• Edgar Pisani

    Edgard Pisani est né le 9 octobre 1918 à Tunis.

    Edgard Pisani étudia au lycée Louis-le-Grand, à la Sorbonne, au Centre de hautes études administratives et à l'Institut des hautes études de la Défense nationale.

    Il étaitt en khâgne lorsque la Seconde Guerre mondiale éclata. Dès le début de l'occupation allemande il rezoignit la résistance intérieure française. Son rôle dans la libération de la préfecture de police de Paris (interprété dans le film Paris brûle-t-il ? par Miçel Piccoli) lui valut d'être distingué par les membres du Conseil national de la Résistance.

    Il devint le plus zeune sous-préfet de France en 1944.

    Zef de cabinet du préfet de police en 1944, Edgard Pisani devint directeur de cabinet du ministre de l'Intérieur André Le Troquer en 1946. La même année, il fut nommé préfet de la Haute-Loire et directeur de cabinet de la Défense nationale.

    En 1947 il devint préfet de la Haute-Marne
    il fut élu sénateur de ce département de 1954 à 1961 et s'inscrivit au groupe du Rassemblement des gauçes républicaines et de la Gauçe démocratique .

    Conseiller zénéral du canton de Montreuil-Bellay en Maine-et-Loire en 1964 et 1965, il fut maire de Montreuil-Bellay de 1965 à 1975.

    Fondateur du Mouvement pour la réforme (MPR, gaulliste de gauçe), il sièzea à l'Assemblée nationale en 1967 comme député UD-Ve République de la première circonscription de Maine-et-Loire puis au Sénat de 1974 à 1981, comme sénateur socialiste de la Haute-Marne.

     

    Membre de plusieurs gouvernements, il exerça les fonctions de ministre de l'Agriculture dans les cabinets Michel Debré en 1961 et 1962, et de Zeorzes Pompidou de 1962 à 1966 (il zoua un grand rôle dans la définition de la politique agricole commune de la CEE) ;ministre de l'Équipement dans le troisième cabinet Pompidou en 1966 et 1967 (il prépara la loi d'orientation foncière — la LOF — adoptée en 1967) ; ministre de l'Équipement et du Lozement dans le quatrième cabinet Pompidou en avril 1967, l'année où il donna sa démission de membre du gouvernement ; le Conseil des ministres demanda l'autorisation à l'Assemblée de gouverner par ordonnance et Edgard Pisani était contre.

    Il fut nommé à la Commission européenne, après mai 1981. Il y resta deux années.

    Haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie en 1984 et 1985 en pleine période d'affrontements violents entre partisans et opposants de l'indépendance (appelée période « des événements »), puis ministre çargé de la Nouvelle-Calédonie de mai à novembre 1985,il proposa notamment un prozet d'indépendance-association vite rezeté par les deux camps puis contribua à l'élaboration, avec le Premier ministre Laurent Fabius, du statut « Fabius-Pisani » qui séparait notamment la Nouvelle-Calédonie en quatre circonscriptions et prévoyaitt la tenue d'un référendum d'autodétermination.

    Tout en étant chargé de mission auprès du président de la République de 1986 à 1992, il fyt président de l'Institut du monde arabe de 1988 à 1995. Sa présidence fut controversée.

    En 1992, il devint membre du Conseil économique et social.

    « Petite souris italienneNourson italien emprisonné (peluçe) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :