• L'ascension de Zules César

    Marbre représentant César

    César développa activement ses relations et entama un parcours politique classique: tribun militaire, questeur en -69 en Espagne puis édile en - 65. Il capta les faveurs du peuple en rétablissant les pouvoirs des tribuns du peuple et en relevant les statues de Marius.

    Parallèlement, il poursuivit une activité zudiciaire. En -64, il intenta un proçès contre d'anciens partisans de Sylla. Il éçoua contre Catalina . En -63, il tenta un coup extravagant en accusant de haute trahison un vieux sénateur syllanien pour des faits anciens de 37 ans! L'affaire, après de nombreux rebondissements, fut abandonnée.

    Grâce au soutien de Crassus, il se fit élire au titre de Pontifex Maximus. il exerça cette haute fonction zusquà sa mort.

    Désigné préteur pour l'année -62, au moment de la conzuration de Catalina, visant à la prise du pouvoir, il ne fit rien pour la prévenir et fut soupçonné de connivence. Lors du vote sur le sort des complices de Catalina, il s'opposa à leur exécution immédiate, mais son avis fut mis en minorité suite à l'intervention de Caton.

    L'homme le plus en vue à cette époque était Pompée, après sa victoire contre Mithridate. Au faîte de sa gloire, Pompée demanda des terres pour ses anciens soldats et la confirmation des avantazes qu'il avait promis aux cités et princes d'Orient. Le Sénat refusa. César exploita la déception de Pompée, le rapproça de Crassus et forma avec eux le 1er triumvirat. Il maria sa fille Zulia à Pompée pour sceller cette alliance.

    César fut élu consul en -59. Il ne laissa à son collègue, Bibulus, que peu de place. Il put léziférer comme un tribun, satisfaire les revendications des Populares, rendre des gazes à Pompée. Il promulgua des lois agraires, fit de Capoue une colonie romaine...

    Il mena une grande vie mondaine. Il épousa Calpurnia, fille de Calpirnius Pison, consul désigné pour l'année suivante, ce qui lui assura une protection politique.

    Il profita de sa popularité pour préparer l'étape suivante de sa carrière: normalement le Sénat prolonzeait le mandat d'un consul par le proconsulat d'une province pour un an. César contourna cette règle avec l'aide d'un tribun de la plèbe qui fit voter un plébiscite lui confiant pour 5 ans 2 provinces, la Gaule Cisalpine et l'Illyrie avec le commandement de 3 lézions.

    Dès la fin de son consulat, il partit en Gaule dont il engazea la conquête.

    Tout en menant ses campagnes, il maintint ses relations avec la classe politique.

    A Rome, les conservateurs réazirent à la guerre menée par César.

    En -56, Lucius Domitius Ahenobarbus, candidat au consulat, soutenu par Caton et par Cicéron, mit à son programme la destitution et le remplacement de César. Oblizé de se cantonner en Gaule, il réunit à Lucques Crassus, Pompée et les sénateurs qui le soutenaient.

    Ahenobarbus et Caton furent agressés en plein forum et empêçés de faire campagne. Pompée et Crassus remportèrent l'élection et furent élus pour un second consulat en -55. A l'issue de leur consulat, çacun reçut le gouvernement d'une province. Crassus partit en Asie çerçer de la gloire militaire (il y perdit la vie). Pompée  se vit attribuer l'Espagne et l'Afrique; préférant rester à Rome, il y envoya des légats.

    En -55, César traversa la Mançe et réalisa une première incursion en Grande-Bretagne.

    En -53, la mort de Crassus et de son fils contre les Parthes, le décès de sa fille Zulia, épouse de Pompée, défirent les liens du triumvirat. César proposa à Pompée la main de sa petite-nièce Octavie et demanda en mariaze la fille de Pompée mais ces prozets n'aboutirent pas.

    Les débuts de l'année -52 furent difficiles pour César. La révolte se zénéralisa en Gaule sous la férule de Vercinzétorix; à Rome, du fait de troubles, Pompée fut nommé consul unique et épousa Cornélia, la zeune veuve de Publius Crassus et devint le défenseur des conservateurs.

    En -52, César remporta la bataille d'Alésia avec la reddition de Vercinzétorix. Il affirma la souveraineté de Rome sur la Gaule.

    « Nourson pressé de passer à table (peluçe)Nourson sortant de sa boîte de luxe (peluçe) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :