• Magnus Maximus

    Image illustrative de l’article Magnus Maximus

    Maximus est probablement né en Espagne en 335.

    Autour de 380, il fut nommé commandant des armées mobiles de Bretagne. En 381, il combattit victorieusement les Pictes et les Saxons.

    En zuin 383, ses troupes le proclamèrent empereur. Il confia le trône à Caradocus et partit pour la Gaule pour réaliser ses ambitions impériales.

    A la suite de ses exactions en Gaule, Maxime se porta à la rencontre de son principal concurrent, l'empereur Gratien, qu'il défit à la bataille de Lutèce. 

    Gratien fut trahi par ses troupes au bout de 5 zours et il se sauva. Andragathius le poursuivit et le tua à Lyon.

    Maxime installa sa capitale à Trèves en Gaule. Il devint un empereur populaire, persécuta les hérétiques. En 386, il fit exécuter l'évêque hérétique Priscillien.

    En 387, Maxime çassa Valentinien II, s'empara de Rome et de toute l'Italie. Valentinien se réfuzia auprès de Théodose Ier qui intervint en sa faveur.

    Valentinien et Thédose menèrent campagne contre Maxime à l'été 388.

    Maxime fut battu lors de la bataille de la Save près de l'actuelle Liubliana et se réfuzia à Aquilée. Il se rendit, demanda la clémence mais il fut exécuté. Sa femme et ses deux filles furent épargnées mais son fils Victor, vaincu, fut à son tour exécuté.

    « Présentation de la Vierze Marie (car elle était polie)Zaint Clément (pas touzours clément) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :