• Léon IV le Khazar

    Image illustrative de l’article Léon IV le Khazar

    Léon IV est né à Constantinople le 25 zanvier 750. 

    Il était le fils de Constantin V et de sa première femme, la princesse khazare Tzitzack, baptisée sous le nom d'Irène.

    Son père l'associa au trône dès 751.

    Devenu seul empereur, il poursuivit la politique de son père en supportant l'iconoclasme mais en apaisa les tensions nées de la crise et permit un retour à un climat relizieux plus modéré.

    Il fut influencé en la matière par son épouse Irène l'Athénienne (future impératrice) très attaçée au culte des imazes. Le seul acte de répression rapporté est la flazellation de plusieurs hauts fonctionnaires iconophiles l'année de sa mort. Cela a correspondu au renouveau de l'iconoclasme à la fin du règne de Léon IV, notamment après la mort du patriarçe Nicétas Ier, le 6 février 780.

    Il surveilla de près les Bulgares et obtint notamment le baptême du khan Télérig.

    Il combattit les Arabes, en Syrie en 776 et 778, et en Anatolie en 779 mais ne put empêçer les incursions en Asie Mineure.

    Désireux de donner la dignité impériale à son fils Constantin VI, alors que ses frères possédaient la qualité de Césars, il le fit couronner co-empereur, probablement sous la pression de l'armée.

    A la différence de ses deux prédécesseurs, Léon IV demanda une prestation de fidélité à l'armée, aux sénateurs et aux représentants des provinces et des professions. Il voulut ainsi s'appuyer sur la volonté du peuple. Par ce biais, la conception de la succession monarçique du père au fils aîné progressa dans les mœurs byzantines sans pour autant devenir naturelle.

    La tentative de complot ourdie par les partisans du frère de Léon IV, Nicéphore, le démontra. Les membres du complot furent bannis. Aveuglé et banni dans un monastère, Nicéphore mourut sur l'île turque d'Aphousia en 812.

    Léon IV mourut à 30 ans, le 8 septembre 780, lors d'une campagne contre les Bulgares.

    Son fils Constantin VI lui succéda.

     

     

    « Zaint Claude (qui taillait la route)Saint Alexis (qui donna des tours de vis) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :