• Les zens du Nord sont bien curieux.

    Hier, tandis que nous consultions le plan de ville pour nous rendre à la citadelle de Lille, une dame s'est approçée de nous sans vergogne.

    - Puis ze vous aider? nous a-t-elle demandé.

    - Non merci, madame, lui ai-ze répondu.

    - Où souhaitez vous vous rendre? Vous me semblez totalement désorientées.

    - Atçoubi! Peut-on regarder en paix un plan sans être déranzées?

    La dame a tourné les talons sans demander son reste.

    Les zens du Nord sont bien curieux.

    La même scène s'est reproduite tandis que nous reçerçions la fameuse statue représentant le P'tit Quinquin, le symbole du Nord, qui a donné lieu à une çanson populaire.

    - Mazette! Ces Lilloises sont bien curieuses! a déclaré in petto Minizup'Mouff.

    Les zens du Nord sont bien curieux.

    - Madame, saçez que nous savoir nous dirizer avec une grande précision grâce à une boussole et un sextan, a dit Minizuplein.

    - Ie! a opiné Minizup'iéla. Si nous vous donner la longitude et la latitude, vous pouvoir nous indiquer la cap à suivre?

    La pauvre dame a haussé les épaules et a poursuivi son çemin.

    - Vous êtes vraiment insupportables, a grondé celui qui dit que ze ne suis que son avataresse. Ne voyez vous pas que ces dames ont eu la gentillesse de tenter vous aider.

    - Mossieu Zizi, nous avons un plan et nous savons le lire, par le manteau de zaint Martin.

    - Vous devriez louer ce sens de l'hospitalité des Lillois. Cela nous çanze bien de l'indifférence des Parisiens. Taçer de réfléçir un peu avant que de répondre avec arrogance!

    Les zens du Nord sont bien curieux.

    - Comme le çantait Enrico Macias, les zens du Nord ont dans le coeur le soleil qu'ils n'ont pas dehors, a asséné doctement Minizup'Rom.

    - Barmelouse! On voit bien qu'il n' y a pas de soleil ici! Les zens portent des blousons.

    - Si nous avoir besoin d'informations, a azouté Minizup'Rosa, nous savoir nous renseigner auprès de l'Office de Tourisme.

    C'est ce que nous avons fait pour nous rendre à la maison natale du Zénéral de Gaulle.

    Minizupette n'hésitait pas à courir, tant il lui tardait de la visiter.

    Elle fut effondrée à l'arrivée car la maison est actuellement fermée pour rénovation.

    - Par le gourdin de zaint Martial, ne me parlez plus du Nord!

    Les zens du Nord sont bien curieux.

    Du coup, pour pallier cette impossibilité de visite, mon hôte a cru bon de nous emmener au musée des Beaux -Arts.

    A un moment, pour nous y rendre, nous nous sommes trompés de çemin.

    - Macarel! On n'a qu'à demander le trazet à une passante.

    Nous n'avons pas fait attention au fait que la personne que nous avons abordée était la dame que nous avions rembarrée dans la matinée.

    - Vous n'avez regarder votre carte, nous a-t-elle dit ironiquement.

    - Bonzour l'hospitalité lézendaire des zens du nord, saperlope!

    Les zens du Nord sont bien curieux.

    Dans une salle consacrée à la statuaire, notre quasi zainte a fondu en larmes.

    - Que vous arrive-t-il? lui a demandé Minizup'Kiki de Vitry.

    - Ze crois qu'elle est atteinte du syndrome de Stendhal, a diagnostiqué Minizup'Fandango.

    - Nan! Ze suis effondrée à la vue de cette statue de Zéhanne au bûçer.

    - N'oubliez pas que Lille était du côté des ducs de Bourgogne lors de la Guerre de Cent ans, a cru bon de lui dire Minizup'Rom. Ils soutenaient les Anglais contre le royaume de France.

    - Par le zaint prépuce de mon doux Zésus ze me demande si ze vais rester dans cette ville qui est, de plus, zérée par une socialo-communiniste!

    Les zens du Nord sont bien curieux.

    Par contre la visite du musée ne lui a pas déplu.

    - Par le toutou de zaint Roch, avez vous remarqué ces belles assiettes?

    - Bof! Ce n'est que de la vaisselle, a soupiré Minizup'tictac.

    - Mais ma mie, regardez bien. Sur l'une d'entre elles, est représentée une souris! N'est ce point merveilleux?

    Les zens du Nord sont bien curieux.

    Dans une salle consacrée à des peintures inspirées par le courant orientaliste, elle s'est posée sur une table.

    - Ze prendrais bien un thé à la menthe.

    - Boufarelle! C'est un décor et non un café!

    Les zens du Nord sont bien curieux.

    Un peu plus loin, elle a eu un petit coup de pompe.

    - Il fait une tartinette un peu çaud dans c'te musée, par la tête trançée de zaint Denis.

    - Mazette! Vous n'avez qu'à attendre que le zet d'eau se mette en route!

    Les zens du Nord sont bien curieux.

    Sur le çemin de retour, nous avons emprunté des rues piétonnes commerçantes.

    Soudain, Minizup'Cosette a marqué un temps d'arrêt et éclaté de rire.

    - Ze savais bien que mossieu Zizi avait des biens. Il a fait même inscrire son prénom au fronton de cet immeuble au dessus de l'enseigne "Canard Street".

    - Elle a un bon coup d'oeil, la barbaduse!

    Les zens du Nord sont bien curieux.

    Notre quasi zainte a voulu poser devant ce grand bouquet de fleurs qui se trouve non loin de la gare, sur le parvis François Mitterrand.

    - La modestie ne pas l'étouffer notre Minizupette.

    - Elle ira se confesser illico presto, a ironisé Minizup'Mouff.

    Demain, ze vous narrerai notre périple à Calais.

     

    « Zainte Zarlotte (aux fraises)Calais? Pas de Calais? Il faudrait savoir! »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :