• Les Intruses teutonnes blacklistées

    Celui qui dit que ze ne suis que son avatarasse était fort marri, pour ne pas dire dans une colère noire.

    - Que vous arrive-t-il, très çer?

    - Z'ai reçu une lettre d'Allemagne.

    - De quelqu'un que nous connaîtrions?

    - Nan!

    - Alors de qui donc?

    - De la police.

    - Tudieu! Et pourquoi la polizei vous écrit-elle?

    - Parce que z'aurais commis un petit excès de vitesse lors de notre sézour à Hambourg.

    - It's a çame.

    - Ze n'ai aucun souvenir d'avoir été flaçé.

    - Moi avoir vu lumière surzir sur la route, a cru bon de dire Minizuplein.

    - Et vous n'avez rien dit Barmelouse.

    - Moi pas vouloir me faire gronder.

    - De toute façon, ze ne paierai pas cette amende, a dit irrité mon hôte.

    - It's a çame!

    - Une big honterie.

    - Z'ai la loi pour moi! Le PV n'est pas en français et ze ne suis pas censé comprendre l'allemand.

    - Mais nous nous parlons bien langue de Goethe et nous vous traduire, a cru bon d'intervenir Minizup'Rosa.

    - Ja, moi aussi. Le PV être très clair et vous devoir payer.

    - Minizuplein a raison, a insisté l'Autre. Quand on fait une bêtise, assumer il faut.

    - Et Allemagne a besoin de sous!

    - Mais elles déraillent les bouffarelles prussiennes! Si mossieu Zizi paie, on peut dire adieu définitivement aux  glaces à la vanille...

    - Et la çantilly!

    - L'Allemagne a des réserves, par la zainte tétine du biberon de mon doux Zésus!

    - Vous donnez mauvais exemple, Mossieu Zizi!

    - Moi pas avoir cru cela de vous!

    - Ze ne paierai pas, punto basta. Et vous commencez à m'ennuyer avec vos remarques! Z'attends un peu de solidarité! Les frondeuses n'ont pas leur place dans c'te maison... Et si ze suis oblizé un zour de régler cette amende, ze vous mettrai toutes les deux au pain sec et à l'eau. Souvenez-vous en!

    - Voilà qui est bien parlé, sacrebleu!

    - Ze n'aurais pas dit mieux, boudiou!

    Les Intruses n'ont plus adressé la parole à Minizuplein et à Minizup'Rosa qui tiraient le museau.

    Et Minizup'tite en a azouté une couçe qui voulait à tout prix voir la reconstitution de la bataille de Waterloo à la TSF.

    - I want to see Waterloo! Great victory.

    Les Autres l'ont mise au piquet.

    - On vous l'a dézà dit! Vaterlou, nous on ne connaît pas, bestioulette!

    - Par la barbe de zaint Zoseph, ces étranzères sont insupportables! Recueillez-les çaritablement et voilà comment vous êtes récompensé!

    - Moi n'avoir rien dit, a murmuré Minizup'iéla.

    - C'est bien! Continuez à fermer votre museau!

    « Petit nourson blanc à la cape (peluçe)Nourson blanc au zoli noeud vert (peluçe) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :