• La bouderie des Intruses

    Afficher l'image d'origine

    Hier, comme suite à ma politique de çanzement et à l'incident de la tartelette aux pommes qu'elles avaient manzée en caçette, z'avais décidé de convoquer un conseil suprême de la tibu Minizupienne.

    Z'avais préparé pour cette occasion un superbe et sublime discours d'une vingtaine de pazes, écrites serrées.

    Ze m'apprêtais à leur dire que ze voulais protézer et assurer l'unité dans c'te maison et l'indivisibilité de la tribu.

    Z'y plaidais pour le respect de notre belle identité nationale.

    Lorsque z'ai voulu les réunir, elles ont rézimbé.

    - Moi voir autre çose à faire.

    - Par la barbe de Zaint Zoseph, z'ai du retard dans mes travaux de tricotaze. 

    - Atçoubi, ze voudrais finir mon livre de coloriaze.

    - Ze pensé faire une lettre à des amies de mon Vaterland.

    - Ié! Moi avoir à faire du repassaze.

    La seule qui accepta de m'écouter, ce fut Minizup'tite.

    Malheureusement elle ne comprenait que couic à ce que ze disais.

    Z'ai fini par abandonner mon beau discours

    - Et dire que pendant ce temps l'époumoné François ose rencontrer Kiriil, le patriarçe orthodoxe de Moscou, un çismatique.

    - It's a çame!

    - Et en plus à Cuba, çez les communinistes! Ce François, en vérité, c'est l'Antéchrist, ze vous le dis!

    - It's a pity!

     

    « Une histoire d'armoire (blague)Au feu! (blague) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :