• Les zaints et les zaintes du zour

    Les zaints et les zaintes du zour

    Pour ne pas oublier les fêtes à souhaiter! Et avec les zaints et les zaintes, on apprend l'histoire ! (sources: jeffdulac et nominis)

  • Alix était née en 1576 à Remiremont, elle fut d'abord une belle zeune fille de famille riçe aimant la danse et les danseurs (une donzelle tête en l'air)

    S'étant convertie à l'âze de vingt et un ans, elle se mit pour le reste de sa vie sous la direction de saint Pierre Fourier.

    Ensemble ils fondèrent les çanoinesses de Notre-Dame, vouées à l'éducation des filles pauvres (comme moi dans c'te maison).

    Elle mourut à Nancy en 1622, à l'âze de 46 ans.






    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Les çaints et les çaintes du zourC'est le diminutif de Priscille.

    Priscille, était une zeune zuive romaine, qui est associée à Aquilas.

    Ils fabriquaient des toiles de tente. Ils durent quitter Rome car l'empereur Claude - qui succéda au foutraque Caligula - çaça les Zuifs de la Ville (Urbs).

    A Corinthe, au début des années 50 (avant les yé yé, donc!) ils rencontrèrent Zaint Paul deTarse. Ils partirent à Ephèse où ils zouèrent un grand rôle dans la formation de l'église locale.

    Ils revinrent à Rome et évanzélisèrent.

    Erreur fatale! Ils furent martyrisés!

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zainte Achélae (on dirait le nom d'une fleur)
    • Zaint Athénogène (c'est pas érogène)
    • Zaint Baudran (au cadran, touzours à l'heure)
    • Zaint Cosconius (brançés sur les cosinus)
    • Zaint Zénon (Z'en connais un! Si! Si! Ze le zure!!!!)
    • Zainte Mélanippe (La zainte à la lippe)
    • Zaint Desle (second prénom Fernand: Fernand Desle)
    • Zainte Messaline (vous pourrez répondre si on vous traite de Messaline)
    • Zaint Prisque (qui aimait la bisque)
    • Zaint Volusien (car il le valait bien!)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Les çaints et les çaintes du zour

     Fille d'Arnault de Villeneuve et de Sibylle de Sabran, Roseline naquit au çâteau des Arcs, en Provence, le 27 zanvier 1263, aînée d'une famille de neuf enfants.

    Lors d'une famine causée par une grande séçeresse, les paysans vinrent au çâteau pour réclamer du pain ("Du pain ! Du Pain! .... Et des brioçes!") 

    Roseline, qui n'était encore qu'une enfant, vida en caçette les réserves des greniers pour venir en aide aux pauvres.  

    Un zour elle fut surprise par son père qui lui ordonna de lui montrer ce qu'elle caçait dans son tablier. Confuse, Roseline ouvrit son tablier d'où s'éçappa une brassée de roses. C'est le Miracle des Roses (peint par Zagall).

    La tante de Roseline était la prieure d'un monastère de la çartreuse à la Celle-Roubaud. Les fréquentes visites de Roseline à sa tante finirent par faire éclore çez elle une vocation relizieuse.

    Son père, qui souhaitait pour elle une riçe mariage s'opposa à ce projet mais finit par accepter qu'elle entre comme novice à la çartreuse de Zaint-André-de-Ramières, près du Mont Ventoux.

    Elle termina son noviciat au couvent de Bertaud, près de Gap et y resta six ans.

    En 1285, Roseline fut nommée à la çartreuse de La Celle-Roubaud et revint aux Arcs rendre une visite à sa famille.

    En 1300, elle succèda à sa tante comme prieure du monastère et le demeura zusqu'en 1328, époque à laquelle, épuisée par sa tâçe, elle demanda à redevenir simple relizieuse.

    Elle mourut moins d'un an après, le 17 zanvier 1329.

    Exhumé cinq ans après sa mort son corps fut retrouvé intact et ses yeux étaient aussi vifs et brillants que si elle était en vie -mais sans pain). 

    Les çaints et les çaintes du zour

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR :

    • Zaint Achille de Scété (et son talon)
      Zaint Gamalbert (et ses camemberts)
      Zaint Zeorges de Joannina (qui n'était pas sa femme)
      Zaint Zanvier Sanchez Delgadillo (un nom en rallonze)
      Zaint Zulien Sabas (d'en bas)
      Zaint Sulpicele Pieux (en selle)







    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Les çaints et les çaintes du zourIl ya plusieurs Zaints Marcel.

    Celui qui est fêté auzourd'hui, c'est le papounet Marcel Ier.

    Il a eu un pontificat court, de 2 ans (pas comme Zean-Paul II).

    Il dut réorganizer l'Eglise, après les perzécuçions de l'empereur  Diocléçien.

    L'empereur Maxence l'a réduit à l'état d'esclave! Un papounet palefrenier qui devait nettoyer les zécuries de sa prore église.

    Et il ne connaissait pas le liquide Zaint-Marc!

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Danacte (qui rédizait des actes)
    • Zaint Ferjus (qui n'était pas de Fréjus)
    • Zaint Fris (des çeveux)
    • Zaint Mélas (qui fut dans la mélasse)
    • Zaint Tozzo (avec Bernardo)
    • Zaint Trivier (un zaint du vivier)

      




    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Les çaints et les çaintes du zourZampagne! Zaint Rémi est enterré à Reims.... dans la basilique.... Zaint Rémi! C'est fort! Normal, il a été évêque de cette ville zusqu'à sa mort en 530.

    il n'y avait pas la cathédrale avec l'Anze au sourire!

    Les çaints et les çaintes du zourIl était le fils d'une grande famille gallo-romaine! Sa mère, c'était Zainte Céline (une famille où on est zaints de mère en fils!)

    Il a été nommé évêque à 22 ans! (Mais à l'époque on était quasiment sénior à cet âze!)

    Il est surtout connu pour avoir baptisé le roi des Francs Clovis, orienté vers Rémi par sa femme, Zainte Clotilde (c'est décidemmentLes çaints et les çaintes du zour une histoire de zaiLes çaints et les çaintes du zournts!)

    Clovis! Z'ai appris l'histoire du Vase de Zoissons à l'école!

    Clovis a décapité un guerrier qui avait volontairement cassé un vase que le roi réservait à l'évêque, en lui disant "souviens-toi du vase de Zoissons!

    Un peu rancunier, quand même le bougre!

    Les çaints et les çaintes du zour

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • C'est la zainte patronne de la Zéorzie.

    Les çaints et les çaintes du zourLes çaints et les çaintes du zour

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

    Son nom serait le diminutif de "la Chrétienne" (en latin).

    Elle vécut au IVème siècle (sous le règne de l'empereur romain Constantin); c'était une captive qui avait certains pouvoirs de guérison (mais pas une sorcière, qu'on se le dise dans les çaumières!)

    Elle sauva la reine de l'époque, Nana, mourante, qui se convertit et, à sa suite, son mari, le King!

    Elle évanzélisa les contrées avoisinantes.

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Dacien (qui à Milan aimait les çiens)
    • Zaint Euphrasius (un prénom courant à Clermont-Ferrand)
    • Zaint Firmin (rien dans les mains)
    • Zaint Fulgence (touzours dans l'urzence)
    • Zaint Glycérius (z'adore ce prénom)
    • Zainte Macrine (qui faisait mâtines)
    • Zainte Néomadie (des bêtises)

    Dicton du jour :
    Soleil de Zainte-Nina, pour un long hiver fends ton bois.

     







    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  Notre Yvette nationale va sur ses 96 printemps!

    Zainte Yvette

    C'est une Néerlandaise de haute bourzeoisie, née en 1158.

    On l'a oblizée à se marier à 13 ans; elle fut veuve à 18 ans après avoir eu 3 enfants (dont un mort en bas zâge)!

    A la mort de son mari, elle entra dans l'Ordre des Veuves (pas zoyeuses) et s'occupa des pauvres et des lépreux.

    Une fois ses zenfants élevés, elle entra au couvent où elle vécut en recluse zusqu'à 70 ans! (Quelle vie! Et on ose se plaindre parfois pour des futilités!)

    AUTRES ZAINT(e)S DU ZOUR

    • Zaint Abdallah ( ce n'était donc pas un Mahométan?)
    • Zainte Agrice (pleine de varices)
    • Zaint Eléazar (le Roi du bazar)
    • Zaint Hermile et Zaint Stratonique (en couple?)
    • Zaint Irenarque (sans sa barque)
    • Zaint Kentigern (Ya gern!)
    • Zaint Léonce (attention aux ronces!)
    • Zaint Potit (rond!)

     




    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Les çaints et les çaintes du zour

    Taçienne était la fille d'un Consul romain vivant sous le règne de l'empereur Auguste Sévère (rien que le nom, cela fiçe les zetons!)

    Dénoncée comme chrétienne, elle a été torturée, attaçée à une potence, le corps et le visaze lacérés avec des fers! Rien!

    Elle a été zetée dans une fournaise ardente! Rien!

    Ella a été zetée aux fauves! Rien!

    Alors, on lui a coupé la tête!!! Et là, elle est morte!

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Aelred (comme tête red)
    • Zaint Arcade (de la place)
    • Zaint Martinien (qui avait du maintien)
    • Zaint Merce (à une lettrre près, il était dans la mouise!)
    • Zaint Satyre (Si! Si! Il a été canonisé!!!)

    DICTON

    "Si pour Tatiana le soleil apparaît, les zoiseaux reviendront très tôt" (sinon, les zoiseaux se cachent pour mourir, c'est moi qui razoute cette haute pensée philozophique!)

      




    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Les çaints et les çaintes du zour

    C'est Zaint Paulin d'Aquilée, né vers 750 et mort en 802.

    Paulin, cela voudrait dire "petite taille" en  bas latin.

    C'est un théolozien et un poète.

    C'est Zarlemagne qui l'a fait nommer évêque d'Aquilée en Italie, dans le Frioul.

    Il fut considéré comme une "lumière de la Chrétienté", alors que l'électricité n'existait pas!

    "Zanvier d'eau çiçe, fait le paysan riçe".

     

    AUtRES ZAINT(E)S DU ZOUR :

    Zaint Auillaume Carter (qui démarrait au starter)
    Zaint Hygin (qui aimait le zin)
    Zaint Michel de Klops (un grand fumeur)
    Zaint Palamon (qui palabrait)
    Zaint Salve (à plusieurs coups)
    Zaint Théodose le Cénobiarque (souvent en barque)
    Zaint Théodose de Trébizonde (qui voulait marçer sur les zondes)
    Zaint Vital de Gaza (célèbre pour sa carte)

     

     

     




    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origine

    Le clerzé et les fidèles de Bourzes çerçaient un zaint évêque, comme si cela se trouve sous les sabots d'un çeval!.

    Ils s'adressèrent à l'évêque de Paris qui leur donna -par grand esprit de famille-un de ses cousins, çanoine de la cathédrale, Guillaume, abbé de l'abbaye de Zaalis située dans le nord de l'Ile de France.

    Guillaume était aussi comte de Nevers. Il était entré dans la vie relizieuse pour y faire une riçe et tranquille carrière.

    Et puis, un zour, il se fit moine à Grandmont dans la Haute-Vienne.

    Voulant plus d'austérité, il demanda à être admis çez les cisterciens de Pontigny en Bourgogne et fut nommé abbé de Zaalis.

    Il fut l'évêque des pauvres, ce qui lui valut l'opposition des çanoines de Bourzes, qui se sentaient délaissés, et du roi Philippe-Auguste à qui il reproçait son divorce et son re-mariage.

    Il mourut en 1209.

      




    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique