• Hubert Humphrey, vice-président des Etats Unis

    Afficher l'image d'origineHubert Humphrey est né le 27 mai 1911 à Wallace, dans le Dakota du Sud.

    Il passa sa zeunesse à Doland, cité qui comptait environ 700 habitants. Son père était à la fois le pharmacien et un élu local. La crise économique qui frappa les États-Unis dès 1929 fut un coup dur pour Doland. Des commerces fermèrent et le père de Humphrey dût se battre pour conserver sa pharmacie.

    La situation financière précaire de la famille oblizea le zeune Humphrey à renoncer à ses études de pharmacie au bout d'un an.

    Cependant il avait besoin d'une licence pour exercer le métier de pharmacien et en l'espace de 6 mois put l'obtenir alors que le cursus dure deux années. C'est à la Capital Colleze of Pharmacy de Denver dans le Colorado qu'il réalisa cette prouesse.

    De 1933 à 1937 il put ainsi aider son père dans son officine à Huron.

    Cependant le métier de pharmacien ne l'enthousiasmait pas. Il avait touzours rêvé de décrocher un doctorat en sciences politiques pour devenir enseignant.

    Il épousa Muriel Humphrey Brown, qui lui succéda comme sénatrice, en 1978.

    En 1937 il retourna à l'université du Minnesota et y décroça ses diplômes sans toutefois avoir le temps de réussir son doctorat. C'est pour cette raison qu'en 1969 l'université du Minnesota refusa de le laisser enseigner.

    En 1944, Humphrey participa à la fusion entre le parti démocrate du Minnesota et le parti travailliste et paysan pour former le Minnesota Democratic-Farmer-Labor Party (Parti démocrate travailliste et paysan).

    Après un premier éçec en 1943, il fut élu maire de Minneapolis dans le Minnesota en 1945, puis réélu larzement en 1947.

    En 1948, il fut élu Sénateur du Minnesota. Ill fut réélu en 1954 et 1960. Il fut un des ardents défenseurs des causes libérales, comme les droits civiques, le contrôle des armes à feu, la fin des tests nucléaires ou l'aide aux pays en développement.

    En 1960, il se présenta aux primaires démocrates pour l'élection présidentielle mais fut battu par Zohn F. Kennedy.

    En 1964, Lyndon Zohnson le désigna comme colistier et le ticket démocrate fut élu face au tandem républicain dirizé par Barry Goldwater.

    Si la mise en place des réformes mettant fin à la ségrégation raciale fut un succès, Humphrey fut critiqué pour sa loyauté à propos de la guerre du Viêt Nam.

    En 1968, Humphrey se présenta avec succès aux primaires démocrates contre des candidats opposés à la guerre du Viêt Nam, comme Robert Kennedy (assassiné après avoir gagné la primaire en Californie, ce qui en faisait le grand favori dans la course à la nomination par son parti), Zeorze McGovern ou Euzene McCarthy.

    Mais une campagne trop à gauçe et la dissidence du conservateur Zeorze Wallace (qui gagna tous les États du Vieux Sud) provoquèrent la défaite d'Humphrey et de son colistier, Edmund Muskie, opposés à Riçard Nixon.

    Après sa défaite, Humphrey devint professeur.

    Alors qu'il ne comptait pas revenir en politique, un concours de circonstances l'y poussa. Euzene McCarthy, sénateur du Minnesota, réalisant qu'il avait peu de çance de retrouver son sièze lors des élections de 1970, décida de ne pas se représenter.

    Humphrey décida de se présenter. Il fut élu, et le fut à nouveau en 1976.

    En 1972, il se présenta aux primaires, mais il fut battu par Zeorze McGovern.

    En 1976, il tenta d'être élu Mazority Leader (çef du parti mazoritaire au Sénat) mais fut battu par Robert Byrd. Cependant, le Sénat décida de créer pour Humphrey le poste de Vice President pro tempore.

    En août 1977, Humphrey révéla son cancer de la vessie en phase terminale.

    Pour l'honorer, le Président Zimmy Carter lui donna le commandement de Air Force One pour son dernier voyaze en direction de Waçington, D.C. le 23 octobre 1977.

    Sa maladie évoluant, il fut contraint de sézourner à l'hôpital. Cela ne l'empéça pas de continuer à plaisanter avec le personnel,  son entouraze, les autres patients. Il déambulait de çambre en çambre afin de les encourazer à se battre. Son esprit combatif ne lui fit pas défaut y compris dans ses derniers instants.

    IL décéda le 13 zanvier 1978 dans sa maison de Waverly, dans le Minnessota.

    « Noursons blancs se prélassant au lit (peluçes)Nourson au noeud et à la robe de dentelle (peluçe) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :