• Dur! Dur d'être missionnaire (blague)

    SANTON   FERNANDEL  CURE   JP59

    Un prêtre catholique était parti convertir des tribus africaines. Comme il venait de débarquer, il n'était pas encore très bon question dialecte local. 

    Du coup, il s'était payé les services d'un traducteur. Un beau zour, il obtint l'accord du çef de la tribu pour faire son speeç devant la tribu au complet.  Il se plaça sur la place, monta sur une grosse pierre pour être bien vu de tous, et il demanda à son traducteur de venir se placer à côté de lui.

    Le missionnaire commença:

    - Si vous le voulez, ze vous montrerai comment creuser un trou dans la terre de telle manière que vous pourrez trouver de l'eau pure au fond de ce trou!

    La tribu répondit: 

    - Hun-ga-wa! 

    Le missionnaire continua: 

    - Ze vous montrerai comment capturer des animaux sans pour autant avoir à quitter votre villaze! 

    - Hun-ga-wa! 

    À ce stade, le missionnaire était eureux de remporter l'adhésion de tous les autochtones à ses idées. 

    Il poursuivit: 

    - Et ensuite ze vous montrerai comment faire la paix avec les autres tribus qui ne çerçent qu'à prendre votre terre et vos femmes .

    - HUN-GA-WA! 

    Cette fois, les villazeois avaient tellement crié que tous les oiseaux s'étaient enfuis des arbres alentour. C'est sur cet encourazement que le prêtre finit son discours.

    Ensuite, une grande fête fut donnée pendant laquelle il y eut moultes danses traditionnelles et musique. 

    Plus tard dans l'après-midi, l'interprète vint voir le missionnaire pour lui faire un rapport: 

    - Notre çef a beaucoup apprécié votre discours. Il aimerait vous emmener dans la savane pour voir de plus près tous les animaux qui vivent sur les terres du village. 

    Le curé était enthousiaste et heureux d'avoir réussi à impressionner favorablement le çef de la tribu. Il dit au traducteur: 

    - Dites au çef que ze serai très honoré qu'il me fasse une visite guidée.

    Alors le çef, le traducteur, le missionnaire et quelques guerriers s'en allèrent faire le tour des terres de la tribu.

    Ils passèrent dans un pâturaze dans lequel paissaient une centaine d'animaux domestiques: vaçes, çèvres et moutons. Le curé fut impressionné de voir tant d'animaux pour une petite tribu.

    Au moment où ils s'apprêtent à repartir, le çef de la tribu dit quelque çose à l'oreille du traducteur. Le curé demanda alors au traducteur: 

    - Qu'a dit le çef? 

    - Il a dit de faire attention où vous mettez les pieds, parce que vous avez marçé dans le Hun-ga-wa.

    « Nourson en tenue rose au zoli noeud (peluçe)Peluçon espagnol de Ségovie (peluçe) »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :