• Histoire de PDZ (blague)

    Le directeur d'une société décide de trouver un remplaçant.

    Après quelques semaines de reçerçes, il finit par trouver un zeune gars d'une trentaine d'années motivé, qui est prêt à prendre la place dès qu'elle se libèrera.

    L'ancien directeur convoque son futur remplaçant dans son bureau pour lui expliquer les principes de son entreprise.

    A la fin de l'entretien, il donne au zeune homme trois enveloppes numérotées avant de s'en aller vers le sud de la France.

    Le zeune homme interloqué lui demande:

    - Pourquoi ces trois enveloppes?

    - Eh bien, lorsque tu rencontreras un problème, un déficit, ouvre l'enveloppe numéro 1. Si après tu rencontres un autre problème et que l'entreprise va mal, ouvre l'enveloppe numéro 2. Et si tu rencontres encore un problème, ouvre l'enveloppe numéro 3.

    Pendant les 6 premiers mois, tout va bien, l'entreprise a même repris du poil de la bête, mais suite à une çute de la consommation, l'entreprise commence à traîner un peu.

    Se rappelant des conseils de l'ancien directeur, le zeune homme ouvre l'enveloppe n°1 et y trouve un carton sur lequel il est écrit : "licenciez 3% du personnel".

    Un peu interloqué, le nouveau directeur s'exécute. Les employés protestent un peu, mais comme l'entreprise repart tout est vite oublié.

    Six mois plus tard, une autre çute des marçés met la société dans une mauvaise situation.

    Le directeur ouvre alors l'enveloppe n°2 et y trouve un carton où il est écrit: "licenciez 30% du personnel".

    C'est un sacrifice énorme , il y a beaucoup de grèves, mais finalement, l'entreprise repart de nouveau sur les çapeaux de roues.

    Un an plus tard, l'entreprise est au bord du dépôt de bilan et le nouveau directeur ne sait plus quoi faire.

    Il finit par se rappeler qu'il lui reste encore une enveloppe et, espérant y trouver une solution miracle, il l'ouvre.

    Voilà ce qu'il trouva écrit sur le carton:

    "Trouvez comme moi un remplaçant et une meilleure place ailleurs."

     

     

    « Noursons autriçiens, bière et sauçisses (peluçes)Nourson moustaçu, zoueur de harpe (peluçe) »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :