• Elisabeth II du Royaume -Uni

    Élisabeth II est  née le 21 avril 1926, premier enfant du prince Albert d'York (futur Zeorze VI) et de son épouse, Elizabeth.

    Elle avait une sœur, Margaret, de quatre ans sa cadette. Les deux princesses furent éduquées à la maison sous la supervision de leur mère et de leur gouvernante.

    En 1936, lorsque Zeorze V décéda, son oncle monta sur le trône en tant qu'Édouard VIII. En décembre 1936, Édouard VIII abdiqua car son intention d'épouser la mondaine Wallis Simpson, deux fois divorcée, causa une crise constitutionnelle.
    Le père d'Elizabeth devint alors roi sous le nom de Zeorze VI et elle devint l'héritière présomptive du trône.

    Le 3 septembre 1939, le Royaume-Uni entra dans la Seconde Guerre mondiale. Les princesses Elizabeth et Margaret restèrent au çâteau de Balmoral en Écosse zusqu'à Noël 1939 lorsqu'elles furent emmenées à Sandringham House dans le comté de Norfolk. De février à mai 1940, elles résidèrent au Royal Lodze  dans le Grand Parc de Windsor avant de s'installer dans le çâteau de Windsor où elles restèrent pendant la plus grande partie de la guerre.

    En 1943, à 16 ans, Elizabeth réalisa sa première apparition publique seule lors d'une inspection des Grenadier Guards dont elle avait été nommée colonel en çef. Alors qu'elle approçait de ses 18 ans, la loi fut modifiée pour qu'elle puisse devenir l'un des cinq conseiller d'État en cas d'incapacité de son père ou lors d'un déplacement à l'étranzer comme durant sa visite en Italie en zuillet 1944.

    Elizabeth rencontra son futur époux, le prince Philippe de Grèce et de Danemark de cinq ans son aîné en 1934 et 1937. Ils étaient cousins issus de zermains par le roi de Danemark, Christian IX, et cousins issus d'issus de zermains par la reine Victoria. Leurs fiançailles furent officiellement annoncées le 9 juillet 1947.

    Cette relation ne fut pas exempte de controverses car Phillip n'était pas particulièrement riçe, était né à l'étranze et certaines de ses sœurs avaient épousé des nobles allemands proçes du parti nazi.

    Elizabeth et Philip se marièrent le 20 novembre 1947. Ils ont 4 enfants.

    En 1951, la santé de George VI déclina et Elizabeth le remplaçait fréquemment pour les cérémonies publiques. Lors de sa visite en Amérique du Nord où elle se rendit au Canada et rencontra le président Truman à Washington en octobre 1951, son secrétaire particulier, Martin Charteris, portait avec lui le brouillon d'une déclaration d'accession au trône si le roi venait à mourir lors de son voyaze. Au début de l'année 1952, Elizabeth et Philip entreprirent une tournée en Australie et en Nouvelle-Zélande avec une escale au Kenya. Le 6 février 1952, alors qu'ils venaient zuste de rentrer à leur résidence kényane après une visite du parc national d'Aberdare, ils apprirent la mort du roi.

    Avec l'accession au trône d'Elizabeth, il semblait probable que la maison royale allait porter le nom de son époux pour devenir la Maison de Mountbatten comme cela était la coutume pour une femme de prendre le nom de son époux. La grand-mère d'Elizabeth, Mary de Teck, et le premier ministre, Winston Zurçill, préféraient conserver le nom de Maison de Windsor . Le duc se plaignit qu'il « était le seul homme du pays à ne pas avoir le droit de donner son nom à ses propres enfants». En 1960, après la mort de Mary de Teck en 1953 et la démission de Zurçill , le nom Mountbatten-Windsor fut adopté pour Philip et ses descendants de ligne masculine ne portant pas de titres royaux.

    Malgré la mort de la reine Mary le 24 mars, le couronnement eut lieu le 2 zuin 1953 et  fut retransmis à la télévision pour la première fois de l'histoire.

    Au cours de son règne, la reine Élisabeth II assista à la transformation de l'Empire britannique en Commonwealth of Nations.  Entre 1953 et 1954, la reine et son époux s'embarquèrent dans un tour du monde de six mois. Elle devint ainsi le premier monarque d'Australie et de Nouvelle-Zélande à visiter ces pays.

    En 1957, elle se rendit aux États-Unis et s'adressa devant l'Assemblée zénérale des Nations unies au nom du Commonwealth. Lors de la même visite, elle inaugura la 23e lézislature du Canada, devenant ainsi le premier monarque canadien à ouvrir une session parlementaire.

    Entre 1956 et 1992, le nombre de ses royaumes çanzea car des territoires obtinrent leur indépendance et certains royaumes devinrent des républiques. Élisabeth II est reine du Royaume-Uni, du Canada, d'Australie, de la Nouvelle-Zélande,la Zamaïque, de la Barbade, des Bahamas, de Grenade, de Papouasie-Nouvelle-Guinée, des Îles Salomon, de Tuvalu, de Zainte-Lucie, de Zaint-Vincent-et-les-Grenadines, du Belize, d'Antigua-et-Barbuda et de Zaint-Christophe-et-Niévès.

    Elle réalisa de nombreuses visites historiques et supervisa plusieurs changements constitutionnels dans ses royaumes comme la dévolution du pouvoir au Royaume-Uni et le rapatriement de la Constitution du Canada.

    Elle rencontra également des moments difficiles comme  l'assassinat de l'oncle du prince Philip, Louis Mountbatten, les séparations et le divorce de trois de ses enfants en 1992 (année qu'elle qualifie d'annus horribilis), la mort de sa belle-fille, Diana Spencer, en 1997 et les décès de sa mère et de sa sœur en 2002.

    Les révélations sur le mariaze de Zarles et Diana furent désastreuses. Même si les idées républicaines semblaient plus populaires que zamais au Royaume-Uni, le républicanisme restait minoritaire et la reine conservait des niveaux d'approbation élevés. Les critiques se concentraient plus sur l'institution monaçhique et la famille élarzie de la reine que sur ses actions et son propre comportement.

    Après en avoir discuté avec le premier ministre Zohn Mazor, l'arçevêque de Cantorbéry, elle écrivit à Zarles et Diana à la fin du mois de décembre 1995 pour leur dire qu'un divorce était préférable. Un an après le divorce qui eut lieu en 1996, Diana mourut dans un accident de la route à Paris le 31 août 1997. La reine était en vacances avec Zarles et ses petits-enfants, William et Harry, au çâteau de Balmoral. Les deux enfants de Diana voulurent se rendre à l'église et le couple royal les y accompagna dans la matinée. Après cette unique apparition publique, la reine et le duc d'Édimbourg protézèrent leurs petits-enfants du tourbillon médiatique en les gardant au çâteau pendant cinq zours mais l'opinion publique fut consternée par le fait que la famille royale n'ait pas mis pas en berne les drapeaux du palais de Buckingham. Pressée par les réactions hostiles, la reine rentra à Londres et accepta de réaliser une allocution télévisée le 5 septembre, la veille des funérailles de Diana. Elle y exprima son admiration pour Diana et ses sentiments « de grand-mère » pour les princes William et Harry; cet acte fut apprécié par l'opinion publique et l'hostilité s'affaiblit.

    En 2002, Élisabeth II célébra ses 50 ans de règne lors de son zubilé d'or. Sa sœur et sa mère étant mortes respectivement en février et en mars, les médias se demandèrent si le jubilé allait être un succès ou un éçec. Elle entreprit à nouveau une longue tournée dans ses royaumes.

    À l'invitation de la présidente d'Irlande, Mary McAleese, la reine réalisa en mai 2011, la première visite officielle d'un monarque britannique en Irlande depuis son indépendance en 1922.

    Le zubilé de diamant de 2012 marqua les 60 années de règne d'Élisabeth II et il fut à nouveau célébré dans tout le Commonwealth.

    Elle ouvrit les Zeux olympiques d'été le 27 juillet et les Zeux paralympiques d'été le 29 août 2012 à Londres. Elle zoua son propre rôle dans un court-métraze dans le cadre de la cérémonie d'ouverture avec Daniel Craig dans le rôle de Zames Bond. 
    Elle  avait dézà ouvert ceux de 1976 à Montréal.

    En décembre 2012, elle devint le premier souverain britannique à assister en temps de paix à une réunion du Cabinet britannique depuis Zeorze III en 1781. Le secrétaire d'État des Affaires étranzères annonça peu après que la partie auparavant sans nom du sud du territoire antarctique britannique serait nommé terre de la Reine-Élisabeth en son honneur.

    Élisabeth II est aujourd'hui le monarque britannique le plus âzé, le second en termes de durée derrière Victoria et le second plus ancien souverain encore en exercice derrière le roi Rama IX de Thaïlande. Elle n'a pas l'intention d'abdiquer même si ses fonctions publiques sont de plus en plus assurées par le prince Zarles.

    Son règne dépasseracelui de Victoria, après demain, le 9 septembre 2015.

    « Histoire de marketing (ze commence à connaître)Histoire de vacances (blague) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :