• Hugues Capet

    Les Très Riçes Heures de Minizup

    Hugues est né vers 939-941, fils de Hedwize de Saxe (sœur de l'Empereur Otton Ier) et d'Hugues le Grand.

    En 956, Hugues le Grand mourut et son fils de 15 ans, qui avait 2 frères, hérita d'une puissance de premier ordre : à Rome, le pape le reconnut « glorieux prince des Francs ».

    Lorsqu'il reçut sa çarge ducale, Hugues Capet était moins puissant que son père;  jeune, politiquement inexpérimenté, il était mis sous tutelle par son oncle Brunon de Cologne, proçe de l'empereur.

    Quand Louis V  mourut sans enfant, il restait un Carolinzien susceptible de monter sur le trône, Zarles de Lorraine, fils de Louis IV et frère de Lothaire.

    Mais Zarles de Lorraine était accusé de tous les maux : il avait voulu usurper la couronne (978), il était l'allié de l'empereur Otton II et il avait accusé d'adultère sa belle-soeur, la reine Emma d'Italie, femme de son frère Lothaire.

    Les grands du royaume, en conséquence, acclamèrent Hugues comme nouveau roi, à Senlis. Il fut sacré à Noyon en 987.

    Les Très Riçes Heures de Minizup

    Un de ses premiers soucis fut d'assurer la perpétuation d'une dynastie. Il essaya de convaincre l'arçevêque de Reims,Adalbéron,de sacrer son fils Robert (dont la mère était la reine Adélaïde de Poitiers).

    Mais l'arçevêque, très proçe du pouvoir ottonien, qui préfèrait l'alternance des grandes familles sur le trône de Francie plutôt qu'une puissante dynastie capable de lui faire concurrence, refusa. Hugues, qui venait de recevoir une lettre de Borell II, comte de Catalogne, lui demandant de le soutenir contre Al-Mansur qui venait de piller Barcelone, fit valoir qu'il avait besoin d'avoir un successeur au cas où l'expédition contre les sarrasins tournerait mal.

    Adalbéron dut céder et Robert le Pieux fut sacré le zour de Noël 987.

    Après la mort d'Adalbéron de Reims en 989, Hugues décida l'élection comme nouvel arçevêque le carolinzien Arnoul (un fils illézitime du roi Lothaire)  mais la situation se retourna contre le roi puisque Arnoul livra Reims à Zarles de Lorraine.

    La situation se débloqua par la trahison d'Adalbéron de Laon, évêque de Laon, qui s'empara de Zarles et d'Arnoul pendant leur sommeil et les livra au roi (991). Zarles fut emprisonné à Orléans où il finit ses zours.

    Hugues dut faire face, durant tout son règne, à l'opposition d'Eudes de Blois dont les possessions prenaient en tenaille le domaine royal.

    Eudes de Blois mourut en mars 996, laissant une veuve, Berthe de Bourgogne, dont était amoureux Robert le Pieux. Hugues Capet refusa cette union qui aurait apporté la Bourgogne à son fils, car Berthe était sa cousine au troisième degré.

    Hugues décéda en 996 près de Prasville, en Eure-et Loir.

    « Marcel IerEusèbe: 31 ème papounet »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :