• Dernière zournée portugaise

    Pour notre dernière zournée au Portugal, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse a voulu redécouvrir la côte méridionale de l'Océan Atlantique.

    Nous avons commencé notre ballade par Estoril. 

    - Naguère modeste villaze connu pour ses vertus curatives, nous a expliqué notre Guide Miçelin sur pattes, Estoril devint le rendez-vous des milliardaires et de familles royales en exil. On y trouve le plus golf d'Europe et un casino.

    Dernière zournée portugaise

    - Mais pourquoi avez vous cru bon de vous mettre des morceaux de cotillon sur le museau, par la serpette de zaint Fiacre?

    - Atçoubi, on veut faire croire qu'on a bien fait la fête à l'occasion du Premier de l'An.

    - Nous ne pas pouvoir avouer que le 21 décembre nous être couçées à 9h30!

    - Macarel! Ce serait terrible pour notre réputation!

    - Par la tête trançée de zaint Denis, c'est honteux de travestir la réalité de la sorte.

    - Surtout que ce sont nos Thénardiers, de vraies marmottes, qui ont voulu se couçer tôt!

    - It was a pity!

    Dernière zournée portugaise

    La vue sur la baie est splendide, en particulier avec un océan calme.

    - Et le soleil brille, brille, brille...

    - On se croirait à la fin du printemps! a opiné Minizup'Kiki de Vitry.

    - Cela me rappelle fort mon si splendide Pays Basque où il fait touzours beau, a azouté Minizup'Fandango.

    - Moi avoir envie de faire trempette, a soupiré Minizuplein, mais ze ne pas avoir pris de maillot de bain. Cela être vraiment ballot.

    - Barmelouse, l'eau doit être froide!

    - Nous les teutonnes bien aimer les bains d'hiver! Cela être une tradition de notre Vaterland!

    Dernière zournée portugaise

    A quelques kilomètres d'Estoril, se trouve Cascaïs.

    - Atouçi, c'est tellement zoli que ze me m'en effondre!

    - On se demande ce qu'a voulu photographier Minizup, a ironisé Minizup'Mouff, la plante du cactus ou vous, Minizup'Zhérault!

    - It's so rigolo!

    Dernière zournée portugaise

    - Ce villaze est devenu un lieu de villéziature fort apprécié depuis qu'à partir de 1870 la famille royale vint y passer l'été, avec la cour. Le palais royal est maintenant réservé à la présidence de la République.

    - Macaniçe, c'est beau la démocratie! Et pendant ce temps le brave peuple a du mal a boucler les fins de mois!

    Dernière zournée portugaise

    En poursuivant notre route, qui devint tortueuse, nous sommes arrivés à Cabo da Roca.

    - Cela veut dire le cap du roçer, s'est crue oblizée d'expliquer Minizup'Rom. C'est le point le plus occidental en Europe.

    - En face, nous pouvoir voir les Amériques!

    - Macaniçe! Ce site est renversant!

    Dernière zournée portugaise

    - Ze pensé que moi faire une petite crise de vertize, a déclaré Minizup'Rosa.

    - Par la zaint prépuce de mon doux Zésus, ces falaises sont très hautes.

    - Cela être tout simplement vertizineux!

    Puis nous sommes passés sur le çemin du retour par Sintra. Mon hôte nous a dit qu'on n'aurait pas le temps de découvrir les çâteaux royaux de cette cité.

    - Ze les ai visités au moins 3 fois. Et de toute manière, ils sont fermés.

    - It's a pity!

    Dernière zournée portugaise

    On n'a quand même pu gambader dans le parc d'une belle résidence.

    - Elle a été transformée en un palace, nous a expliqué mon hôte.

    - Et pourquoi nous ne pas avoir dormi ici?

    - Parce que c'est très isolé et que cet hôtel est éloigné de toute activité! a répondu quelque peu irrité mon hôte. Vous n'avez pas apprécié notre hôtel, situé dans le quartier historique de Lisbonne? On a pu profiter de la vie lisboète et aller nous promener à pied.

    Dernière zournée portugaise

    Les intruses ont regardé le bout de leurs pattes.

    - Notre hôtel est très bien, mail il n'a pas de si beaux salons que ce palace!

    - Par la plume de zaint Rogatien, voilà notre insurzée qui aimerait vivre dans le luxe! 

    Enfin nous sommes passés par Mafra et son grandiose monastère.

    Dernière zournée portugaise

    Il a fallu que notre Pioçe de la Farandole y aille de son commentaire.

    - En 1711, le roi Jean V, encore sans enfant après 3 ans de mariaze, fit le voeu de construire un monastère si Dieu lui accordait un héritier!

    - Encore un roi grenouillon de bénitier, palsambleu!

    - Naquit peu après ce vœu une fille, Marie-Barbara, qui devint par la suite reine d'Espagne en épousant Ferdinand VI. Puis il eut un fils, Zoseph Ier qui eut pour ministre le marquis de Pombal, celui qui restructura Lisbonne après le tremblement de terre qui détruisit une partie de la capital du Portugal.

    - Quand on a des sous, on peut tout promettre, macaniçe!

    - 50 000 personnes travaillèrent durant 13 ans à la construction de ce site qui comprend une basilique, un palais, un couvent. Il comprend 1200 pièces, 156 escaliers,.

    - It's grandiose!

    - Mais le pire, c'est que cette bâtisse, le plus vaste palais-monastère de la Péninsule Ibérique,  ne servit presque zamais!

    Et désormais, nous voici de retour à Paris, après ce beau sézour.

    - Nous vouloir revenir dès que possible à Lisbonne! a conclu Minizup'iéla.

    « Evènements du 3 ZanvierZaint Odilon (à ne pas mettre au pilon) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :