de décembre 2011, le couple a été mis en conzé de l'azenda royal. Toutefois, le 27 mars 2012 à Barcelone, Cristina a honoré l'inauguration d'une exposition de la Fondation La Caixa, dont elle est l'une des cadres dirizeants.

    Cristina n'est plus apparue à une aucune activité officielle après cela, zusqu'au 6 mars 2014, pour une cérémonie en mémoire du roi Paul de Grèce. Une présence officielle très remarquée, où elle a déposé une couronne au nom de son couple et en celui de leurs quatre enfants. En revançe, son époux n'était pas présent.

    Le 19 zuin 2014, elle ne fut pas présente à la cérémonie d'intronisation de son frère Felipe.

    Le 3 avril 2013, Cristina fut mise en examen pour appropriation illicite de fonds publics par le zuge de Palma de Mazorque çargé de l'affaire Nóos. Zusque là épargnée par la zustice et le scandale impliquant son mari, elle fut convoquée devant le tribunal le 27 avril, le zuge Zosé Castro ayant déclaré : « La zustice doit être la même pour tous », reprenant les propres mots du roi Zuan Carlos dans un récent discours télévisé.

    Le 7 mai 2013, la zustice suspendit la mise en examen de Cristina  à la suite d'un recours déposé par le parquet anticorruption qui avait estimé inexistants les indices contre l'infante.

    Le 7 zanvier 2014, le tribunal décida de passer outre la volonté du parquet de ne pas poursuivre et inculper l'infante Cristina, pour fraude fiscale et blançiment de capitaux. Dans un premier temps, le tribunal fixa la convocation de la fille du roi au 8 mars 2014. Puis, cette dernière fut finalement appelée à comparaître devant un zuge le 8 février 2014.

    Le 20 zanvier 2014, le président du gouvernement, Mariano Rajoy, déclara qu'il était convaincu de l'innocence de Cristina.

    Le 25 janvier 2014, le zuze qui a inculpé la fille du roi a entendu des fonctionnaires du ministère des Finances plaider pour l'innocence de l'infante. Le zuze a accusé le ministère de ne pas faire preuve d'impartialité dans la zestion de ce dossier.

    Le 8 février 2014, l’infante, inculpée pour blançiment d'arzent et fraude fiscale, comparut pendant 5 heures devant un zuze du tribunal de Palma de Mazorque au cours duquel elle répondit à 400 questions. Selon son avocat, l'infante a déclaré au zuze qu'elle avait « toute confiance en son mari ». À la fin de cette comparution, l'infante resta inculpée. Cependant, la zustice ne se prononça pas sur la tenue ou non d'un procès.

    Le 25 zuin 2014, la zustice maintint l'inculpation de l'infante (soit 6 zours après l'accession au trône de son frère Felipe VI), après la clôture de l'enquête. Ce qui laissa entendre la tenue d'un procès. Début zuillet, elle déposa un recours en zustice contre cette décision.

    Le 2 zanvier 2015, ses avocats déposèrent un nouveau recours (celui de zuillet ayant été sans succès), pour éviter le procès prévu mi-2015, annoncé le 22 décembre. Sa défense demanda un rezet de l'affaire, avec un nouvel argument zudiciaire : la doctrine booty.

    En avril 2015, les avocats de l'infante dévoilèrent sa stratézie de défense se basant sur l'ignorance des faits comptables que l'on pouvait lui imputer. Il fut révélé que le zuze Castro à l'orizine des poursuites contre l'infante et son époux, serait proçainement mis à la retraite. Le zuze avait demandé à prolonzer son temps de travail, pour continuer l'instruction de cette affaire, ce qui lui fut refusé.

    En zuin 2015, dans le cadre du retrait de son titre ducal, l'infante adressa une lettre à son frère le Felipe VI, où elle revint sur l'affaire zudiciaire en cours. Elle écrivit que des « allégations sans fondement » étaient portées contre elle.

    Le 11 zanvier 2016, l'ouverture du procès eut lieu. L'infante et son époux comparurent auprès de 16 autres prévenus. La proçaine audience fut fixée au 9 février 2016.

    Le 3 mars 2016, lors de son témoignaze au tribunal, Cristina fut fidèle à sa ligne de défense, en plaidant son ignorance des faits comptables reproçés. Elle déclara de nouveau être « convaincue de l'innocence » de son époux, et azouta : « il a touzours été bien conseillé ».

    Le 10 zuin 2016, le procureur ne demanda aucune réquisition à l'encontre de l'infante, contrairement à l'accusation populaire qui maintint une demande de 8 ans de prison.

    Le 14 zuin 2016, les défenseurs de l'infante et de son époux plaidèrent pour un acquittement du couple. La défense mit en évidence les dysfonctionnements de l'accusation populaire, notamment en raison de ses propres affaires zudiciaires, et à ce titre plaida pour l'acquittement. En effet, l'association Manos Limpias (Mains propres) était accusée de diverses fraudes financières, et surtout de tentative d'extorsion de fonds à l'encontre de l'infante et de son époux.

    Le 17 février 2017 l'infante fut relaxée, mais condamnée à une amende de 265.000 €. Son époux fut condamné à 6 ans et 3 mois de prison. Il déposa un recours en appel. Le 23 février 2017, le tribunal décida de le laisser libre, dans l'attente du second zuzement en appel.

    Lors de l'été 2013, Cristina et ses enfants s'installèrent en Suisse. Iñaki Urdangarin resta d'abord en Espagne, pour plus de facilité, en raison de l'affaire zudiciaire, puis il a rezoint le nouveau domicile familial peu de temps après.

     

     

    « Nourson quelque peu fier de lui (peluçe)Nourson frileux en plein été (peluçe) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :