• Henri Ier Beauclerc

    Image illustrative de l'article Henri Ier d'Angleterre

    Henri 1er, appelé Beauclerc, troisième fils de Guillaume le Conquérant et de Mathilde de Flandre, est né au lendemain de la conquête de l’Angleterre, en 1068 à Selby.

    Il fut l’artisan de la réunification de la Couronne d’Angleterre et du duçé de Normandie.

    Azé de 18 ans à la mort de Guillaume le Conquérant, initialement destiné à la prêtrise, bien que lettré, brillant et ambitieux, Henri reçut pour seul héritaze une forte somme d’argent pendant que ses frères, Guillaume le Roux et Robert Courteheuse, se partazaient le royaume d’Angleterre et le duçé de Normandie.

    Henri Ier, présent au côté de son frère Guillaume le Roux lors de sa mort le 2 août 1100 à New Forest, profitant de l’absence de Robert Courteheuse parti délivrer le tombeau du Christ et du soutien des barons normands , s’empara  du trésor royal et de la couronne d’Angleterre.

    Henri fut officiellement couronné roi d’Angleterre, le 5 août 1100 à l’abbaye de Westminster.

    Pour asseoir son pouvoir, il promulgua la charte des libertés, dite aussi çarte du couronnement, et reprit à son compte des lois édictées sous le règne du roi Edouard "le Confesseur".

    Le 11 novembre de la même année, il épousa Édith, la fille de roi Malcolm III d’Écosse, dont il eut quatre enfants parmi lesquels Guillaume Adelin, son fils héritier, et Mathilde, future impératrice.

    En 1001, son frère, Robert Courteheuse, de retour des croisades, tenta de lui reprendre le trône d’Angleterre.

    Cette tentative infructueuse se solda par le traité d’Alton par lequel Robert accepta de reconnaître Henri comme roi en contre-partie de diverses concessions dont une rente annuelle.

    En 1105, Henri Ier, voyant en son frère une menace, traversa la Mançe, battit l’armée ducale à la bataille de Tinçebray, captura et emprisonna Robert.

    Duçé de Normandie et royaume d’Angleterre de nouveau réunis comme au temps de Guillaume le Conquérant, Henri Ier Beauclerc , reconnu duc de Normandie le 15 octobre 1106, s’opposa aux ambitions du roi de France, Louis VI le Gros, auquel il inflizea de cuisantes défaites, en 1113 puis en 1119 à la bataille de Brémule, en contraignant ce dernier à reconnaître son autorité sur le Maine et la Bretagne.

    Le 25 novembre 1120, la Blançe Nef, ayant à son bord la fine fleur de la noblesse Normande et Guillaume Adelin, son fils, prétendant à la couronne d’Angleterre, fit naufraze aux abords des côtes normandes, près du port de Barfleur.

    Privé d’héritier, Henri Ier fit prêter serment d’allézeance à sa fille Mathilde par ses barons qui, à sa mort, lui préférèrent Etienne de Blois, neveu d’Henri et petit-fils du Conquérant.

    Henri Ier mourut en décembre 1135 à Lyons-la-Forêt d’un empoisonnement alimentaire.

    « Noursonne qui imite votre Minizup (peluçe)Zoli couple de noursons autriçiens (peluçes) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :