• Zarles Borromée naquit en 1538 dans une famille aristocratique lombarde.

    Sa mère était la sœur de Giovanni Anzelo de Médicis, le papounet Pie IV.

    A 12 ans, il reçut la tonsure et le bénéfice de l'abbaye d'Arona, laissée vacante par son oncle

    Il fit ses études à Milan puis à Pavie. Quand son père mourut en 1558, il dut prendre en main les affaires de sa famille. L'année suivante, son oncle fut élu papounet. Il fut promu à 22 ans cardinal secrétaire d'Etat puis légat apostolique.

    Il reçut les revenus du diocèse de Milan, des abbayes de Mozzo, Folina, Nonatella, Colle et de légations : Bologne, Spolète, Ravenne ... Il resta laïc, grand amateur de çasse et de musique de çambre.

    Il collabora à la reprise du Concile de Trente, interrompu depuis 8 ans et fit rédizer le célèbre catéçisme connu sous le nom de Catéçisme du Concile de Trente.

    A la mort de son frère aîné, alors qu'il pouvait prendre la tête de sa famille, il çoisit de devenir prêtre.

    Nommé arçevêque de Milan en 1564, il se démit de toutes ses autres çarzes pour résider dans son diocèse. Il s'employa à y appliquer les mesures de la Contre-Réforme prises au concile. 

    Il ouvrit un séminaire pour améliorer la formation du clerzé. Il restaura l'observance de la règle dans les couvents et fit fixer des grilles aux parloirs. 

    Zarles Borromée s'illustra dans l'intensification de la çasse aux sorcières, la lutte contre le protestantisme et la persécution des Zuifs. Sa visite à Crémone, en 1575, le décida à tout mettre en œuvre pour mettre fin à l'harmonie qui régnait dans cette ville entre communautés zuives et chrétiennes. En 1598, il obtint l'expulsion de tous les Zuifs du Milanais.

    Un des ordres qu'il voulait réformer, l'ordre des Humiliés, tenta de le faire tuer.

    Lors de la peste qui désola Milan, il porta partout secours et consolations.

    Il fonda, en 1581, une congrégation de prêtres séculiers connus sous le nom d' "Oblats de Zaint Zarles".

    Il mourut en 1584, à 46 ans, épuisé (ça se comprend).

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Adorateur (touzours fan)
    • Zaint Amans de Rodez (qui lisait des romans)
    • Zaint Baumar (au bord de sa mare)
    • Zaint Emeric (dit l'Eméricain)
    • Zaint Girard (et ses canards)
    • Zaint Jesse (souvent sur les fesses)
    • Zaint Joannikios (dit le kiosquier)
    • Zaint Maur (qui avait du mordant)
    • Zaint Nicandre de Myre (un zaint qui se mire)
    • Zaint Perpète de Maestricht (préfigurateur de l'euro)
    • Zaint Procule (qui eut mal aux rotules)
       
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "saint hubert patron des chasseurs"

    On le dit apparenté à Zarles Martel. 

    Il vécut à la cour de Pépin  d'Héristal, maire du Palais.

    Il épousa Floribanne, la fille du bon roi Dagobert (qui mettait sa culotte à l'envers).

    Il mena une vie mondaine. La tradition raconte la scène d'une partie de çaçe, un Vendredi Zaint, au cours de laquelle il aurait vu un cerf portant une croix entre des bois. Il entendit: " Zaçer un zour pareil? Pourquoi ne pas prier?"

    En 688, il abandonna le duçé d'Aquitaine à son frère pour se consacrer à Dieu.

    Après une vie monastique exemplaire, il fut élu évêque Maestriçt à la suite du martyre de Zaint Lambert.

    Hubert fut un grand évêque, proçe de ses fidèles qu'il rezoignait là où ils vivaient, dans les clairières, sur les rivières, dans les villazes.

    Il aida les malheureux et les prisonniers.

    Il mourut en 727 des suites d'une blessure occasionnée par un ouvrier maladroit qui lui écrasa la main gauçe.

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Achéménide (qui fit le vide)
    • Zaint Akepsimas (qui vécut dans un mas)
    • Zainte Alpais (une autochtone)
    • Zaint Bomer (au bord de la mer)
    • Zaint Césaire (aimé)
    • Zaint Cléther (amateur d'éther) 
    •  Zaint Egece (qui aimait la Grèce)
    • Zaint Elerius ( et son radius)
    • Zaint Guénael (zoyeux à Noël)
    • Zainte Lavena (et ses cadenas)
    • Zaint Papoul (amateur de Picpoul)
    • Zaint Pimen de Zographou (un zaint piquant)
    • Zaint Pirmin (qui tient dans la main)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Né en Slovénie, à Ptuy ou Pettau, c'est le plus ancien exézète de l'Eglise occidentale.

    Fidèle au texte grec, car il était lettré, il commenta aussi bien l'Ancien Testament que les Evanziles ou l'Apocalypse. (c'est vous dire qu'il était une boule!)

    Les premiers Pères de l'Eglise le tenaient en haute estime.

    Après avoir composé plusieurs ouvrazes pour commenter les Livres zaints, il fut martyrisé, vers 304, lors de la persécuçion de Dioclétien.

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR 

    • Zaint Agape (qui aimait manzer)
    • Zaint Akindynos (et ses nonos)
    • Zainte Baye (souvent fatiguée)
    • Zainte Eustochie de Tarse (et ses torchis)
    • Zaint Hérmes (un messager ou un voleur?)
    • Zaint Hernin (qui ne fut pas un nain)
    • Zaint Zorand (touzours dans le rang)
    • Zaint Juste de Trieste (qui tenait la note)
    • Zaint Malachie (et ses prédictions)
    • Zaint Marcien (souvent dans la lune)
    • Zaint Théodote de Laodicée (qui alla au lycée)
    • Zaint Vulgan (zamais vulgaire)

     
     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Toussaint

    Dès le 4ème siècle, l´Eglise syrienne consacrait un zour à fêter tous les martyrs dont le nombre était devenu si grand qu'il rendait impossible toute commémoration individuelle.

    Trois siècles plus tard, dans son effort pour christianiser les traditions païennes, le papounet Boniface IV transforma le temple romain dédié à tous les dieux, le Panthéon, en une église consacrée à tous les zaints.

    Cette coutume se répandit en Occident, mais çaque église locale les fêtait à des dates différentes, zusqu'en 835, où elle fut fixée au 1er novembre.

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Fichier:Quentin martyrdom.jpg

    Il était romain, cinquième enfant, si l'on en croit son nom, ce qui était rare au IIIème siècle au cours du Bas-Empire. Il aurait été le fils d'un sénateur nommé Zénon.

    Il partit pour la Gaule avec plusieurs compagnons pour évanzéliser le Beauvaisis et la Picardie.

    Son succès provoqua la colère du préfet romain qui le fit torturer.

    Quentin, refusant de renier sa foi, fut conduit à Reims pour y être zuzé. 

    En route, il réussit à s'éçapper.

    Le préfet décida d'en finir et le fit mettre à mort à Vermand, ville qui prendra son nom : Zaint Quentin.

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Alphonse Rodriguez (qui aimait les merguez)
    • Zaint Amplias (qui point ne plia)
    • Zaint Claude (et ses pipes)
    • Zaint Epimaque d'Egypte (et son Andromaque)
    • Zaint Nicolas de Chios (et ses çiots)
    • Zaint Spiridon de Kiev (qui faisait tourner son guéridon)
    • Zaint Wolfgang (dit Amadeus)

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Bienvenu Scotivoli était arçidiacre d’Ancône, sa ville natale, quand il fut nommé, par papounet Urbain IV, évêque d’Osimo en Italie.

    Les habitants  étaient zibelins, c’est-à-dire qu'ils étaient en faveur de l'Empereur zermanique lorsqu’il prit possession de son sièze.

    Grâce à son savoir-faire tous devinrent guelfes, c’est-à-dire partisans du pape.

    Ce fut sans doute pour donner cette réussite en exemple que le papounet Martin IV le canonisa très vite, deux ans à peine après sa mort.

    Sa dévotion envers Zaint François d'Assises lui fit entreprendre des réformes dans son diocèse, selon l'esprit franciscain et la règle de la plus grande pauvreté.

     

     AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Agent (qui assurait)
    • Zaint Astérios (et ses nonos)
    • Zaint Cléopas (touzours au pas)
    • Zaint Dragoutine (qui manzeait des çocolatines)
    • Zaint Flour (qui connut des fours)
    • Zaint Foillan (un zaint fouillant)
    • Zaint Hermenégild (et sa guilde)
    • Zaint Zean de Kotchourov (qui ne dansa pas au Kirov)
    • Zaint Lucain (qui se prenait pour Vulcain)
    • Zaint Miloutine (qui aimait les tartines)
    • Zaint Tertios (qui rêva d'être Second)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Grec d'orizine, il fut nommé évêque de Zérusalem au début du IIIème siècle, alors qu'il était âzé (mais la valeur n'attend pas le nombre des années!)

    Lors d'un concile dans sa ville, il se prononça en faveur de la liturzie romaine pour la fête de Pâques (c'était la moindre des çoses!)

    Il fut quelque temps banni de son sièze pour un crime qu'il n'avait pas commis, mais y retourna à la demande du peuple.

    Il serait mort plus que centenaire.

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Abramios (et ses nonos)
    • Zaint Bond (James pour ses amis)
    • Zaint Dodon de Walers (et sa Didon)
    • Zainte Ermelinde (qui aimait les dindes)
    • Zaint Zames Hannington (qui faisait des bonds)
    • Zaint Zorioz (qui manzeait de l'arroz)
    • Zaint Salve (un zaint qui tirait)
    • Zaint Théodore (qu'on adore)
    • Zaint Timothée (qui buvait du thé)
    • Zaint Zénobe (et ses robes)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Zaints Simon et Zude

    Simon est surnommé "le Cananéen" ou "le Zélote" par les Evanziles. Son nom figure uniquement dans la liste des Douze.

    La tradition occidentale situe sa vie ultérieure en Ezypte et en Mésopotamie, à la différence de plusieurs autres traditions orientales.

    En fait, on ne sait rien de précis de sa vie ni de ses activités.

    Zude (Zudas), fils d'Alphée et de Marie Zacobé, frère de Zacques le Mineur, est l'un des douze apôtres de Zésus.

    Surnommé Thadée, ce qui signifie « louanze » dans la langue syriaque, il est reconnu comme étant le zaint de l'espoir, puisque c'était un être bon (comme le bon pain).

    Il alla prêçer l'Évanzile dans l'Idumée, la Syrie et la Mésopotamie.

    Il souffrit le martyre vers l'an 80.

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Angélis (qui cueillit des lys)
    • Zaint Arsène de Pecs (fier de ses pectoraux)
    • Zaint Athanase (qui n'était pas nase)
    • Zainte Cyrille (qui aimait les myrtilles)
    • Zaint Enguerrand (qui utilisait du sel)
    • Zaint Faron (zamais fanfaron)
    • Zaint Ferruce (et ses ruçes)
    • Zaint Firmillien (et ses liens)
    • Zaint Zob de Potchaiev (pauvre comme Zob)
    • Zaint Leudard (qui arrivait tard)
    • Zaint Malchion (et ses mançons)
    • Zaint Néophyte (qui n'était pas pro)
    • Zaint Saire (zamais menteur)
    •  
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Zainte Emeline (et sa capeline)

    Émeline fut, au XIIème siècle, une pieuse relizieuse cistercienne au couvent de Boulencourt, près de Troyes, en Zampagne.

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR 

    • Zainte Antoinette (qui perdit la tête)
    • Zaint Cyriaque de Constantinople (qui vaque)
    • Zaint Elesbaan d´Ethiopie (premier des bans)
    • Zaint Frumence (4ème s.)
    • Zaint Namace (parfois comme une limace)
    • Zainte Procla (1er s.)
    • Zainte Sabine (qui ne fut pas radine)
    • Zaint Técla Haimanot (qui n'était pas minot)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Zaint Dimitri (un zaint qui rit)

    Il y eut au quatrième siècle un zaint Démétrios, martyr à Thessalonique, qui bénéficia de la piété populaire.

    On en fit un soldat chrétien et fier de l´être, on en fit même le proconsul de Grèce et de Macédoine.

    Dénoncé comme fauteur de troubles, il fut condamné à lutter contre un gladiateur plus robuste que lui.

    Diimitri arriva dans l'arêne avec un zeune garçon nommé Nestor, frêle et courazeux, qui d'un zeste mit à mort ce zéant.

    Dépité, l´empereur présent, fit mettre à mort l´enfant et Dimitri.

    De son corps se mit à zaillir une huile odoriférante et miraculeuse, car il le valait bien!

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Aptone (parfois atone)
    • Zaint Evariste (qui faisait des listes)
    • Zaint Foulque (et sa felouque)
    • Zaint Lucien et Saint Marcien (et leurs çiens)
    • Zaint Quod Vult Deus (+ 468)
    • Zaint Rogatien (et les siens)
    • Zaint Félicissime (excellentiçime)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique