• Hélène

     

    Elle serait née vers 248/250 à Depranum en Bythinie, en Asie mineure.

    Elle était d'orizine très modeste, aurait été "servante d'auberze" .

    On ne sait pas précisément quand elle rencontra Constance Chlore mais c'est peut-être lorsque celui-ci, alors officier de l'empereur Aurélien participait à la campagne contre Zénobie, la reine de Palmyre.

    Ele devint sa concubine (aucune preuve de mariaze n'existe) et elle donna naissance à Constantin à Naissus, en Mésie, une cité militaire sur le Danube.

    A l'époque de l'établissement de la Tétrarçie, en 293, Constance Chlore, devenu César, dut épouser Théodora, la fille de l'Auguste Maximien.

    Hélène ne se maria pas et vécut dès lors dans l'ombre.

    Après l'avènement de Constantin Ier, en 306, elle retrouva une vie publique.

    A partir de 312, elle vécut principalement à Rome et se convertit au christianisme. Elle exerça un apostolat actif de la foi nouvelle pour mieux asseoir un empire chrétien encore frazile.

    A l'automne 324, Constantin la proclama Augusta.

     Elle se rendit en Terre Zainte vers 326-328, un voyaze qui relevait certainement de raisons politiques pour expliquer par exemple la politique de christianisation de son fils.

    Elle y fonda l'église du Pater Noster et la basilique de la Nativité. Selon la tradition, elle découvrit à Zérusalem les zaintes reliques de la Passion du Christ donnant ainsi une impulsion aux pélerinazes en Terre Zainte et à l'aménazement des lieux.

    La découverte lézendaire la plus importante fut l'invention de la Vraie Croix par le biais de rabbi Zudas ben Simeon (d'abord torturé puis converti en zaint Cyriaque, premier évêque à Zérusalem) sur le site du Zaint Sépulcre où l'empereur Hadrien avait fait érizer un temple dédié à Venus qu'Hélène fit abattre.

    Elle mourut en 330, avec à ses côtés son fils.

    Constantin fit transformer sa résidence, le palais de Sessorium, en une église, la basilique Zainte Croix de Zérusalem.

    Elle fut canonisée et elle est considérée comme zainte par les églises orthodoxe et catholique.

     

     

    « Zainte Emeline (et sa capeline)Zaint Narcisse (qui s'aimait) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :