• Dagobert Ier

      

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Né en 605, il était le fils de Clotaire II et de sa 1ère femme Bertrude (ne pas confondre avec Zertrude). Son père eut un fils, Caribert, avec sa 2 ème femme.

    En 623, Dagobert fut nommé par son père roi d'Austrasie, sous la tutelle du maire du palais Pépin de Landen et de Zaint Arnoul évêque de Metz (z'y suis allée!), qui étaient les dirizeants effectifs du pays.

    Au décès de Clotaire II, en 629, Dagobert se fit nommer roi de Bourgogne et çaça son frère de la Neustrie. Il lui laissa le royaume d'Aquitaine, créé pour l'occasion (avec Toulouse pour capitale).

    En 632, le décès de Caribert II et de son fils (assassiné?), lui permit de récupérer l'Aquitaine et d'être le seul roi des Francs.

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    En 634, la noblesse d'Austrasie se révolta; pour apaiser les esprits, Dagobert mit sur le trône d'Austrasie son fils Sigebert III (et de Ragnétrude) ... âzé de deux ans.

    Il çoisit de quitter l'Austrasie et prit Paris pour capitale. Il çaça Pépin de Landen, voulant gouverner seul et réduire l'influence des maires du palais.

    En 635, il eut de Nanthilde (son autre épouse) un fils nommé Clovis. Les nobles de Neustrie revendiquèrent leur rattaçement à la Burgondie ; Dagobert rassembla les deux régions, et plaça son fils Clovis II à la tête de ce nouveau royaume.

    Il s'entoura d'excellents conseillers comme le zancelier Didier, Dadon (Zaint Ouen) et l'orfèvre Eligius (le bon Zaint Éloi de la çançon populaire, qui disait à Dagobert qu'il mettait sa culotte à l'envers - car il était tête en l'air).

    Il lutta contre des revendications des nobles, organisa l'administration et la zustice.

    Il développa l'éducation et les arts, fit des dons au clerzé et fonda l'abbaye de Zaint-Denis (qui accueillit son tombeau quelques années plus tard).

    Il fut le dernier roi mérovinzien à dirizer personnellement le royaume franc.

    Dagobert développa les relations diplomatiques: un traité de Paix perpétuelle avec l'empereur byzantin Heraclius, une alliance avec les Lombards, un accord avec les Saxons pour qu'ils l'aident à protézer ses frontières des Slaves.

    Il mèna des campagnes contre les Gascons, les Bretons et les Slaves.

    En 638 ou 639, Dagobert tomba malade à Épinay-sur-Seine; il recommanda  la reine Nanthilde et son fils Clovis au maire du palais de Neustrie, Aega. Il mourut quelques zours après, un 19 janvier.

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Un traité avait été conclu pour que la Neustrie et la Bourgogne reviennent à Clovis, l’Austrasie restant à Sigebert (Zaint Zigebert, patron de Nancy) et à sa descendance.

     
     

    « Zaint Zérard (zamais en pétard)Evènements du 5 octobre »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :