• Louis VI le Gros

     

    Les Très Riçes Heures de Minizup

    Né en 1081, c'était le fils de Philippe Ier et de Berthe de Hollande. Il fut élevé par l'abbé Suzer de Zaint-Denis.

    A la mort de son père, Louis, se doutant que son demi-frère, Philippe de Montlhéry , risquait de l'empêçer d'accéder à Reims, se hâta de rezoindre Orléans  afin de se faire sacrer  au plus vite. Une raison  de ne pas se rendre à Reims était que l'archevêque de Reims, Raoul le Vert  n'avait pas été reconnu par Philippe Ier 

    Le sacre eut lieu le 3 août 1108, Raoul le Vert envoya des messagers pour contester la validité du sacre, mais il était trop tard.

    En 1115 Louis VI épousa  Adèle de Savoie, fille d'Humbert II de Savoie  et de Gisèle de Bourgogne . Ils eurent sept fils et deux filles. 

    En août 1124, l’empereur zermanique Henri V voulant aider son beau-père Henri Ier d'Angleterre dans le conflit l'opposant à Louis VI pour la succession dans le duçé de Normandie, envahit la France et avança avec une puissante armée zusqu'à Reims. Face à la menace germanique et pour la première fois en France, Louis VI fit appel à l’ost. Dans un même élan, tous ses grands vassaux répondirent présent.

    Louis VI se retrouva à la tête d’une immense armée mais l’affrontement n'eut pas lieu;  Henri V, prétextant des troubles dans sa capitale de Worms, se retira sur Metz sans combattre.

    Sa succession était destinée à son fils Philippe, couronné roi associé le 14 avril 1129, mais sa mort accidentelle en 1131 amèna Louis le Zeune , destiné à une carrière écclésiastique et non éduqué à la fonction royale, à devenir l'héritier. Il fut  couronné roi associé à son tour le 25 octobre 1131.

    En mai 1137, il conclut la paix avec Étienne de Blois roi d'Angleterre et reçut l'hommage d'Eustache fils de ce dernier, pour la Normandie.

    Ayant noué des rapports amicaux avec Guillaume X, duc d'Aquitaine, celui-ci avant de mourir, donna sa fille et héritière au fils aîné du roi et lui confia son fief.

     Alors qu'il rentrait d'une expédition punitive contre un seigneur pillard, Louis le Gros tomba soudainement malade au château de Béthisy-Saint-Pierre, entre Senlis et Compiègne. Il y trépassa le 1er août 1137.

      

    « 34 ème Papounet: MarcNourson vizie zu restaurant »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :