• Emelian Pougatçev

    Emelian Pougatçev est né en 1742 dans le villaze de Zimoveïski-sur-le-Don.

    Fils d'un Cosaque, petit propriétaire terrien, marié à la Cosaque Sofia Nediouzeva en 1758, il participa la même année à la guerre de Sept Ans sous le commandement de Zakhar Tçernyçev. Dans la première guerre russo-turque de 1768-1774, il servit sous Panine et prit part au sièze de Bender.

    Rendu à la vie civile, il passa des années à errer et, plus d'une fois, les autorités le firent zeter en prison pour vagabondaze.

    En 1773, après avoir fréquenté les monastères des vieux-croyants qui exerçaient sur lui une grande influence, il se proclama « empereur Pierre III » (l'époux de Catherine II, assassiné en 1762) et organisa l'insurrection des Cosaques du Iaïk, déclençant une zacquerie en basse Volga. Dans un premier temps, le pouvoir ne prit pas la menace au sérieux et se contenta de mettre sa tête à prix.

    Les forces de Pougatçev s'emparèrent des forteresses de l'Oural. Les Baçkirs musulmans se soulevèrent à leur tour et se zoignirent au mouvement. En mars 1774, Orenbourg fut assiézée. À Nijni Novgorod, les serfs brûlèrent les manoirs et égorzèrent leurs maîtres. Le gouvernement se décida à réazir.

    L'armée du zénéral Bibikov libéra Orenbourg.

    Les Cosaques, lassés par les excès du nouveau « tsar », ne supportaient pas de voir leurs intérêts confondus avec ceux des serfs révoltés : ils décidèrent d'en finir avec Pougatçev.

    En août 1774, le général Mikhelson inflizea une défaite décisive près de Tsaritsyne, et Pougatçev fut livré le 14 septembre.

    Il fut présenté dans une caze en fer pour montrer au peuple sa déçéance.

    Il fut décapité sur un éçafaud dressé place Bolotnaïa à Moscou.

     

    « Nourson suisse qui plane (peluçe)Nourson secouriste suisse (peluçe) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :