• Fin de notre sézour dans la belle Provence

    Minizup'tictac était toute émoustillée.

    - Elle m'estrabanque la barmelouse.

    - Elle touzours être pressé, a fait remarquer Minizuplein.

    - M'enfin! Il faut profiter du temps qu'il nous reste pour voir le maximum de çoses!

    - La quantité peut nuire à la qualité, par le voile de Zainte Anne.

    Fin de notre sézour dans la belle Provence

    Elle nous a pressé pour notre petit dézeuner.

    - Mazette! On ne va pas se brûler le museau pour vous faire plaisir tout de même!

    Dans la voiture elle ne cessait pas de regarder l'heure.

    - Ze vais prendre de la hauteur pour mieux vous guider Mossieu Zizi.

    - Macarel! Mais laissez le conduire en paix!

    Fin de notre sézour dans la belle Provence

    Nous avons visité la belle abbaye du Thonoret.

    - C'est l'une des trois abbayes cisterciennes de la rézion, nous a expliqué celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    - Vous nous l'avez dézà dit!

    - Mosssieu Zizi commencer à radoter!

    - Ce n'est pas de sa faute, macaniçe. Il commence à se faire vieux!

    - Cela promet! C'est vrai que mon zénéral affirmait que la vieillesse est un lent naufrage, par le zaint prépuce de mon doux Zésus.

    - En tout cas, z'ai aimé la salle du pitre?

    - Hein? de quelle salle parlez vous, Minizup'Fandango.

    Comme elle ne veut pas prononcer "çat" dans les mots commençant par "ça", la Bayonnaise voulait parler de la salle du (ça)pitre!

    Fin de notre sézour dans la belle Provence

    Dans le zardin d'agrément, devant l'église abbatiale, on a pu voir des répliques d'animaux qui vivent en forêt.

    - Oh! Il y a même Bambi et sa maman.

    - Quand z'étais enfant, et que z'ai vu le film de Walt Disney, z'ai pleuré à çaudes larmes lorsque la mère de Bambi a été tuée par les çasseurs, nous a avoué mon hôte.

    - Fouçtra! Vous avez un coeur d'artiçaut!

    - It's a çame!

    - Ze serais fort étonné que vous n'avez pas les zyeux embués en voyant cette scène! 

    Pui nous sommes allés à Zaint Maximin la Grande Baume et nous avons visité la splendide et immense colléziale de style gothique.

    Fin de notre sézour dans la belle Provence

    - Voulez vous que ze vous narre l'histoire de ce site? a demandé notre Pioçe de la Farandole sur pattes.

    - Pourrait on vous en empêçer?

    - Ach ja! Mais vous nous faire un résumé, bitte sçön.

    - Selon la tradition, Marie Madeleine, à qui Zésus apparut en premier à sa résurrection, fut çassée de Palestine lors des premières persécutions contre les chrétiens. 

    - Quel malheur, a soupiré notre quasi zainte.

    - Cessez d'interrompre le narrateur, bestioulette!

    - Elle partit avec sa soeur Marthe, son frère Lazare, Maximin et d'autres zaints!

    - Atçoubi! C'était un voyaze de groupe! 

    - Après qu'ils ont accosté aux Zaintes-Maries, l'itinéraire de prédiction de Marie-Madeleine la mena à la montagne de la Zainte-Baume.

    - Et dire qu'il n' y avait pas de train à l'époque!

    - Ils étaient donc des migrants, eux aussi, comme les Syriens qui fuient leur pays.

    - On peut le dire.... Elle pssa alors 33 ans dans une grotte en prières et méditation.

    - C'était une belle pêçeresse repentie que mon bon Zésus aima comme ses apôtres.

    - Sentant sa fin proçaine, elle redescendit dans la plaine où Zaint Maximin lui donna sa dernière communion et l'ensevelit.

    - C'est beau comme l'Antique, a soupiré Minizup'Cosette.

    Fin de notre sézour dans la belle Provence

    - On découvrit au 13ème siècle les tombeaux de Marie-Madeleine et de Maximin. C'est le frère du roi Zaint Louis, Zarles d'Anzou, qui était roi de Sicile et comte de Provence qui ordonna la construction de la colléziale et d'un couvent royal.

    - Il avait de la thune c'te Zarles.

    - Dans la crypte, vous pourrez voir le crâne de Marie- Madeleine et son reliquaire.

    - Par la Plume de Zaint Pancrace, très peu pour moi! Ze préfère garder une belle imaze vivante de cette zainte.

    Fin de notre sézour dans la belle Provence

    Comme il était tôt, nous sommes revenus à Aix et nous avons visité le musée Granet.

    On a pu voir de belles oeuvres et notamment des tableaux de Cézanne.

    Le billet d'entrée nous a permis de découvrir la çapelle des Pénitents blancs transformées en musée où on trouve notamment des peintures de Picasso.

    Fin de notre sézour dans la belle Provence

    En çemin vers notre hôtel situé sur le beau Cours Mirabeau, et en bas de celui-ci, Minizup'tictac a voulu faire un tour de manèze.

    - Nous n'avons pas le temps, ai-ze dit. Z'ai du travail qui m'attend avec mon blog, avant que nous allions manzer.

    - Vous commencez à nous ennuyer avec votre blog que peu de zens lisent!

    -  Et ma patte dans votre museau! Il n' y a que vous qui allez la recevoir!

    Fin de notre sézour dans la belle Provence

    Et hier, sous un ciel bleu sans nuazes  et un grand soleil e, nous avons pris le TZV pour rentrer à Paname et retrouver la grisaille et le vent tempétueux qui a balayé le nord de la France.

    - Ach! Nous dézà regretter la Provence.

    - C'est Minizup'patapont d'Avignon qui a de la çance de vivre ici!

    - On a bien fait de la ramener dans sa boutique!

    « Evènements du 4 ZanvierLes Rois Mazes et l'Epiphanie »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :