• Les Intruses teutonnes n'ont pas eu honte à Dunkerque.

    Celui qui dit que ze ne suis que son avataresse nous a proposé d'aller à Dunkerque.

    - Si ma mémoire est bonne, a dit Minizup'Fandango, nous avons vu récemment à la TSF un film dédié à cette ville.

    - Atçoubi! Ce n'était certainement pas un film documentaire ou touristique.

    - Le film narrait l'opération "Dynamo" de mai 1940, a cru bon d'intervenir Minizup'Rom. Elle eut pour but d'évacuer les troupes alliées qui étaient encerclées par les armées allemandes.

    Les Intruses teutonnes regardaient le bout de leur pattes.

    - Ze pensé que nous ne pas être responsables, a soupiré Minizup'Rosa.

    - Fouçtra! Ce sont pourtant vos compatriotes qui ont détruit une partie de la ville.

    - Ach! Vous être responsables des guerres sanglantes de Napoléon? a réazi Minizuplein.

    - Boudiou, la petite a la répartie facile, s'est esclaffée Minizup'Kiki de Vitry.

    - Et elle n'a pas du tout tort, a azouté Minizup'tictac.

    Les Intruses teutonnes n'ont pas eu honte à Dunkerque.

    En tout cas, ce que nous avons constaté, c'est que la cité est bien fleurie.

    - Fleur, premier zeste de l'accueil, a pontifié Minizup'Cosette.

    - Yes! I agree, of course.

    Les Intruses teutonnes n'ont pas eu honte à Dunkerque.

    Un haut beffroi, classé au Patrimoine Mondial par l'UNESCO, domine la ville.

    - Au départ, il servait de cloçer à l'église Zaint Eloi, a cru bon de nous expliquer notre Pioçe de la Farandole, qui venait d'aller çercer de la documentation auprès de l'Office de Tourisme qui a ses locaux au pied du beffroi.

    - Saperlope! Heureusement que l'Office était ouvert, sinon on n'aurait rien su!

    Les Intruses teutonnes n'ont pas eu honte à Dunkerque.

    Minizupette s'est ruée dans l'église pour voir si elle dispose bien d'un çemin de croix, avec une belle station de zainte Véronique essuyant le visaze de Zésus.

    - Macarel! C'est touzours le même refrain avec la barmelouse.

    - Ach! Minizupette, moi avoir trouvé une statue de votre fameux Zaint Roch avec son toutou.

    - Par la plume de zaint Rogatien, qu'il est beau et son çien m'a l'air d'être un fidèle pataud!

    Les Intruses teutonnes n'ont pas eu honte à Dunkerque.

    Un peu plus loin se trouve l'Hôtel de Ville de Dunkerque.

    - Contrairement à ce qu'on pourrait imaziner, nous a annoncé notre Guide Miçelin sur pattes, son érection est récente et date du début du 20ème siècle.

    - En tout cas, il être ben beau, a cru bon de dire Minizup'iéla. 

    Les Intruses teutonnes n'ont pas eu honte à Dunkerque.

    Nous avons pris un car de ville pour aller voir la plaze.

    - Fouçtra! Qu'est ce qui arrive à nos Thénardiers? Ils vont débourser des sous pour nous permettre d'aller voir la mer?

    - Macarel! Vous n'avez donc pas lu qu'ici les transports publics sont gratuits?

    - Ze comprends mieux, a ironisé Minizup'Cosette. Sinon nous y serions allés à patte et il faut compter au moins trente minutes de marçe au départ de la place Zean Bart.

    - Et dire que nous n'avons pas emporter nos maillots de bain, par le gourdin de zaint Martial.

    -Ne regrettez rien, Minizupette, car la baignade est interdite!

    - It's a pity!

    Les Intruses teutonnes n'ont pas eu honte à Dunkerque.

    - Ach! Vous avoir vu cette imaze qui orner cette boîte de nuit? a demandé hilare Minizuplein.

    - Saperlope! Ils ont utilisé sans vergogne un portrait de mossieu Cricri.

    - Il devrait leur demander quelques euros au titre du droit à l'imaze.

    Les Intruses teutonnes n'ont pas eu honte à Dunkerque.

    Nous avons flâné longuement le long des quais. 

    - C'est dommaze qu'à cause du Covid-19 nous ne puissions pas monter à bord, a soupiré tristement Minizup'Kiki de Vitry.

    - Ach! Cela me donner une idée! Nous pouvoir nous libérer de l'emprise de nos hôtes.

    - Et comment donc, boufarelle?

    - Nous prendre la mer et faire un beau voyaze autour du monde!

    - N'hésitez surtout pas, a réazi mon hôte et z'espère que ce sera un voyaze sans retour.

    Les Intruses teutonnes n'ont pas eu honte à Dunkerque.

    Comme il nous restait du temps, nous nous sommes arrêtés à Roubaix.

    - On va en profiter pour visiter le musée "La Piscine", qui est remarquable, nous a dit enthousiaste mossieu Zizi. Nous nous y étions rendus il y a dézà 15 ans.

    Minizuplein a voulu plonzer dans le bassin. Elle s'est faite aussitôt gourmandée par un gardien à la mine patibulaire mais presque.

    - Cela devenir irritant! La baignade être interdite à Dunkerque et nous ne pas pouvoir nous baigner dans cette piscine.

    - It's a çame!

    Les Intruses teutonnes n'ont pas eu honte à Dunkerque.

    - Ze pensé que cette cité ne pas être trop accueillante pour les souris.

    - Pourquoi dites vous cela, barbaduse?

    - Ze pense qu'elle fait référence à la statue du çat qui montre les dents, a répondu Minizup'tictac.

    Les Intruses teutonnes n'ont pas eu honte à Dunkerque.

    Dans le train du retour, les Intruses teutonnes ont fait une petite sieste.

    Demain, ze vous narrerai notre dernier zour de vacances dans le nord, que nous avons passé à Ostende, en Belzique.

     

     

    « Zainte Brizitte (et son bardeau)Zaint Zacques (la coquille!) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :