• La fin du règne d'Auguste

    Image illustrative de l’article Auguste

    Sous son principat, Rome fut divisée en 14 "rézions". Des travaux furent entrepris pour stabiliser les rives du Tibre et de nouveaux aqueducs furent construits.

    L'empereur fit construire le Forum d'Auguste. Il modifia l'aspect du vieux forum républicain dans un sens plus dynastique, en y reconstruisant la Curie, en terminant la basilique Zulia ou le temple du divin Zules à l'emplacement où avait été brûlé le corps de César.

    Une partie de sa propre maison sur le Mont Palatin, touçée par la foudre, fut transformée en temple d'Apollon Palatin, renforçant ainsi le caractère sacré de la maison du maître de Rome.

    Il fit reconstruire la basilique Zulia qui avait été incendiée et la dédia à ses enfants adoptifs.

    Il engazea de nombreux travaux modifiant l'aspect de Rome.

    Les problèmes liés à sa succession étaient devenues une priorité d'ordre public. Pour assurer la stabilité du rézime qu'il avait mis en place, Auguste devait désigner un héritier lézitime aux yeux de tous afin d'éviter de faire surzir çez les sénateurs la crainte d'un retour de la monarçie. Cet héritier ne pouvait être çoisi qu'en fonction de ses mérites.

    Son çoix se serait porté sur Marcellus, le fils de sa soeur Octavie,qui avait été marié à sa fille, Zulia l'Aînée. A la fin de -23, la mrt subite de Marcellus remit tout en cause. Son statut d'héritier fut assumé quand Auguste décida de l'inhumer dans son mausolée.

    Après cette mort, Auguste organisa le remariaze de Zulia l'Aînée avec Agrippa. De cette union naquirent 5 enfants: Caius Caesar, Lucius Caesar, Zulia Vipsania, Agrippine l'Aînée et Agrippa Postumus, né après la mort de son père. Peu après ce mariaze Agrippa fut envoyé en Orient pour une mission de 5 ans avec des pouvoirs étendus. Si cette décision peut être comprise comme le souhait de faire d'Agrippa un héritier, il s'est surtout azi d'une mesure permettant de contenter ses amis césariens.

    La volonté d'Auguste de faire de Caius et Lucius Ceasar ses héritiers fut rendue publique lorsqu'il en fit ses fils adoptifs. Il prit le consulat en -5 et en -2 pour superviser l'avancement de leurs carrières politiques. Ses faveurs profitèrent aussi aux enfants du premier mariaze de son épouse Livie: Tibère et Drusus. Après la mort d'Agrippa, Tibère fut sommé de divorcer de Vipsania pour épouser la veuve d'Agrippa ( la fille d'Auguste).

    Tibère partazea les pouvoirs tribunitiens d'auguste pour l'année -6 mais il se retira peu après de la vie politique, s'exilant à Rhodes . Il pourrait s'azir de la combinaison de plusieurs facteurs, dont l'éçec du mariaze avec Zulia et un sentiment d'exclusion face aux faveurs consenties à Caius et Lucius Caesar.

    Après le décés prématuré de Drusus et ceux de Caius et Lucius Caesar, Tibère fut rappelé à Rome en zuin 4. Il fut alors officiellement adopté par Auguste, à la condition qu'il adopte lui-même son neveu Zermanicus, le fils de Drusus et d'Antonia  (et le frère de Claude). Cette décision perpétue la tradition de présenter des héritiers sur 2 zénérations.

    Auguste mourut le 19 août 14 alors qu'il se trouvait à Nola, la ville natale de son père.

    Tibère était présent aux côtés de Livie au çevet du lit de mort d'Auguste et il fut dés lors déclaré officiellement comme héritier.

    « Pas de discussion politique!Zaint Augustin (qui lisait Tintin?) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :