• Les zaints et les zaintes du zour

    Les zaints et les zaintes du zour

    Pour ne pas oublier les fêtes à souhaiter! Et avec les zaints et les zaintes, on apprend l'histoire ! (sources: jeffdulac et nominis)

  • Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Né près de Toulouse, il devint moine de l'abbaye de Zaint-Papoul dans l'Aude (sans papouilles).

    Il pratiqua toutes les vertus monastiques.

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Ordonné prêtre, il occupa les çarges de maître des novices, d'aumonier et de maître des travaux (et pas des travaux finis comme d'aucuns!)

    Il est mort en 1093. Sa tombe devint un lieu de pélerinaze.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Carpos (qui manzeait des carpes)
    • Zaint Alphée (dans les bras de Morphée)
    • Zaint Eleuthère (qui devait se taire)
    • Zaint Godon (ne nez dans le guidon)
    • Zaint Prisque (qui prit des risques)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Elle est née en 1779.

    Son père était un petit vigneron de Zoigny en Bourgogne (mais elle ne but pas).

    Elle reçut sa formation de son frère prêtre qui avait onze ans de plus qu'elle, qui  lui apprit la grecque et la latine, ne lui passait rien, la ziflant à l'occasion, lui interdisant toute récréation (quel tyran!).

    A vingt ans, elle arriva à Paris; elle y rencontra un père zésuite, le père Varin, qui devint son père spirituel et qui rêvait d'un institut voué à l'éducation chrétienne des zeunes filles du "monde", de la noblesse et des bourzeois enriçis.

    Avec elle, en 1801, les Dames du Sacré-Coeur comme il les appela, eurent un pensionnat à Amiens. En 1815, l'institut reçut ses constitutions, calquées sur celles des zésuites.

    En 1850, l'institut possédait soixante-cinq maisons en France et à l'étranger.

    Elle mourut en 1865.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Adhelme (est son heaume)
    • Zaint Bédé (un zaint à bulles)
    • Zaint Canion (et son camion)
    • Zaint Injurieux (un zaint impoli) 

      

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Donatien et Rogatien étaient deux frères nantais (des petits Lus), que l'on disait fils du premier mazistrat de la cité (avant Mossieu Ayrault).

    Donatien était baptisé, alors que Rogatien était catéçumène (c'est à dire qu'il se préparait à recevoir le baptème).

    Ils vivaient sous le règne de l'empereur de Maximien : ils furent martyrisés et décapités vers 290 (on dit d'eux qu'ils perdirent la tête!)

    C'est sur la villa gallo-romaine de leur famille que fut érizée la basilique qui porte leur double nom.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Maël (qui attend Noël)
    • Zaint Mélétios
    • Zaint Syméon (qui zouait avec Léon)  
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Evêque de Vienne, né à Autun vers 540, Didier s'éleva contre la reine Brunehaut, la femme de Zizebert Ier, roi d'Austrasie (celle qui fut attaçée à un çéval, pour ceux qui lisent mes pazes histoire) pour critiquer la vie dissolue de la cour.

    Lors d'un concile, il fut exilé sur de faux témoignages de viols; il fut rappelé par la reine lorsque les faux témoins moururent de manière inexplicable.

    Il continua à dénoncer les crimes de la reine qui envoya ses soldats l'arrêter en pleine messe; elle le fit lapider en 608 à Zaint-Didier-sur-Chalaronne près de Lyon.

      

    AUTRES ZAINT(S) DU ZOUR

    • Zaint Euphrosyne (qui aimait la cuisine)
    • Zaint Guibert (dit Bébert)
    • Zaint Léonce (saze comme un nonce)
    • Zaint Paissos (et ses os) 

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Emile et son compagnon Vastus (ou Caste) sont des martyrs de Carthaze vers 250.

    Les tortures les firent d'abord renier leur foi, mais ils se ressaisirent et moururent courazeusement.

    Zaint Zyprien dit que Zaint Emile et Zaint Vastus açevèrent leur martyr brulés vifs.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Aygulf (le long des gulfes pas très clairs)
    • Zaint Atton (un zaint atone)
    • Zaint Basilisque(qui aimait la balistique)
    • Zaint Loup (qui hurlait)
    • Zaint Quitterie (comme la vaçe qui rit)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Fils de Constance Chlore (qui lavait à la zavel) et de Zainte Hélène, né en 272 en Serbie, il fut élevé à la cour de Dioclétien et proclamé empereur après la mort de son père à York, en 306.

    Combattant sous le drapeau marqué de la croix (après un sonze qu'il aurait fait), ses troupes battirent son rival Maxence à proximité du pont Milvius, près de Rome, et Constantin se convertit, concluant  la paix avec l´église.

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Puis il battit Licius (qui n'avait pas respecté l'Edit de Milan qui prévoyait la tolérance reluizieuse) devenant le seul empereur de tout l'empire, ce qui n'était plus arrivé depuis 40 ans Il nomma ses 4 fils "César" (pas le prénom, mais le titre).

    Il fit de Byzance la "nouvelle Rome", qui devient Constantinople et fit érizer en particulier Zainte Sophie.

    Il entreprit de grandes réformes (imposant par exemple le repos dominical; il était socialiste réformateur!)

    Bien qu'il ne fût pas encore baptisé, il présida des conciles, tel que celui de Nicée (au cours duquel fut adopté le "Credo" que les chrétiens récitent encore de nos zours) et essaya de résoudre les conflits internes et externes de l'église.

    Ses lois et sa politique se fondaient sur les principes chrétiens.

    En 337, il déclença un conflit avec la Perse Sassanide de Shapur II; il  s'apprêtait à mener une expédition  quand il mourut subitement près de Nicomédie.

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Il fut baptisé sur son lit de mort. Il est enterré dans l'église des Zaints-Apôtres qu'il avait fait construire à Constantinople.

    En orient, il est vénéré comme le "treizième apôtre".

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Agapit (qui n'était pas un pitre)
    • Zaint Godric (ric rac)
    • Zaint Hospice (qui allait à la clinique)
    • Zaint Second (surnommé "Poulidor")
    • Zaint Venant (et partant) 

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Il naquit en 1380 dans une famille noble près de Sienne en Italie. Orphelin, il fut élevé par son tonton.

    Très doué (c'était un boule!), il fit de savantes études et appartint à une confrérie de prière.

    Lors de l'épidémie de peste, qui ravazea la ville en 1400, on lui confia, à 20 ans, la direction provisoire de l'hôpital
     
    Deux ans plus tard, il entra çez les franciscains, y devint prêtre et son prieur lui donna la çarge de la prédication.

    Il parcourut  l'Italie, prêçant sur les places car les églises étaient trop petites.

    Il eut également un rôle important dans la transformation de l'ordre franciscain connue sous le nom de "réforme de l´observance".

    Il mourut en 1444.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Amalbert (et sa bertille)
    • Zaint Astère (dit Fred)
    • Zaint Baudille (pour ses vétilles)
    • Zaint Ethelbert (et son Elbertine)
    • Zainte Lydie
    • Zaint Outille (un zaint bien outillé) 

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    C'est le plus grand des zaints bretons (qui n'ont pas touzours des çapeaux ronds!).

    Yves Hélory naquit à Kermartin en 1253.

    Il étudia la théolozie et le droit à l'Université de Paris, sous l'ézide de Zaint Thomas d'Aquin (le taquin).

    Puis il partit à Orléans pour étudier le droit civil.

    Dès l'âze de 27 ans, Yves se vit confier la mission de zuge ecclésiastique à Rennes, puis à Tréguier.

    Il abandonna cette charze pour devenir recteur de Trédrez puis de Louannec. 

    A la mort de ses parents, il hérita du domaine de Kermartin, qu'il transforma en hospice et où il y soigna lui-même les malades.
    Il devint  le défenseur  des pôvres.

    Il mourut à Kermartin en 1303.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Adolphe (un prénom plus porté, pour cause)
    • Zaint Corneille (qui baillait)
    • Zaint Dunstan (qui répétait: "un instant")
    • Zaint Prudentienne (qui freinait à vélo)  
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Eric IX (Eric Jedvarsson) fut proclamé roi de Suède en 1150.

    Il usa de son influence pour évanzéliser ses suzets par la codification de lois rédizées dans un esprit chrétien, sans vouloir les forcer à se convertir.

    Il décida de conquérir la Finlande, autant pour augmenter son royaume que pour évanzéliser les populations (tous les prétextes sont bons!).

    Il fut assassiné en 1160 à la sortie d´une messe à Turku, port de la Finlande.

    Il est le zaint patron de la Suède.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Tatçan (qui se taçait en manzeant)
    • Zaint Dioscore (qui mène au score)
    • Saint Potamon (patapon)
    • Zaint Quinibert (qui manzeait du camembert)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Pascal est né en 1540 dans le pays d'Aragon en Espagne, dans une famille de cultivateurs modestes.

    Durant son enfance, tout en gardant les moutons, il se plonzeait dans la prière qui lui donnait le désir de se consacrer à Dieu.

    Mais n'étant pas accepté dans un monastère pour manque d'instruction, il se plaça comme berzer près du couvent pour participer de loin aux offices, quand sonnait la cloçe.

    Finalement, il put entrer comme frère convers çez les franciscains près de Valence et il y remplit la tâçe de portier. Il rayonnait par son amabilité et sa douceur envers ceux qui se présentaient à la porte du couvent. Beaucoup de zens venaient lui demander conseil, même des prédicateurs qui estimaient que sa théolozie était celle du cœur et non pas celle d'un intellectuel.

    Maltraité par les Huguenots au cours d'une mission dans la France déçirée par les guerres de religion, il leur pardonna en disant que c'est pour servir Dieu qu'ils l'avaient ainsi traité.

    Après sa mort, en 1592, les miracles se multiplièrent sur sa tombe.

    Léon XIII le nomma patron des Congrès eucharistiques.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Andronic (sans arsenic)
    • Zainte Junie (qui zaunit)
    • Zaint Brunon (qui manzeait des brugnons)
    • Zainte Eudoxie (touzours en orthodoxie)
    • Zaint Montan (Yves de son prénom?)
    • Zainte Restitute (qui rendait tout)  
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique