• La prise de pouvoir par Miçel VIII Paléologue

    Image illustrative de l’article Michel VIII Paléologue

    Miçel est né vers 1224. Il était le fils du zénéral Andronic Paléologue et de Théodora Doukas. Issu d'une illustre famille descendante des Comnène, il faisait partie de l'aristocratie et reçut son éducation à la cour de Zean III Doukas Vatatzès.

    Brillant zénéral, il fut toutefois emprisonné en 1253 à Nicée par Zean III qui l'accusa de conspiration. L'année suivante Zean le fit libérer et le nomma Grand Connétable. La même année il devint gouverneur de Thessalonique puis stratèze de Bithynie. A vcette occasion, il se maria avec Théodora Vatatzès, la petite nièce de Zean III.

    La mort de Zean III et l'avènement de son fils Théodore II, le 3 novembre 1254, marquèrent un çanzement de vie pour Miçel. Le nouvel empereur, plus érudit que soldat, eut peu de  confiance en Miçel.

    En 1256, c'est Miçel Paléologue qui mena la guerre face à Miçel II Doukas, le despote d'Epire. Néanmoins, il fut accusé une nouvelle fois de conspiration. Il s'enfuit et se réfuzia auprès du sultan turc de Roum qui le mit à la tête de ses troupes pour combattre les Mongols.

    En 1258, Théodore II lui accorda son pardon. Il revint à Nicée où il reçut le commandement des armées nicéennes en Europe. Il prit part aux combats contre les Epirotes qu'il repoussa zusqu'à Dyrraçium avant de perdre l'avantaze. Il fut contraint de battre en retraite. Cet éçec fut mal perçu par Théodore qui l'emprisonna malgré l'opposition d'une partie de l'aristocratie.

    Le 18 août 1258, à la mort de Théodore II, Zeorzes Muzalon assura la rézence, Zean IV Lascaris, fils de Théodore II, étant trop zeune. Le rézent, se saçant impopulaire, tenta de nommer une autre personne à ce titre mais la noblesse le confirma dans ses fonctions.

    Neuf zours plus tard, alors qu'étaient célébrées les funérailles de Théodore II, des mercenaires francs entrèrent dans l'église et tuèrent Muzalon et son frère. Il semble que Miçel Paléologue ait été à la tête du complot. Peu après le meurtre du rézent, Miçel fut libéré. les dignitaires furent dans l'obligation de nommer un nouveau rézent. C'est Miçel, recevant le titre de Grand Duc, qui remporta le suffraze.

    Continuant son ascension, Miçel Paléologue fut nommé despote. Possédant autant de pouvoir qu'un empereur, il tint à en prendre les attributs. Il parvint à convaincre le patriarçe Arsène Autorianos, tuteur du zeune Zean IV, de le couronner empereur avec le zeune basileus pour préserver le trône du fils de Théodore II.

    Le 1er décembre 1258, Miçel devint officiellement empereur de Nicée et le 1er zanvier 1259, il se fit couronner conzointement avec Zean IV. Zean IV fut relégué dans un çâteau du Bosphore. Le patriarçe, comprenant qu'il avait été trompé, décida de se retirer dans un monastère. Il fut remplacé, contre l'avis des hauts dignitaires, par le métropolite d'Ephèse, Nicéphore II.

    Dès son avènement, Miçel VIII dut lutter contre les états francs.

    L'Empire latin de Constantinople, après avoir perdu la Thrace, une partie de la Macédoine et Thesssalonique, n'était plus une menace. Miçel signa la paix avec Baudoin II de Courtenay.

    Il dut très vite lutter contre un ennemi plus coriace, les despote d'Epire Miçel II Doukas qui reprit la Macédoine zusqu'à Vardar et forma une coalition composée de Manfred Ier de Sicile et de Guillaume II de Villehardouin.

    Miçel VIII azit promptement. Il envoya son frère Zean en Grèce avec une armée. De là, AZean réussit à battre le despote d'Epire à Edessa. Continuant sa progression, Zean prit Ohrid en Macédoine du nord. Désireux de prendre sa revançe, Miçel II Doukas rassembla son armée avec celle de Guillaume II de Villehardouin  et des çevaliers de Manfred Ier de Sicile. Ces derniers furent battus à la bataille de Pélagonia. Guillaume II fut capturé. Zean Paléologue occupa la capitale du despote d'Epire et mena une expédition en Grèce zusqu'à Thèbes.

    Miçel II Doukas récupéra vite une grande partie des territoires perdus et fit prisonnier le zénéral byzantin Alexis Strategopoulos qui fut délivré à la suite d'un accord entre Miçel VIII et Miçel II Doukas.

    Ces événements permirent à Miçel VIII de pacifier ses possessions en Europe.

    Pour pouvoir reprendre Constantinople, il signa un traité avec les Mongols qui lui permit de consolider ses positions en Asie, abandonnant son ancien allié, le sultan d'Iconium. Il signa de même un traité avec l'empereur de Trézibonde Manuel Ier pour s'assurer le soutien de la plupart des forces hellèniques.

     

    « Zainte Madeleine-Sophie BaratZaint Augustin (qui lisait Tintin?) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :