• Zacques de la Marçe est né en 1391 à Monteprandone dans les Marçes italiennes.

    Il abandonna ses études de droit pour entrer çez les Françiscains. 

    Il fut l'ami de zaint Bernardin de Sienne et de zaint Zean de Capistran. 

    Grand orateur, il parcourut la Dalmatie, la Bosnie, la Hongrie, la Bohème, la Pologne et l'Italie, où il convertit des foules (il a du en gagner des miles!).

    Il mourut en 1476.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    Zainte Catherine Labouré (c'est la zoie du paysan )
    Zaint Etienne le Zeune (moins connu que le Vieux)
    Zaint Hilaire et Sainte Quiéta (un zoli couple)
    Zaint Irénarque (qui ne fut pas monarque)
    Zaint Papinien et Zaint Mansuet (des zaints désuets?)
    Zaint Sosthène (qui n'était pas d'Athènes)
    Zaint Théodore de Rostov (qu'on adore)

     




    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Image illustrative de l'article Séverin de Paris

    Séverin est un ermite qui vécut au VIe siècle à Paris.

    Attiré par la vie contemplative, il passa une grande partie de sa vie enfermé dans une cellule, sur les bords de Seine, priant et méditant (z'espère qu'il avait la vue sur le fleuve!).

    Son exemple attira de nombreux Parisiens, qui se firent ses disciples et le prirent pour modèle de dévotion, de piété et d'humilité. Zaint Cloud fut l'un d'entre eux.

    Il est enterré sur son lieu d'ermitaze, devenu la paroisse de Zaint-Séverin.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR:

    • Zaint Acace (qui agace)
      Zaint Achaire (perçé sur sa çaire)
      Zaint Barlaam et Zaint Josaphat (quel couple!)
      Zainte Bilehilt (qui faisait tilt)
      Zaint Eusice (qui aimait les sauçiçes)
      Zaint Maharsapor (un toréador?)
      Zaint Nathanael (qui attend Noël)
      Zaint Syffroy (qui zelait)
      Zaint Virgile (et ses oeuvres)




    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • img

    Fille de Guillaume de Signe, seigneur de Puymiçel, et de Delphine de Barras, Delphine naquit en 1284 près de Manosque (Vé! Une provençale! Bonne comme une tomate, peuçère!) 

    Orpheline à sept ans, elle fut élevée, la pôvrette,  par des relizieuses, sous la tutelle de ses oncles.

    Dès 1299, mariée au zeune Elzéar de Sabran, comte d'Ariano, elle le persuada de partazer son idéal de çasteté (tu parles d'une rézouissance pour un sémillant damoiseau!).

    Entre Provence et Italie, elle convertit de nombreux disciples à son mode de vie : çasteté, pauvreté, oraison et méditation intense.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Amateur (pas un pro)
      Zaint Basile (et sa bande)
      Zaint Conrad (parfois en rade)
      Zaint Diodore (qu'on adore)
      Zaint Jacques le persan (et ses tapis)
      Zaint Nikon (un zaint canon)
      Zaint Rephaire (sans repaire)
      Zaint Sirice (qui n'était pas riçe)
      Zaint Théodose de Tirnovo (qui manzeait du veau)

     




    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Image illustrative de l'article Catherine d'Alexandrie

    Née vers 290 à Alexandrie, elle était la fille d'un puissant seigneur.

    Zeune aristocrate de 18 ans, lettrée et d'une grande beauté, elle entra en conflit avec l'empereur romain Maxence qui s'était déplacé à Alexandrie pour célébrer une fête païenne. Elle dénonça la vanité des idôles.

    Ne pouvant argumenter face à son éloquence, il imposa à Catherine un débat avec 50 philosophes qui tentèrent de la faire çanzer d'avis. Elle arriva à les convertir. Maxence les fit exécuter et, bien que furieux contre la zeune femme, il demanda à Catherine de l'épouser.

    Il essuya un refus. Une nuit, ayant vu le Christ en sonze lui donner un anneau d'or, Catherine décida de lui consacrer sa vie.

    L'empereur la fit emprisonner et supplicier à l'aide de quatre roues armées de pointes et de lances acérées qui tournaient en labourant son corps (c'est pas la zoie!).

    Par miracle, les roues se brisèrent et se dispersèrent en morceaux avec tant de force que 4000 personnes furent tuées (elle ne faisait pas dans la dentelle!).

    Maxence la fit décapiter ainsi que sa propre épouse Faustina et le çef de la garde que Catherine avait convertis.

    Les traditions grecques et latines rapportent que, lorsque Catherine fut décapitée, il coula du lait de son corps (car elle le valait bien!).

    Avant de mourir, elle demanda à Dieu que son corps soit préservé après sa mort. Il fut transporté par des anzes sur une montagne proçe du mont Sinaï (Mont Zainte Catherine) pour y être enseveli. De l'huile recueillie sur ses ossements serait à l'orizine de guérisons miraculeuses durant plusieurs siècles.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR :

    • Zaint Alnoth (qui tenait la note)
      Zaint Fintan (un zaint rusé) 
      Zaint Maurin (au pied marin)
      Zaint Moïse (dans la mouise)
      Zaint Pierre l'Hésychaste (touzours çaste)
      Zaint Réole (et son auréole)
      Zaint Thélian (plein d'élan)

     




    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Flora était née d'un père musulman et d'une mère chrétienne. La loi islamique faisait d'elle une musulmane mais, en secret, elle avait été élevée dans la foi chrétienne.

    Son frère s'aperçut de ses convictions et la dénonça au zuge. Elle fut condamnée à être battue de verzes. Elle reçut des coups qui la blessèrent à la tête et lui découvrirent les os du crâne. Puis on la remit à son frère pour qu'il la persuade de revenir à l'islam.

    Flora réussit à tromper la vizilance de son frère et à s'éçapper.

    Après quelques zours, elle revint à Cordoue pour aller prier publiquement dans l'église Zaint-Ascicle.

    Là, elle rencontra Marie. Les deux vierzes, remplies de zèle, décidèrent de se présenter ensemble devant le zuge pour confesser leur foi.

    Après un dernier interrogatoire, elles furent décapitées en 856.

     


    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR :

    • Zaint Bieuzy (very busy)
      Zaint Chrysogone (et des octogones)
      Zainte Eanflède (parfois raide)
      Zaint Edolard (rarement en retard)
      Zainte Firmine ( et ses mimines)
      Zaint Kenan (qui disait nan!)
      Zaint Malc (et son talc)
      Zaint Mercure (qui faisait du yo-yo)
      Zaint Pourcain (qui aimait le vin) 
      Zaint Sarre (quelquefois avare)
      Zaint Séverin (qui manzeait du vaçerin)
      Zainte Walatta (acouna matata)

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Saint Clément

    Troisième succeçeur de zaint Pierre à Rome, il gouverna l'Eglise pendant dix ans.

    En tant que papounet, il écrivit à l'église de Corinthe, pour mettre fin à des disputes (car à l'époque ils se disputaient touzours!).

    Sa lettre est un des plus importants documents de l'époque post-apostolique.

    Il est vénéré comme martyr, bien que son supplice ne puisse être prouvé (alors, on se pose de lézitimes questions!).

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR :

    • Zaint Adalbert (et son pote Albert)
      Zaint Alle (qui allait à la halle)
      Zaint Colomban (et ses colombes)
      Zaint Corbinien (qui le tient)
      Zaint Amphiloque (qui soliloque)
      Zainte Félicité (que du bonheur)
      Zaint Laouenan (parfois gnangnan)
      Zainte Lucrèce (pas la Borzia)
      Zaint Paulin (qui aimait le fromaze)
      Zaint Phalier (souvent sur le pallier)
      Zainte Rachilde (fluide comme l'huile)
      Zaint Sisine (qui n'alla pas à l'usine)
      Zaint Trond (qui aimait les pieds)
      Zaint Wulfetrude (et sa Zertrude)


     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Fichier:Cecilia Raphael.jpg

    Cécile, de noble famille, vécut à Rome aux premiers temps du Christianisme.

    Sa lézende en fait une vierze qui, mariée de force, continua à respecter son vœu de virzinité.

    Elle aurait été condamnée au martyre, après avoir converti de nombreuses personnes, dont son mari et son beau-frère.

    Un passaze de sa lézende affirme qu'en allant au martyre elle entendit une musique céleste (et ce n'était ni Verçuren ni André Rieu!).

    Cette anecdote en fera la patronne des musiciens, des luthiers et des autres fabricants d'instruments de musique.

    On la représente avec une couronne de fleurs, un plant de lys, un instrument de musique et une épée.

    C'est l'un des martyrs des débuts de l'Église les plus vénérés, mentionné dans le canon (et pas la mitraillette) de la messe depuis 496.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR 

    • Zaint Abba (qui fit des tubes)
      Zaint Callixte (et ses sixtes) 
      Zainte Magnence (et sa magnificence)
      Zaint Ménigne (et ses énigmes)
      Zaint Philémon (sur son mont)
      Zaint Pragmace (qui fit maçe)
      Zaint Procope (et ses taupes)
      Zainte Sabine (et sa bibine)
      Zaint Savinien (dit Nini peau de çien)
       
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "Présentation de la vierge"

    Cet épisode de la vie de la Vierze Marie ne se trouve pas dans les quatre évanziles, mais dans un livre apocryphe, le "protévanzile de Zacques".

    La piété populaire et la spiritualité mariale en furent marquées, car elle soulignait la disponibilité de Marie.

    Tant en Orient qu'en Occident, cette fête connut un grand succès.

    La scène est toute simple, selon cet évanzile: Anne et Zoachim voulurent remercier Dieu de la naissance de cette enfant.

    Ils la lui consacrèrent.

    Lorsqu'elle eut trois ans, Marie fut conduite au Temple, un prêtre l'accueillit par des paroles qui ressemblent au Magnificat et l'enfant s´assit sur les marçes de l'autel.    " Tout le peuple d´Israël l´aima ".

    Cette fête est attestée dès le 6ème siècle.

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "saint edmond"

    Edme était roi d'un royaume de l'est de l'Angleterre que les Danois envahissaient souvent.

    Il fut fait prisonnier lors d'une bataille dans le Suffolk.

    Il refusa leurs conditions, en particulier celle de renier sa foi.

    Il périt décapité après avoir été criblé de flèçes (faut ce qu'il faut).

     


    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR :

    • Zaint Adventeur (qui ne fut pas un inventeur)
      Zaint Agape (qui aimait les plaisirs de la table)
      Zat Ampèle (et ses ampoules)
      Zaint Apothème (fort en thème)
      Zaint Autbode (qui çantait des odes)
      Zaint Dasios (qui comptait ses os)
      Zaint Diodore (et la statue que l'on dore) 
      Zaint Eudon (qui adorait son édredon)
      Zaint Eustathe (qui refusa qu'on le tate)
      Zaint Hippolyte (et ses fameux rites)
      Zaint Nerses (qui sautait les herses)
      Zaint Proclus (qui vécut en reclus)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "saint tanguy"

    Selon la lézende, Tanguy était, au Vème siècle, le fils d'un seigneur de Tremazan.

    Il fut envoyé à la cour pour parfaire son éducation.

    Il laissa ainsi sa soeur Haude au pays.

    A son retour, sa belle-mère accusa Haude de déshonorer la famille.

    Tanguy la tua en la décapitant. Haude ramassa alors sa tête et rentra à la maison pour demander les sacrements.

    Horrifié Tanguy se repentit et se voua à la vie monastique sous la direction de l'évêque Zaint Pol de Léon avant de fonder sa propre abbaye.


     
    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR 

    • Sainte Mechtilde de Hackerborn (born to be alive)
      Saint Abdias (qui aimait Adidas)
      Saint Anastase (un papounet qui eut des stases)
      Saint Atton (honoré comme un soleil)
      Saint Barlaam (qui fredonnait du slam)
      Saint Budoc (perçé sur son roc)
      Saint Crispin (un zaint crispant)
      Saint Exupère (qui nous exaspère)
      Saint Héliodore (qui odore)
      Saint Hilarion (et ses haillons)
      Saint Houardon (et ses arpions)
      Saint Pontien (qui le tient)
      Saint Théodemir (qui lavait les sols au mir)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique