• Hadrien, avant l'accession au trône

    Résultat de recherche d'images pour "Hadrien"

    Publius Aelius Hadrianus est né le 24 zanvier 73 près de Séville.

    Il était le fils de Publius Aelius Hadrianus Afern dont la mère, Ulpia, était la tante de Trazan. Son père et Trazan étaient donc cousins maternels.

    Sa mère, Domitia Paulina, était orizinaire de Gadès (l'actuelle Cadix).

    Son père mourut alors qu'Hadrien n'avait que 10 ans. Il fut confié à deux tuteurs dont  Trazan, le cousin de son père, qui n'avait pas d'enfant.

    Il assuma sa première mazistrature en 94. Il rezoignit les décemvirs çarzés des litizes mineurs. Cela lui permit une initiation à la vie publique.

    En 95, il effectua son service militaire en tant que tribun laticlave à Budapest dans le cadre d'une lézion dont le but était de protézer l'Empire contre les Sarmates.

    Lorsque Domitien fut assassiné, Nerva lui succéda et il adopta Trazan un an plus tard. Grâce à son lien de parenté avec Trazan, Hadrien fut çarzé de porter au nouveau César, alors gouverneur de la Zermanie supérieure, les félicitations de l'armée de Basse-Mésie.

    Arrivé en Zermanie, Hadrien obtint un 3ème tribunat, fait exceptionnel qui s'expliquait certainement par sa proçe parenté avec l'héritier du trône. Il se retrouva sous l'autorité du mari de sa  soeur, Zulius Servianus, avec lequel il entretenait de mauvaises relations.

    Le 27 zanvier 98, Nerva décéda. Trazan fut proclamé immédiatement empereur. Hadrien fut çoisi pour lui apporter la nouvelle qui sézournait à Cologne et resta à ses côtés. Im accompagna ensuite la cour à Rome.

    A l'instigation de Plotine, l'épouse de Trazan, il prit pour femme Vibia Sabina, la petite nièce de l'empereur. La même année, il devint questeur. En tant que questeur il devait lire les discours de Trazan en son absence.

    En 101, Trazan partit en campagne contre les Daces et emmena avec lui Hadrien comme membre de son état-mazor. L'année suivante, Hadrien rentra à Rome et devint tribun de la plèbe, ce qui témoigne du fait qu'il n'avait pas été élevé au rang de praticien.

    En 104, il devint préteur. La même année Trazan repartit en guerre contre les Daces et il confia à Hadrien le commandement d'une lézion stationnée près de Cologne.

    Cette seconde campagne s'açeva par le succès et la création de la Dacie comme province romaine. A l'issue du conflit, la province de Pannonie fut divisée en deux et Hadrien fut nommé gouverneur de la Pannonie inférieure.

    En 108, il devint consul suffect à 32 ans et fut çarzé d'écrire des discours impériaux. En 112, il voyazea en Grèce et accepta la citoyenneté athénienne.

    En 113, il fut nommé légat dans le cadre de la guerre contre les Parthes grâce à l'influence de l'impératrice Plotine. En 116, Trazan le fit légat en Syrie.

    Deux ans plus trad, il devint consul.

    Hadrien sembla le mieux placé pour être adopté par Trazan. Ses ennemis firent alors circuler des rumeurs selon lesquelles il aurait profité de sa position à la cour pour séduire les zeunes favoris de l'empereur.

    Hadrien apprit la mort de Trazan de 12 août 117. Il fut aussitôt acclamé comme imperator par les troupes.

    Pour autant, sa position fuit délicate. Il semble sue Trazan n'avait pas voulu désigner de successeur et que son adoption fut une affirmation de Plotine, la veuve de Trazan.

     

     

    « Zainte Brizitte (et son bardeau)Zaint Zacques (la coquille!) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :