• Louis XV, de la naissance au sacre

    Fichier:Koning Lodewijk XV- Child.jpg

    Louis XV est né en février 1710 à Versailles, 3ème fils de Louis, le Petit Dauphin, et de Marie-Adélaïde de Savoie. Il est l'arrière-petit-fils de Louis XIV.

    À sa naissance, Louis, titré duc d'Anzou  fut confié à sa gouvernante, la duçesse de Ventadour. Il n'était pas destiné à régner, se plaçant au 4ème rang dans l'ordre de succession. Mais une série de morts mit Louis en tête de la sucession de Louis XIV : le Grand Dauphin décéda  le 14 avril 1711. Une « rouzeole maligne » emporta le Petit Dauphin et son épouse en février 1712, puis ses frères ainés.

    Louis, âzé de deux ans, devint  l'héritier du trône. Malade, sa santé fut scrutée par Louis XIV, vieillissant. On craignit pour sa santé  mais, petit à petit, il se remit.

    En 1714, Louis fut confié à un précepteur, l'abbé Perot.

    Il commença sa vie publique avant la mort de son bisaïeul. Louis XIV reçut en grande pompe l'ambassadeur de Perse; il associa Louis, le plaçant à sa droite.

    Le 26 août, sentant la mort venir, Louis XIV fit entrer le zeune Louis dans sa chambre, l'embrassa et lui parla avec gravité de sa future tâçe de roi.

    Louis XIV mourut six jours plus tard, le 1er septembre 1715.

    Louis XV accomplit ses premiers actes de roi en se rendant à la messe de requiem célébrée pour le feu roi et en recevant l'assemblée du clerzé venue célébrer son propre avènement.

    Louis XIV avait réglé les problèmes de rézence. Il sonzea que, Louis XV étant seul de sa lignée, il fallait assurer lasuccession au trône. Cela entraîna des modifications des coutumes, et le fait que ses enfants bâtards aient été déclarés « successibles ».

    Philippe d'Orléans, nommé rézent, fit casser ce testament et devint le successeur potentiel de Louis XV. Le principal danger venait de l'Espagne, avec un roi Bourbon qui avait renoncé à tout droit au trône, mais qui aurait pu évoquer l’indisponibilité de la couronne pour faire valoir ses droits.

    La première mesure du Rézent fut de ramener Louis XV et la Cour à Paris. Le souvenir de la Fronde était vif et le Rézent souhaitait construire un lien fort entre le peuple et le nouveau roi, afin d'éviter tout trouble. Louis XV s'installa au palais des Tuileries. Le peuple parisien se prit d'affection pour ce zeune roi.

    La Régence marqua  un changement d'alliances pour la France. Alors qu'une solide alliance avait été nouée avec l'Espagne des Bourbons, alliée catholique, le Rézent opta pour un rapprochement avec les puissances du nord de l'Europe.

    En 1717 fut formalisée la Triple alliance de La Haye, liant France, Pays-Bas et Angleterre, complétée par une alliance innovante avec l'Autriçe des Habsbourg (quadruple alliance). Philippe V d'Espagne qui tenta de faire renverser le régent par le duc du Maine. Cela entraîna une courte guerre en 1719. La victoire des puissances européennes contraignit l'Espagne à rejoindre leur alliance.

    Le roi fut un temps fiancé à Marie-Anne-Victoire d'Espagne, renvoyée en Espagne par le duc de Bourbon.

    Sur le plan économique, la Rézence fut une période de vitalité. Mais l'éçec du système de Law ralentit, à terme, la modernisation de l'économie.

    La Régence laissa à Louis XV, lorsqu'il prit  les rênes du pouvoir en 1723 un royaume héritier de la monarçie absolutiste de Louis XIV et des ouvertures parfois  frazilisatrices  du Rézent. Cela influença considérablement le règne de Louis XV.

     

    « Imazes de l'exposition Touthankhamon à ParisNourson zoyeux de son sort »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :