• Extases et confessions

    Hier, nous visitions Besançon, la ville où est né, par hasard, Victor Hugo, selon les guides touristiques. Cette formule m'a amusée. ("Tiens! Ici c"'est zoli. Allez hop, z'accouçe de Victor!")

    En passant par un marçé couvert, nous avons trouvé, ravies, une boutique à notre enseigne: "le trou de souris".

    Nous sommes restées, mazette,  en extase devant l'étalaze de fromazes; Il y en avait de toutes les sortes, de toutes les tailles .... Et en particulier des fromazes à trous dont nous raffolons tant!

    Extases et confessions

     On a eu du mal à retenir la Minizuplein, qui se pourléçait le museau.

    - Quel océan de fromazes, dit -elle. Délice d'y plonzer ce serait....

    et elle voulait zoindre le zeste à la parole quand tout à coup une dame a hurlé:

    - Au secours! Une souris!

    - Mais non madame, l'a rassurée mon hôte. C'est notre peluçe!

    - Moi pas être une peluçe!

    Z'ai cru que la brave consommatrice allait s'évanouir.....

    - Elle.... Elle parle!

    - Moi parler car ze ne suis pas un numéro, mais être de raison doué.

    Extases et confessions

    Sinon les vacances ont manqué mal se terminer.

    Dans la  belle cathédrale de Besançon, soudain nous avons vu mossieu Zilbert allonzé per terre.

    Comme ze faisais des cliçés, ze n'avais rien vu à la scène!

    - Que lui arrive-t-il? Ai-ze demandé à la Minizupette.

    - Ze crois qu'il nous fait une extase! Il a eu une crise de foi, sans doute.

    - Mais non, stupide peluçe! Z'ai çu!

    Il s'était pris une sacrée gamelle!

    - Aidez-moi à me relever! Ze n'arrive pas à me lever! Z'ai mal au zenou!

    Nous avons essayé toutes les 3 de le relever. Impossible!

    - Un rézime sérieux il devrait faire! Une tonne lui peser....

    - Voire un peu plus!

    Heureusement deux soeurs sont venues à notre secours et la masse a pu se remettre sur ses pieds.

    - Mais comment as tu fait pour tomber? A demandé Mossieu Christian, qui était de l'autre côté de l'église.

    - Ze ne sais pas. C'est comme si on m'avait fait une croc en zambe.

    - Ce doit être cette peste de peluçe teutonne! A déclaré Minizupette.

    - Nein, pas moi.

    - On va en avoir le coeur net! A poursuivi Minizupette..... On va vous passer au confessionnal!

    Extases et confessions

     La zournée s'est acevée, après une belle promenade dans le Doubs, au restaurant.

    L'accorte serveuse nous a dit:

    - Vous avez un buffet à volonté....

    - Oh! n'ayez crainte, Maemoiselle, de la volonté nous avons, fouçtra! Ce n'est pas ce qui nous manque! Nous avons les crocs! Z'espère que vous alimenter bien votre buffet! 

    - Et surtout en fromazes commes nous avoir vus ce matin!

    - Nous sommes des trous des souris....

    « Auguste Vaillant Quelle exaspérante monomanie »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :