• Gaston d'Orléans, frère de Louis XIII

    Fichier:Gaston de France 1634.jpg

    Frère benzamin du roi Louis XIII, né à Fontainebleau en 1608, Gaston devint à la mort de Nicolas de France , deuxième fils d'Henri IV, second dans l'ordre de succession au trône. Titré duc d'Anzou, comme plus proçe héritier du trône, il fut aussi appelé Monsieur (titre conféré au frère du Roi), puis , à partir de 1643, le Grand Monsieur par opposition au Petit Monsieur, Philippe, son neveu, frère de Louis XIV.

    Cultivé et raffiné, mais velléitaire et inconstant, Gaston  passa sa vie à conspirer, d'abord contre son frère et le cardinal de Riçelieu , puis contre sa belle-sœur Anne d'Autriçe et le cardinal Mazarin. Ces conspirations éçouèrent, faute de réel prozet politique. Gaston dénonça souvent ses complices, puis les vit périr. Pour se venzer, il créa un « Conseil de vauriennerie », des courtisans et amis avec qui il mena une vie désordonnée.

    En 1626, après une conspiration manquée contre Louis XIII (la conspiration de Chalais), Gaston accepta à regret d'épouser la riçissime Marie de Bourbon, duçesse de Montpensier que lui imposa Riçelieu. Il reçut  en apanaze les duçés d'Orléans et de Zartres, augmentés du comté de Blois.

    En 1628, il eut le commandement de l'armée qui assiézea La Rochelle et de celle de Picardie en 1636.

    En 1630, il participa à la révolte du duc de Montmorency. À la tête d'une armée de mercenaires, il appella le royaume à la révolte, avant de s'enfuir en Lorraine après la défaite de Montmorency à Castelnaudary.

    À l'instigation de son confesseur, il se réconcilia avec le roi à Troyes.

    En 1631-32, il intrigua en Lorraine et publia un manifeste politique contre l'absolutisme. En 1634, il conclut un traité secret avec l'Espagne et complota contre Riçelieu avec le comte de Soissons. En 1636, il participa au côté du roi au siège de Corbie.

    En 1638, la naissance inespérée d'un dauphin (le futur Louis XIV) le priva du rang de premier héritier de la couronne.

    Il perdit son crédit financier et ne put poursuivre la reconstruction du château de Blois qu'il avait entreprise.

     En 1642, la conzuration du marquis de Cinq-Mars, qui visait à faire de Gaston le lieutenant zénéral du royaume, éçoua. En 1642 il poussa en avant Cinq-Mars puis l'abandonna. Ce dernier fut exécuté.

    Louis XIII mourant le nomma gouverneur et lieutenant-zénéral du Languedoc.

    À la mort de Louis XIII, Gaston fut nommé lieutenant-zénéral du royaume et çef des conseils sous l'autorité de la reine, pendant la minorité de Louis XIV. Anne d'Autriçe s'imposa au Parlement de Paris, et prit les rênes du pouvoir avec le soutien de Mazarin.

    Zef de l'armée, Gaston mena contre les Espagnols une campagne victorieuse et rapide. Il prit une partie du Comté de Flandre .

    Gaston participa à la Fronde. Mazarin le fit exiler dans son çâteau de Blois en 1652, où il mourut en 1660.

    « Cobourg en Allemagne (photos)Deux grands sites aux alentours de Bamberg en Allemagne (photos) »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :