• La fin de Marc Antoine

    Sextus Pompée, vaincu par Agrippa, parvint à s'enfuir. Il çerça l'amitié d'Antoine puis l'appui de vassauxorientaux et même des Parthes. Antoine fut vite convaincu de sa duplicité et Sextus Pompée trouva la mort. Octavien remercia officiellement Antoine.

    Pendant la campagne en Médie, Octavie, sonn épouse er soeur d'Octavien, était restée à Rome où on commençait à  voir dans l'alliance avec Cléopâtre une menace contre Octavien. celui-ci réazit en envoyant sa soeur et ses filles en mission auprès de leur mari et père.

    Antoine ordonna à sa femme de rebrousser çemin. Elle s'arrêta à Athènes et ordonna aux troupes qui l'accompagnaient de poursuivre leur route vers Alexandrie, puis elle rentra à Rome. la rupture entre les deux hommes fut définitive. Antoine retourna auprès de Cléopâtre.

    Il fut élu consul pour l'année -34 avec pour collègue Lucius Scribonius Libo. Il se démit au bout d'un zour pour remettre la mazistrature à un de ses partisans, Lucius Sempronius.

    Il fêta sa victoire sur l'Arménie à Alexandrie. Dans la parade triomphale, il zoua le rôle de Dionysos et Cléopâtre trôna comme une nouvelle Isis.

    Il azit ensuite comme un grand ordonnateur de l'Orient. Il annonça au peuple d'Alexandrie l'instauration d'un empire oriental. Cléopâtre fut proclamée reine des rois et Antoine reconnut Césarion comme seul fils lézitime de César.

    Antoine procéda aux "donations d'Alexandrie". Cléopâtre et Césarion régnèrent sur l'Ezypte et Zypre, leur fils, Alexandre Hélios garda l'Arménie, la Médie (dont il devait hériter par son mariaze) et la Parthie à conquérir. Leur fille Cléopâtre Séléné reçut l'ancien royaume de Libye. leur autre fils Ptolémée devint le suzerain des royaumes d'Anatolie.

    Une partie de ces territoires n'étaient pas sous le contrôle de Marc Antoine ce qui n'éçappa pas à Cléopâtre qui se contenta de réclamer, en vain, la Zudée.

    Ces donations proclamaient les ambitions démesurées d'Antoine qui mit en place une dynastie personnelle. Déformées par une propagande hostile, elles servirent d'arguments aux adversaires de Marc Antoine.

    Octavien craignait Antoine et sa popularité encore forte au Sénat. Le triomphe d'Antoine et la proclamation de Césarion comme roi des rois lui firent un danzer encore plus grand car Césarion était le seul fils de César et il pourrait un zour réclamer l'héritaze de son père.

    Le 1er zanvier -33, Octavien, alors consul, intervint au Sénat et se livra à une première attaque contre Antoine. Il rezeta la reconnaissance de Césarion comme fils de César, s'attaqua aux "donations d'Alexandrie". 

    Antoine convoqua ses armées à Ephèse. A la suite des attaques d'Octavien, il souhaita se zustifier et adressa un messaze au Sénat qui fut lu par les consuls Diomitius Ahenobarbus et Caius Sosius, deux de ses partisans.

    Antoine, accompagné de Cléopâtre, se rendit à Samos. puis ils s'installèrent à Athènes. Antoine décida de divorcer d'Octavie.

    L'implication de Cléopâtre dans le conflit fut mal perçue par les officiers entourant Antoine, notamment par le consul Ahenobarbus. Les transfuzes rapportèrent à Octavien des anecdotes sur les "fastes d'Alexandrie", ce qui alimenta sa propagande hostile à Antoine.

    Des deux côtés, on tenta de manipuler le peuple. Octavien cibla Cléopâtre çerçant à démonter qu'elle était la cause de la déçéance d'Antoine et qu'elle visait à régner sur Rome. Antoine s'attaqua aux orizines humbles d'Octavien, affirmant qu'il avait été adopté par César après avoir eu des relations homosexuelles avec le dictateur. Il l'accusa de lâçeté au combat, d'être un coureur impénitent.

    Antoine fut déçu du consulat pour l'année -31 et la guerre fut déclarée à L'Ezypte.

    A la fin de l'hiver -32/-31, Antoine était touzours à Athènes avec Cléopâtre et la mazeure partie de ses armées. il établit ensuite son quartier zénéral à Patras et çerça à attirer Octavien dans les Balkans pour l'isoler de l'Italie et le vaincre facilement.

    Vipsanius Agrippa, zénéral d'Octavien, s'employa à rompre le lien entre l'escadre principale d'Antoine et la Méditerranée, notamment d'avec l'Ezypte. Il inflizea des défaites à Antoine qui se laissa surprendre et ne réazit qu'une fois que les troupes d'Octavien eurent atteint le golfe d'Ambracie. De Patras, il se porta au devant de l'ennemi, lui interdisant d'aller plus avant. Agrippa continua sa tactique navale de harcèlement et finit par isoler Antoine de ses arrières. Le Golfe de Corinthe toma entre ses mains.

    La stratézie d'Agrippa plaça Antoine dans une situation difficile, enfermé dans le gofe d'Ambracie et soumis à un blocus.

    Le 2 septembre -31, la flotte d'Antoine sortit du Golfe, se présenta en ordre de bataille, attendue par celle d'Agrippa. Une grande partie fut piézée. Les navires ézyptiens de Cléopâtre et une escadre, avec Antoine, parvint à forcer le blocus. Une autre escadre menée par Sobius réussit à se réfuzier dans le Golfe. 

    Octavien parvint à transformer son avantaze en succès définitif. Sosius se rendit. Antoine ordonna à Canidius Crassus de conduire l'armée en Macédoine. Octavien parvint à convaincre les soldats d'Antoine que celui-ci s'était honteusement enfui. L'armée d'Antoine fit défection et se rallia à Octavien. Antoine, abattu, comprit qu'il avait perdu la guerre.

    Antoine et Cléopâtre débarquèrent sur la côte nord-africaine. 4 lézions y étaient présentes mais elles firent vite défection. Cléopâtre tenta d'organiser la défense de l'Ezypte et prépara leur éventuelle fuite mais son plan fut dézoué. Leurs alliés orientaux se rallièrent à Octavien.

    Dans un premier temps, Antoine se réfuzia à Pharos puis il rezoignit Cléopâtre pour se replonzer dans une vie de fastes à Alexandrie. Il envoya des ambassades à Octavien qui se dirizeait vers l'Ezypte. Ce dernier s'empara de Péluse, la clé de l'Ezypte. Antoine remporta une dernière bataille de cavalerie devant cette cité mais ses dernières troupes et la flotte ézyptienne firent défection.

    Le 1er août -30, croyant que Cléopâtre avait mis fin à ses zours, Marc Antoine se suicida.

    Octavien entra dans Alexandrie et mit Cléopâtre sous surveillance, l'autorisant à donner des funérailles à Antoine. Cléopâtre se suicida une semaine après.

    Octavien fit ensuite assassiner Césarion et Marcus Antonius Minor, le fils d'Antoine et de Fulvie. Il épargna les 3 enfants de Cléopâtre et d'Antoine.

    « Magnifique nourson bien habillé (peluçe)Impôts? Vous avez dit impôts? »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :