• Le gouvernement vu par la Minizupette

    La petite souris aux allumettes...

      

    La Minizupette était hilare hier.

    - Le gouvernement de Mossieu Hollande de Corrèze, dit François II le Batave, c'est un robinet à couacs! Que dis ze, c'est une symphonie de cacophonies!

    - Et pourquoi dites vous cela? ai-ze demandé avec quelque irritation ... Et puis c'est de la musique contemporaine!

    - Vous n'avez pas entendu le Petit Lu de Nantes?

    - Un peu de respect !!!! Vous parlez du Premier Ministre de la France!

    - Oui, il en a le titre ..... mais le costume est trop grand pour lui.... Vous avez vu, il veut supprimer les 35 heures de Dame Tartine de Lille!

    - Cela devrait vous rézouir, vous qui êtes une thuriféraire du grand capitalisme monopolistique d'Etat!

    - Cela me fait rire de voir un socialiste, un rouze, parler d'augmenter du temps de travail!

    Et elle s'est mise à parler de la composition du gouvernement

    - Avec Ayrault, Mossieu Hollande à son zéro qui n'écrit pas son nom à la pointe de sa plume.

    Pour les çomeurs, cela sent sévèrement le Sapin.

    Les Africains ont leur lolo, avec Laurent Fabius, le Fafa du Quai.

    Pour l'école on a Peillon qui a eu tardivement les oreillons. .... C'est pour cela qu'il aimerait le canabis?

    A la Zustice, avec Christiane, les aristocrates à la Lanterne. Ah! Za ira! Za ira avec Dame Taubira.

    Pour les roms, ça Valls à mille temps.

    Par ici dit Moscovici, par ici la monnaie!

    A la santé, ce n'est plus la douceur de Touraine. On touçe le ras du sol avec Marisol.

    La Duflot va couler.... Elle n'est plus à flot depuis qu'elle est ministre. C'est sinistre une verte ouverte qui la ferme à la ville.

    Au Lozement Lamy du peuple est SDF, sans dossier finalisé.

    Le Commerce extérieur s'effondre Bricq à Bricq.

    A son poste, Fleur va comme un Pellerin sans boussole ni ZPS.

    Pour l'énerzie renouvelable, on nous mène en Batho.

    Le Drian, peu riant, a besoin d'un radian pour payer la solde des militaires.

    A la culture, pour Filippetti, le budzet ne permet plus de zeter des confettis. Il  est loin le temps de Lang. Ce n'est plus bling bling, mais bang bang!

    Vaçes, veaux , coçons , c'est comme Perrette pour Le Foll des çamps.

    Les fonctionnaires déçus ne sont plus bien brançés avec Lebrançu.

    Au tourisme, les restaurateurs s'écrient: Oh! Pinel!

    A la reçerçe, on craint un fiasco avec Fiaraso furiosa.

    Les anciens combattants l'attendaient! Kader Arif....

    Ah mon Dieu que c'est embêtant un gouvernemnt patraque, murmure le repenti Repentin, sans serpentin!

     

    « Mesdames Adélaïde et Victoire, filles de Louis XVPeluçes mozartiennes à Salzbourg »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :