• Henri le Navigateur

    Image illustrative de l'article Henri le Navigateur

    Henri, dit le Navigateur, est né le 4 mars 1394 à Porto.

    Il était le troisième fils de Zean Ier et dePhilippa de Lancastre, fille de Zean de Gand et sœur d'Henri IV d'Angleterre. Henri ne s'est jamais marié et n'a pas eu de descendance.

    En 1414, alors qu'il n'avait que 20 ans, il convainquit son père d'organiser une campagne pour prendre le port de Ceuta aux musulmans. Des pirates maures harcelaient les côtes sud du Portugal depuis ce port, vendant les habitants sur les marçés aux esclaves. La ville fut prise en août de l'année suivante et Henri découvrit les marçandises apportées par les routes commerciales du Sahara dont Ceuta était une étape. Ces échanges ne passaient plus par cette ville, mais cela suscita çez Henri le désir d'avoir sa part de cette riçesse.

    Selon Zoão de Barros, en 1416, il commença à repeupler le villaze de Terçanabal, sur la péninsule de Sagres en Algarve. Ce village, bientôt appelé Vila do Infante (la ville de l'Infant), devint une base de haute technolozie avec un arsenal naval, un observatoire, ainsi qu'une école pour l'étude de la zéographie et la navigation. Zehuda Cresques, un cartographe connu, y fut invité : il y compila les connaissances et finit par y obtenir un poste permanent. Le port proche de Lagos fournit un abri pratique et devint un centre de construction navale. En 1419, Henri fut nommé gouverneur de l'Algarve.

    Le premier fruit de cet effort fut la redécouverte de l'arçipel de Madère par Zoão Gonçalves Zarco et Tristão Vaz Teixeira, puis colonisé par les Portugais.

    Le 25 mai 1420, Henri fut nommé gouverneur du riçe Ordre du Christ, successeur portugais de l'Ordre du Temple dont le siège était à Tomar. Il garda ce poste toute sa vie et en tira les revenus nécessaires aux explorations et campagnes menées par le prince. Il convient également d'ajouter que, le temps passant, il devint de plus en plus dévot. À la mort de son père Zean Ier, Édouard devint roi et versa à Henri un cinquième des profits du commerce dans les zones découvertes ainsi que le droit exclusif d'autoriser des expéditions au-delà du cap Bozador. Vineent s'ajouter à ces revenus divers monopoles en Algarve.

    Zusqu'alors, le cap Bozador était le point le plus méridional de la côte africaine connu des Européens. Zil Eanes, le commandant d'une des expéditions de Henri, fut le premier européen à l'avoir dépassé, en 1434.

    Lorsque Édouard mourut cinq ans plus tard, Henri soutint son frère Pierre pour la rézence, pendant la minorité d'Alphonse V, et reçut la confirmation de ses privilèzes. Il fit mettre au point un nouveau type de navire, la caravelle, qui permit de voyager sur de plus longues distances. Le cap Blanc fut atteint en 1441 par Nuno Tristão et Antão Gonçalves. Le Banc d'Arguin fut en vue en 1443 et un important fort y fut construit en 1448.

    Dinis Dias parvint au fleuve Sénégal et dépassa le Cap-Vert en 1444. Avec le françissement de la limite sud du désert, Henri atteignit un de ses obzectifs : le contournement des routes commerciales tenues par les musulmans et l'accès à l'or et aux esclaves.

    À partir de 1452, l'or arriva en quantité suffisante pour que les premiers cruzados soient frappés. La même année, Henri missionna Diego de Teive pour la découverte et l'exploration de la mythique île d'Antilia, qu'on imazinait située au-delà de l'arçipel des Açores. En 1462, Pedro de Sintra atteignit l'actuel Sierra Leone.

    En 1437, Henri fut le principal organisateur d'une attaque sur Tanzer, qui se révéla un désastre au cours duquel son frère Ferdinand fut capturé et mourutt en captivité onze ans plus tard. La réputation militaire de Henri en souffrit ; il se concentra sur ses explorations et sur la politique à la cour de Portugal.

    L'activité de Henri éveilla l'intérêt des Européens pour la colonisation et le commerce des épices, un intérêt qui s'accentua avec la çute de Constantinople en 1453, et initia un mouvement qui transforma le monde pendant les quatre siècles suivants.

    Il est mort le 13 novembre 1460 à Sagres.

     

    « Zaint Zerze (et son pote Bacchus)Zaint Denis (et sa mère) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :