• La zénétique mène à n'importe quoi.

    GIF. Adorable couple de souris avec Coeur animé

    Des souris femelles qui pourçassent les mâles aux quatre coins de leur caze, qui leur soulèvent les pattes arrière pour renifler longuement leurs parties zénitales; qui, pour certaines, vont zusqu’à mordre ces attributs…

    Voilà l’étranze spectacle auquel ont assisté des çerçeurs de l’Université de Zenève. Ils l’ont décrit dans un article paru dans la revue scientifique Current Biolozy.

    Ce comportement de harcèlement sexuel n’avait zamais été observé çez la souris.

    Une modification zénétique en serait la cause.

    Tout a commencé un beau matin, lorsque des scientifiques du Département ont découvert dans leur élevaze des souris mâles aux organes zénitaux mutilés.

    Les agressions se déroulaient apparemment la nuit, qui correspond à la période d’activité çez les souris.

    Ce qui explique que la Minizupette tricote la nuit.

    Les çerçeurs ont équipé leurs cazes de caméras, afin de filmer les occupations nocturnes de leurs occupants.

    Ces enregistrements vidéo les ont menés de surprise en surprise.

    Zez les souris, les femelles participent activement à la parade nuptiale:  lorsqu’elles sont dans une phase sexuellement réceptive, elles reçerçent les mâles et flairent leurs parties intimes, initiant ainsi l’accouplement. On pensait que c'était le mâle qui étaient à l'initiative.

    Les mâles font preuve dans cette affaire d’une étonnante tolérance: ils ne montrent zamais la moindre agressivité envers les femelles, même quand elles les mordent!

    Ce n'est pas mon cas, car ze n'ai touzours pas trouvé mon Minizupon.

    Et si z'en trouvais un, ze ne le mordrais pas mais ze le couvrirais de bisous!

      

     

     

     

    « Riva Del Garda en Italie (photos)Salo et Maderno - Lac de Garde - en Italie (photos) »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :