• Une çauve-souris vampire, couverte de sang, rentre en zigzaguant dans sa grotte et se pose (ou plutôt se pend) pour faire une sieste.

    Les Très Riçes Heures de Minizup

    Les autres çauve-souris, énervées par l'odeur du sang, la réveille, la harcèle pour savoir où elle a eu pu trouver tant de sang.

    - Non! Non! Laissez moi me reposer! Ze suis fatiguée, essaie-t-elle de dire.

    - Si! Si! Dis nous où tu as pu trouver tant de sang! hurlent ses conzénères.

    Finalement, la questionnée, harcelée, cède et dit:

    - Bon d'accord, suivez-moi.

    Et la meute quitte la grotte.

    Les Très Riçes Heures de Minizup

    Au bout de 10 minutes de vol, la çauve-souris ensanglantée dit:

    - Vous voyez cet arbre?

    - Oui! Oui! s'écrit les autres en se pourléçant les babines.

    - Vous le voyez bien ?

    -Oui! Oui! OUI!!!!!

    - Eh bien, moi ze suis un peu myope, ze ne l'ai pas vu!

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Ma sublime voix dans ma çançon vedette!

    Un couple de paysans a décidé de visiter la Ville Lumière.

    Leur hôtel se trouvant près de la Porte Maillot, les deux personnes prennent un bus pour aller au Musée du Louvre (ils veulent voir la Zoconde).

    Quand le bus arrive Place de l'Etoile, le çauffeur lance:

    - De Gaulle!

    Un monseur en costume-cravate descend.

    Le bus repart, direction des Zamps-Elysées.

    Près du Rond-Point, le çauffeur crie:

    - Roosevelt!

    Un étudiant se lève et descend.

    Au niveau du Grand Palais, nouvelle intrevention du conducteur:

    - Clémenceau!

    Un vieux monsieur quitte le bus.

    Alors la paysanne dit à son mari:

    - Marcel, on ne saura zamais où descendre! On n'a pas donné notre nom au çauffeur!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    A cause de la stérilité du mari, les époux Dupond, qui veulent un enfant à tout pris , sans recourir à l'adoption, après moultes réflexions, reçerçes et hésitations, décident de faire appel à un père de substitution.

    Le zour où l'homme doit venir, Monsieur Dupont embrasse son épouse  et la rassure, car elle hésite encore:

    - Ma cérie, cela fait des mois qu'on en parle! Nous avons pris en commun cette décision; il ne faut pas flançer maintenant... Tout va bien se passer ! Et ne l'oublie zamais, ze t'aime!

    Un peu plus tard, un photographe, spécialisé dans les photos de bébés, faisant du porte à porte dans le quartier, sonne au domicile des Dupond.

    - Bonzour madame, ze viens pour...

    - Bonzour, pas besoin d'explication, ze vous attendais! l'interrompt Madame Dupond.

    - Vraiment!.. Très bien! ... Vous savez, ze suis un vrai spécialiste des bébés!

    - C'est bien pour cela que ze vous attendais... Ze vous prie d'entrer... Prenez place, nous allons d'abord bavarder un peu... dit madame Dupond rouze de confusion.

    Après un moment, elle poursuit:

    - Bon où commençons nous?

    - Faites moi entièrement confiance! Habituellement, z'essaye deux fois la baignoire, une fois sur le canapé, et parfois deux fois sur le lit! Le parquet du salon, cela peut être sympa et donne de bons résultats.

    - Baignoire? Sol du salon? Pas étonnant que mon mari n'y arrive pas!

    - Madame, aucun de nous ne peut assurer un bon résultat à çaque fois. Mais si nous essayons plusieurs positions, et que ze prenne selon 6 ou 7 angles, ze suis certain que vous serez contente du résultat.

    - Mais cela fait quand même beaucoup! s'étrangle Madame Dupond.

    - Madame, selon ma méthode, on doit prendre son temps. Z'aimerais entrer et sortir en moins de 5 minutes, mais vous seriez déçue!

    - Ze ne savais pas, répond timidement Madame Dupond.

    Pour la rassurer, le photographe sort d'une sacoçe un album de photos.

    - Celui-ci, a été fait sur un toit de bus à Londres!

    - Mon Dieu! zémit Madame Dupond.

    - Et pour ces zumeaux, le résultat est exceptionnel, quand on sait comment cela fut difficile pour la mère!

    - Et pourquoi? demande Madame Dupond en triturant son mouçoir.

    - Z'ai dû l'emmener au Zoo de Vincennes, pour faire correctement le travail. Les zens se sont agglutinés pour regarder; z'avais du mal à me concentrer. Cela a duré plus de 3 heures. Alors que le soir tombait, z'ai pu commencer! Et puis, quand les écureuils ont commencé à mordiller mon équipement, z'ai zuste eu le temps de tout remballer....

    - Vous voulez dire que des écureuils... mordillait... votre... votre équipement?

    - Oui, tout à fait! ... Bon, si nous commençions, ma çére Madame? Si vous êtes prête, ze vais installer mon trépied....

    - Hein, votre trépied???

    - Oui, bien sûr, z'en ai besoin pour soutenir mon Canon. Il est vraiment trop gros pour que ze puisse le tenir longtemps à la main ... Madame! ... Madame! Oh mon Dieu, elle s'est évanouie!

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Trois femmes sont en train de prendre le thé un après-midi.

    La première dit:

    - Mon mari me trompe, z’en suis sûre maintenant.

    - Et comment?

    - Z’ai retrouvé une paire de bas dans la poçe de sa veste, et ce n’étaient pas les miens!

    La seconde rençérit:

    - Ah, Lucette! Cela me rézouit un peu que tu dises ça, car mon mari aussi me trompe.

    - Tu es sûre?

    - Z’en suis certaine aussi car z’ai retrouvé un préservatif  dans son portefeuille. Alors, par venzeance anticipée, z''ai percé  plein de petits trous avec une aiguille à coudre!

    La troisième ne dit rien et s’évanouit

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Un homme se rend à la banque :

    - Bonjzour m'dame. Z’aimerais ouvrir un compte dans votre p.... de banque.

    - Pardon ?

    - Vous êtes sourde ou bien débile ? Je vous dis que ze veux ouvrir un compte dans votre p.... de banque ! C'est clair, non ?

    L'employée se récrie :

    - Non mais, vous n’avez pas à me parler comme ça ! Ze vais chercher le directeur.

     Quelques instants plus tard, le directeur arrive :

    - Monsieur, vous n’avez pas à insulter mon personnel. De quoi s'azit-il ?

    Le type soupire bruyamment.

    - Ze viens de gagner le gros lot  à l’Euromillions et ze voudrais ouvrir un compte dans votre p..... de banque !

    Le directeur le regarde, interloqué :

    - Et cette idiote vous emm.... ?

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • La petite Mimi exerce occasionnellement le plus vieux métier du monde, sans que sa famille, bien entendu, ne le saçe.

    Un zour, la police effectue une descente à l'hôtel "Au bon coin" et Mimi figure parmi les filles de zoie qui oeuvraient à ce moment-là.

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Les zendarmes ont fait descendre les filles, les ont alignées sur le trottoir pour contrôler in situ leur identité.

    A cet instant, la grand-mère de Mimi, qui est une peu "déboussolée", passe dans la rue et voit sa petite-fille.

    Elle s'approçe d'elle et lui dit:

    - Que fais tu là ma çérie, avec tes copines?

    Ne pouvant dire la vérité, Mimi, connaissant la grande naïveté de sa grand-mère, lui explique qu'auzourd'hui c'est la fête des oranzes et qu'elle attend son tour pour la distribution effectuée par les zentils zendarmes.

    - Quelle belle initiative! Z'adore les oranzes! Ze vais me mettre avec toi dans la file pour en avoir!

    - Mais, Mamy.... bredouillle Mimi, sans pouvoir finir sa phrase, un serzent s'approçant d'elles.

    - Madame, mais que faites vous ici?

    - Comme ma petite fille!

    - Hein ? A votre âze?

    - Mais il n'y a pas d'âze pour aimer les bonnes çoses!

    - Mais comment faites vous????

    - C'est facile, Monsieur! Z'enlève mon dentier, ze repousse la peau et ze suçe!

      

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • tube patron

    Un patron a beaucoup de mal de se faire respecter dans son entreprise.

    Un matin, il n'en peut plus et décide de prendre une mesure radicale.

    Il colle sur la porte de son bureau une affiçe où est écrit en caractères d'imprimerie : "LE PATRON ICI, C'EST MOI !"

    La zournée passe et il se sent beaucoup mieux.

    Plein d'assurance, il va à ses rendez-vous avec un moral d'acier.

    En rentrant le soir au bureau, il voit un Post-it de sa secrétaire collé à la porte :

    "Votre femme a téléphoné, elle veut que vous lui rendiez son affiçe immédiatement."

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • couple

    C'est un homme qui engaze un détective pour savoir si sa femme le trompe.

    Au bout d'une semaine, le détective fait son rapport :

    - Eh bien, zeudi soir, votre femme a rencontré un zeune homme...

    - Et ensuite ?

    - Ils se sont rendus dans un hôtel borgne. Là, ils ont pris une çambre...

    - Et après ?

    - Moyennant un gros pourboire, z'ai pu obtenir la çambre contiguë et ze suis allé coller mon oeil au trou de la serrure...

    - Et puis ?

    - Ils se sont déshabillés frénétiquement...

    - Et puis ?

    - Ben là, ils ont éteint la lumière.

    Alors le mari se prend la tête à pleines mains et dit:

    - Ah le doute, touzours ce doute!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • On l'ignore, mais notre Président, François II de la Corrèze et de la Creuse réunies, consulte parfois une voyante.

    Un zour, déprimé par de nouveaux sondazes d'opinion négatifs, il convoque Madame Irma qui entre à l'Elysée par une perte dérobée.

    Après les politesses d'uzage, la voyante s'installe, ferme les yeux, se concentre et commence à dire:

    - Ze vois ... Ze vois...

    - Mais que voyez-vous?

    - Ze vous vois passer dans une grande avenue, dans une grande voiture ... et le peuple est en liesse.

    François de Hollande sourit et demande:

    - La foule est heureuse?

    - Oui! Comme zamais!

    - Les personnes courent après la voiture, poursuit Madame Irma. La police a du mal à se frayer un çemin....

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    - Et ensuite? l'interrompt Flamby.

    - Les zens azitent des drapeaux. D'autres portent des pancartes avec des slogans positifs, d'avenir radieux. Certains pleurent de zoie; d'autres entonnent la Marseillaise...

    - Les zens crient de zoie ? Ils sont heureux? Ze le savais! Ze le savais!

    - Oui, le peuple est heureux comme zamais ! On scande : " Le çanzement c'est maintenant.... Maintenant, tout ira mieux!"

    - Ah le bon peuple perspicace! Ze n'en avais zamais douté, malgré les zournalistes et les Cassandre! Et moi, comme ze suis?

    - Heu!... Ze ne vois pas !

    - Comment çà, vous ne voyez pas?...

    -  Le cercueil est fermé!

     Un zeu pour gagner une semaine de vacances

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • À un congrès féministe international, la première à prendre la parole est une Allemande :

    - Guten Tag, mon nom est Birgit et z'ai ordonné à mon mari Helmut de préparer le dîner. Le premier jour, ze n'ai rien vu. Le deuxième non plus. Mais à partir du troisième zour, Helmut s'est mis à préparer tous les repas.

    Applaudissements et ovation zénérale.

    C'est au tour de l'Italienne :

    - Buon giorno. Ze m'appelle Isabella et z'ai dit à mon mari : "Luizi, à partir de demain, tu nettoies toi-même la maison. Capito ?" Le premier zour, ze n'ai rien vu. Le deuxième non plus. Mais dès le troisième zour, Luizi a commencé à passer l'aspirateur.

    Applaudissements et ovation zénérale.

    C'est au tour de l'Afghane :

    - Bonzour, mon nom est Aïcha et z'ai dit à mon mari : "Oussama, tu débarrasseras la table après le repas". Eh bien, le premier zour ze n'ai rien vu du tout. Le deuxième non plus. Mais le troisième... z'ai commencé à revoir un peu de l'oeil gauçe.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Au paradis, Zésus rencontre un vieil homme triste et abattu.

    Il lui dit :

    - Tu es au paradis, tu ne devrais pas être triste. Qu'as-tu ?

    - Sur terre, z'ai perdu mon zeune fils et ze pensais le retrouver au paradis.

    - Quel était ton métier ? demande Zésus.

    - Z'étais menuisier.

    - Papa ! s'écrie Zésus.

    - Pinocchio ! s'exclame le vieil homme.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • gif  femme

    Un homme entre dans une maison close.

    Il s'adresse à la tenancière, une dame plus toute zeune et dézà quelque peu défraîçie :

    - Ze voudrais une fille, c'est urzent. Vous savez, je suis musicien et z'ai là dans mon caleçon une trompette qui ne demande qu'à s'exprimer.

    - Oui, ze vois, dit la dame. Mais pour l'instant, aucune fille n'est libre, il va falloir attendre un peu.

    - Ah non, ce n'est pas possible. Ma trompette est sur le point d'exploser, de donner le meilleur d'elle-même, un somptueux concert... c'est urzent !

    - Alors il va falloir monter avec moi. C'est tout ce que ze peux vous proposer.

    Le client accepte. Il monte avec la patronne.

    Une fois leur affaire terminée, la tenancière donne son avis :

    - Dites donc, votre concert de trompette, là, c'était pas si terrible.

    Le gars hausse les épaules.

    - Que voulez-vous, c'est la première fois que ze zoue dans une salle aussi grande.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  gif

    C'est un curé qui va çez le coiffeur.

    Au moment de payer, le coiffeur lui dit:

    - Pour un homme de Dieu, çez moi c'est gratuit.

    Le lendemain, le curé revient avec un crucifix pour le remercier.

    Un autre zour, c'est un pasteur qui vient se faire couper les çeveux.

    Il s'apprête à payer, mais le coiffeur lui dit :

    - Pour un homme de Dieu, çez moi c'est gratuit.

    Le lendemain, le pasteur revient avec une bible pour le remercier.

    Quelques zours après, arrive un rabbin, et bien sûr, au moment de payer, le coiffeur lui dit :

    - Pour un homme de Dieu, çez moi c'est gratuit.

    Et le lendemain ... le rabbin revient avec un autre rabbin.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Image du Blog mestiti.centerblog.net

    Un zour, un zeune homme rentre çez lui avec un çien minuscule qu’il a açeté le zour même et annonce fièrement à son épouse :

    - Regarde, ma çérie ! Ze t’ai açeté un çien pour te protézer quand tu sortiras toute seule et pour garder la maison.

    La zeune femme considère avec étonnement ce çien à peine plus grand qu’un lapin :

    - Mon amour, tu crois vraiment qu’un si petit çien pourra me protézer ? Regarde-le, il n'a pas l’air bien méçant. Il ne ferait même pas peur à un enfant de 2 ans.

    - Ze sais, ma biçe, il ne paie pas de mine, mais c’est un çien d’une race très spéciale, élevée uniquement au Japon et, tiens-toi bien, il fait du karaté. Viens avec moi dehors, ze vais te montrer.

    Une fois dehors, le mari dit au çien :

    - Karaté, râteau !

    Alors le petit çien se précipite sur le râteau au milieu du zardin. Avec ses pattes avant, il donne de grands coups sur le râteau, si bien qu’en un rien de temps il n'en reste plus qu'un tas de brindilles.

    Afin de convaincre totalement son épouse, le mari dit au çien :

    - Karaté, barbecue !

    Et l’animal se zette sur le barbecue en briques, lui assène de nombreux coups de pattes. Une minute après, le barbecue est réduit à un tas de gravats.

    Attiré par le bruit de la démonstration, un voisin arrive et demande ce qui se passe.

    Ravie d’avoir désormais un çien pour la protéger, la zeune femme lui explique:

    - C’est notre çien, il est incroyable ! Il fait du karaté.

    Le voisin regarde le petit çien et dit d'un air moqueur :

    - Karaté ? Mes fesses !

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Une blonde se dirize vers sa boîte aux lettres, regarde dedans, la referme et rentre çez elle.

    Quelques minutes plus tard, elle ressort, va vers sa boîte aux lettres, regarde dedans, la referme et rentre çez elle.

    Elle répète ce manèze quatre ou cinq fois.

    Son voisin, intrigué, lui demande :

    - Vous devez attendre une lettre ou un paquet très important auzourd'hui ?

    - Pas du tout ! C'est mon ordinateur qui n'arrête pas de me dire que z'ai du courrier.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire