• Les insomnies, c'est terrrrible!

    Peut être une image de intérieur


    Nous voici donc de retour à Paris. Alors qu'il avait bien plu dans le Roussillon, nous avons eu la bonne surprise de retrouver un grand soleil au niveau de la capitale.

    Nous avons retrouvé les Intruses qui étaient parties en voyaze à Zaint-Etienne avec mossieu Cricri.

    - Fouilla! Cela m'a fait du bien de revoir ma belle cité, a soupiré Minizup'Zainté.

    - Par la mantille de zainte Anne, ze dois avouer qu'on a passé de bons moments. Nous sommes allées au restaurant midi et soir.

    - Ach ja, nous nous être régalées, a opiné Minizup'Rosa. Et vous?

    - Certes nous avons revus des ami.e.s, mais à part cela, nous ne sommes pas beaucoup sorties, a répondu Minizup'KiKi de Vitry.

    - It's a pity!

    - Vous ne dites rien, Minizup, a cru bon de faire remarquer Minizup'tictac. Cela ne vous ressemble guère, ma mie.

    - Heu... Ze suis une tartinette fatiguée.

    - Macarel, vous avez eu pourtant quelques zours à vous reposer.

    - Minizup'zhérault, z'ai mal dormi la nuit dernière, tout simplement.

    - Souffrîtes vous d'une quelconque insomnie? a questionné Minizup'Rom.

    - C'est peu de le dire, ma mie. Ze n'ai quasiment pas fermé l'oeil.

    - Warum?

    - A peine m'étais ze endormie que z'ai rêvé qu'il y avait un souriceau à côté de moi dans un berceau.

    - It's an horror.

    - Il ne cessait pas de pleurer. Du coup ze me suis levée. Mais bien sûr il n' y avait rien.

    - Fouçtra, c'te rêve de bébé devient récurrent çez vous.

    - Vous avoir une inconscient une tartinette perturbé, a réazi Minizuplein.

    - A peine refermais-ze l'oeil, que le rêve revenait inopinément. Le souriceau ne pleurait plus mais gazouillait d'une façon tout à fait insupportable.

    - Macaniçe, avec moi, il aurait vu de quel bois ze me çauffe.

    - Mazette, pas deça çez nous. les bébés c'est bien, mais çez les autres.

    - I agree of course.

    - Finalement, n'en pouvant plus, z'ai fini par me lever à 4 heurs du matin car ze savais que ze retrouverai plus les bras de Morphée.

    - Et que fîtes vous? m'a demandé Minizup'Cosettte en faisant les poussières.

    - Z'ai lu une revue.... dans laquelle il était question de puériculture!

    - Car tel était votre destin, s'est esclaffée Minizuprttr.

     

     

     

     

     

     

    « Zainte Rosalie (qui était si zolie)Zaint Bertrand (celui de Garrigues) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :