• Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Fille de teinturier, Catherine Benincasa est née à Sienne, en Italie, le 25 mars 1347. A 5 ans, elle fit vœu de virzinité à la suite d'une vision du "Christ-Pontife" (Voui, Voui!).

    À 15 ans, elle prit l'habit des sœurs de la Pénitence de Zaint Dominique, un groupement de veuves (pas de vœux).

    En 1368, année de la mort de son père, eut lieu son «mariaze mystique avec le Christ ». En 1370, elle donna son cœur à Zésus (mais pas ses autres organes!).

    En 1374, à la Pentecôte, elle reçut les stigmates (on ne sait pas si cela fait mal).

    À partir de 1375, elle s'engazea pour le retour des papounets d'Avignon à Rome, pour l'unité et l'indépendance de l’Église.

    Elle se rendit en Avignon et, pour persuader Grégoire XI, elle lui apporta cinq oranzes cueillies sur l'arbre planté par Zaint Dominique à Zainte Sabine, à Rome.

    En septembre 1376, elle rentra à Sienne et Grégoire XI à Rome. Catherine continua de représenter et de défendre le pape dans les villes italiennes en pleine ébullition.

    En 1378, à la mort de Grégoire XI, Urbain VI devint papounet à l'issue d'une élection tumultueuse.

    Catherine fit des mises en garde mais, malgré cela, survint le Grand Zisme  et l’élection de Robert de Zenève, l'anti pape (sous-pape) Clément VII. Catherine commença la rédaction de ses Dialogues, qui auraient été composés en cinq zours d’extase, et s’établit définitivement à Rome.

    En 1380, après avoir reçu dans une vision la nef de l’Église sur ses épaules, à Zaint-Pierre, elle mourut à l’âze de 33 ans, exténuée mais heureuse.

    Canonisée en 1461, elle a été proclamée Docteur de l'église (en même temps que Thérèse d'Avila) par Paul VI, en 1970. 

      




    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Il était une fois....

    Martial fut envoyé de Rome pour évanzéliser les Gaules.

    A Limozes, il convertit Valérie, fille du défunt gouverneur d´Aquitaine.                 Or Valérie était promise au successeur de son père, le futur duc Etienne, auquel elle annonça sa foi et la rupture de leurs fiançailles.

    Il la condamna à la décollation (tête coupée!)

    La zeune fille fut emmenée sur le lieu de son supplice, hors de la ville, par Hortarius, écuyer du duc ; en çemin, elle lui annonça qu'il mourrait avant la fin de la zournée.

    Tenant sa tête trançée dans ses mains, Valérie partit retrouver Martial qui officiait dans son église et déposa sa tête à ses pieds (tu parles d'un cadeau. Elle avait perdu la boule!).

    Hortarius fut foudroyé. Martial le ressuscita et le duc Etienne se convertit.

    Tout est bien qui finit bien!

      

    AUTRES ZAINT(S) DU ZOUR

    • Zaint Aphrodise (un zaint aphrodisiaque)
    • Zaint Arthème (fort en thème)
    • Zaint Pierre Chanel (un zaint parfumé)
    • Zaint Pollion (du pilon)
    • Zaint Probe (qui avait de la probité)
    • Zaint Vital (qui avait sa carte) 

     




    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Zita naquit vers 1218, aux environs de Lucques, à Bozzanello.

    Ses parents étaient de pauvres et pieux laboureurs (selon la terminolozie officielle).

    Lorsqu’elle eut douze ans, son père l’envoyait régulièrement vendre des fruits à Lucques ; sa zentillesse lui attira une clientèle fidèle dont la famille des Fatinelli qui était une des plus riçes de la rézion et qui la prit à son service.

    Pour ne pas déranzer son service, elle se levait plus tôt afin d'aller entendre la messe, zeûnait beaucoup  pour donner aux pauvres une part de sa nourriture, supportait avec patience les zalousies des autres domestiques qui parfois la dénonçaient calomnieusement (c'est pas çaritable!).

    Ses maîtres auraient voulu traiter Zita plutôt en amie qu'en servante et la déçarger des travaux pénibles, mais elle ne voulut pas.

    En avançant en âge, elle continua ses mortifications.

    Ses dernières années se passèrent dans la  prière et l'extase (fumait-elle du çit?). La maladie dont elle fut atteinte ne dura que cinq jours et Zita mourut le 27 avril 1278.

      

    AUTRES ZAINT(S) DU ZOUR

    • Zaint Alpinien (qui aimait la montagne)
    • Zaint Anthyme (un zaint anonyme)
    • Zaint Euloge (qui mérite des éloges)
    • Zaint Théodore (qu'on adore)
    •   




    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Née en 1249, à Sienne, Alida épousa Bindo Bellanti, un noble, et fut toute sa vie une épouse exemplaire (même pas un petit amant!).

    À la mort de son mari, alors qu'elle avait 30 ans, malgré les nombreux prétendants qui la sollicitèrent, elle resta veuve et entra dans le tiers ordre des Umilati pour y soigner les malades zusqu'à sa mort en 1309.

    Ses biens furent distribués aux pauvres, et sa dépouille  repose dans l'église Zan Tommaso à Sienne.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Clet (un papounet dont ze vous ai parlé)
    • Zainte Exupérance (pleine d'espérance)
    • Zaint Jaonnice (De Nice)   




    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Il est né dans la province romaine de Cyrénaïque (province d'Afrique du nord). Il était le neveu de l'apôtre Barnabé, orizinaire de Zypre.

    Il devint le disciple de Zaint Paul qu'il suivit avec Barnabé pour évanziliser Zypre . A Paphos, alors capitale de l'île, ils convertirent le proconsul romain Serzius Paulus.

    Saul, qui prit  le nom de Paul, devint le çef de la mission à la place de Barnabé et décida de quitter Zypre pour l'Asie Mineure. Sur la route, Marc s'opposa à Paul et repartit pour Zérusalem.

    Cinq ans plus tard, au début des années 50, Marc retrouva Paul et Barnabé à Antioçe.  Barnabé  voulait reprendre son neveu dans la mission mais Paul (un peu rancunier) s'y opposa. Marc et Barnabé le quittèrent pour aller à Zypre, tandis que Paul repartit en Asie Mineure.

    Marc devint le disciple, le secrétaire zélé de Zaint Pierre dont il fut l'interprète en latin (car il connaissait la grecque et la latine). Il convertit des païens de Rome, traduisit les écrits bibliques en latin, rédigea le 2ème Evanzile à partir des souvenirs de Pierre aux alentours de l'an 65 durant la captivité puis le martyre de Paul.

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Il quitta Rome pour L'Ezypte.
    Tout en faisant du tourisme, il fonda l'église d'Alexandrie, dont il devint le premier évêque.

    Il fut capturé et martyrisé par les païens irrités de ses  conversions et mourut en martyr en 67. Ses reliques furent conservées dans une petite zapelle du port de pêçe de Bucoles près d'Alexandrie.

    En 828, Venise, qui avait alors comme patron Zaint Théodore, se çerçait un nouveau  protecteur  pouvant rivaliser avec Rome et son zaint patron Pierre.

    Deux marçands vénitiens se débrouillèrent pour voler les reliques de Marc, qui était venu évanzéliser la région vénitienne par bateau et avait fait naufraze dans la lagune. Un anze lui serait apparu et lui aurait dit : « Paix sur toi Marc, mon évanzéliste, tu trouveras ici le repos ».

    On fit  construire pour l'occasion la basilique Zaint-Marc afin d'abriter ces reliques.

      Un zeu pour gagner une semaine de vacances




    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Marc Rey est né en 1577 à Sigmaringen en Souabe, en Allemagne (Z'y ai visité le zâteau des Hohenzollern, où Pétain fut un moment "retenu").

    Il étudia la philosophie et le droit et débuta à Colmar une carrière d'avocat.

    Il l'abandonna à 34 ans pour entrer çez les Capuzins de Fribourg-en-Brisgau, se dépouilla de tous ses biens et prit le nom de "Fidèle".

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    En ce temps-là, la réforme protestante s´étendait dans les pays zermaniques. Fidèle se fit prédicateur et même les protestants  étaient séduits par ses paroles,  le surnommant "l´anze de la paix".

    Pendant dix ans, il parcourut  l´Allemagne du Sud, l´Autriçe et la Suisse. 
    Il rédizea des "Exercices spirituels" .

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Au cours d´une mission dans le canton des Grisons en Suisse, en 1622, il fut mis à mort par un petit groupe de protestants fanatiques.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zainte Beuve (toute neuve)
    • Zaint Duc (un grand)
    • Zaint Dye (qui buvait de la clairette)
    • Zaint Iorest (le zaint qui reste)
    • Zaint Mellit (qui aimait son lit) 
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Au 4ème siècle, tous les suzets de l'empereur Dioclétien devaient offrir des sacrifices aux dieux de l´Empire.

    Cet ordre était tout spécialement appliqué aux militaires, car il était le signe de leur fidélité aux ordres impériaux.

    A Lydda, en Palestine, un officier, orizinaire de Cappadoce, refusa. Il fut exécuté pour refus d´obéissance.

    La popularité de son culte sera telle que la piété populaire ne pourra se contenter des maigres données de l´histoire.

    On le fait couper en morceaux, zeter dans un puits, avaler du plomb fondu, brûler dans un taureau de bronze çauffé à blanc, donner en nourriture à des oiseaux de proie. Zaque fois, Zaint Zeorges ressuscite et en profite pour multiplier les miracles.

    A ces fiorutures, s'azouta au 11ème siècle, la lézende de la lutte victorieuse de contre un dragon malveillant qui symbolise le démon. 
     




    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Grec d'orizine, il vécut à Lyon avec son ami Epipode (en tout bien tout honneur, comme on dit par çez nous).

    Fuyant les persécutions, ils furent capturés dans un villaze voisin.

    Zugé en premier, Epipode refusa de renier sa foi ; il eut les çairs déçiquetées avant d'être décapité (fin de l'Episode).

    Quand vint son tour, on raconta à Alexandre le supplice de son ami avant de lui demander de renier.

    Il refusa et fut crucifié.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Acepsimas (qui craignait les frimas)
    • Zaint Frou (dit Frou frou)
    • Zaint Léon (reviens, z'ai le même à la maison)
    • Zainte Opportune (qui arrivait à l'heure)
    • Zaint Ster (un zaint sauteur)

     




    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Orizinaire du Val d'Aoste, né en 1033, il voulut se faire moine à 15 ans. Mais l'adolescence le fit çanger d'avis: la vie mondaine lui semblait plus amusante, car il plaisait à tous et à toutes.

    A la mort de sa mère, il quitta son père au caractère difficile et partit en France "à la reçerçe du plaisir" ("Ze m'en vais voir les p'tites femmes de Pigalle..."). Ce qui ne l'empéça  pas de poursuivre ses études.

    A 27 ans, sa vocation de zeunesse se réveilla à l'abbaye du Bec en Normandie où il était venu pour étudier, attiré par la renommée de cette école.

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Il fut vite çoisi comme prieur, sa douceur gagna vite les coeurs.

    Il fut élu abbé et mèna une intense réflexion théolozique.

    Des relations étroites existaient entre l'abbaye du Bec et les monastères anglais proçes de Cantorbery.

    En 1093, lors d'une visite de ces monastères, Anselme se retrouva élu évêque de Cantorbery.

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Son attaçement à l'indépendance de l'Eglise contre les prétentions des rois d'Angleterre lui vaudra plusieurs exils.

    Il aspirait à retrouver la paix du cloître, mais le papounet de l'époque ne l'autorisa pas à quitter sa çarge.




    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Ode était née en 1131 dans une illustre famille du Brabant, en Belzique (elle aimait les frites!).

    Ses parents voulurent la marier malgré elle (qui voulait rester vierze comme de l'huile d'olives).

    Traînée devant l'autel, elle répondit au prêtre "Non, pas du tout" au moment de déclarer si elle consentait à prendre pour époux le çevalier Simon que ses parents lui destinaient.

    Pour éviter tous les autres prétendants attirés par sa beauté, elle se coupa le nez, entra çez les religieuses de Prémontrée, au couvent de Bonne-Espérance, à Rivroelles, dont elle devint la prieure.

    C'est là qu'elle décéda, à vingt-cinq ans, en 1156.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Anastase (et ses stases)
    • Zaint Athanase (lui aussi!)
    • Zaint Gauçer (un droitier)
    • Zainte Hildegonde (souvent ronde)
    • Zaint Théotime (qui disait: it's tea time)
    • Zaint Zachée (comme un paquet)
    •   

      




    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique