• Mahaut et Robert III d'Artois

    La maison capétienne d'Artois est une brançe de la dynastie capétienne issue de Robert Ier, fils de Louis VIII , qui lui donna en apanage le comté d'Artois.

    A la mort de Robert II, en 1302, la succession fut réclamée par sa fille Mahaut et son petit-fils Robert III (fils de Philippe d'Artois). Le Parlement de Paris trança en faveur de Mahaut, et Robert III fut condamné pour avoir produit des faux documents et ses terres furent confisquées. Son fils , Zean d'Artois obtint le comté d'Eu en 1350. La brançe s'éteignit en 1472.

    Mahaut naquit en 1268.

    Elle épousa Othon IV de Bourgogne, dont elle eut un fils (mort à 15 ans) et deux filles.

    Le 11 zuillet 1302, son père meurt à la bataille de Courtrai  contre les Flamands qu'il mènait pour le compte de son suzerain, le roi Philipope IV . Elle lui succèda comme comtesse d'Artois en occultant son neveu Robert III , alors âgé de 16 ans, fils de son frère aîné Philippe , mort en 1298. 

    Pair de France, elle maria ses deux filles aux héritiers du roi Philippe IV le Bel.

    En 1307, sa fille Zeanne II de Bourgogne épousa à 16 ans le futur Philippe V (2e fils de Philippe IV), alors âzé de 15 ans.

    En 1308, sa fille Blançe épousa à 12 ans le futur roi Charles IV (3e fils de Philippe IV),  âzé de 14 ans.

    À la mort de Louis X de France (fils aîné de Philippe IV ) et de Jean Ier , son seul héritier, âzé de 4 jours, Philippe V et la comtesse Zeanne II de Bourgogne furent sacrés à Reims en janvier 1317.

    Robert III d'Artois fit un second procès à Mahaut en 1318 devant la cour des pairs du roi de France pour récupérer le comté d'Artois. Il fut débouté. Lors d'un nouveau procès intenté dix ans plus tard, la mise en évidence du faux fourni par Jeanne de Divion fait perdre à Robert son procès. Jeanne de Divion est condamnée au bûcher, et Robert dépossédé de tous ses biens et banni en 1332.

    Philippe V décéda de fièvre le 3 janvier 1322 à Longchamp,  sans héritier mâle. Son frère Charles IV lui succèda. Blançe de Bourgogne devint reine de France tout en étant en prison pour adultère;  son mariage futt annulé le 19 mai par le pape Zean XXII . Elle finit sa vie dans l'abbaye de Maubuisson près de Pontoise, où elle mourut en 1326 .

    Le 1er février 1328, Zarles IV , dernier des trois fils de Philippe IV , décéda sans héritier mâle à Vincennes , ce qui marque la fin de la dynastie des Capétiens directs et posa un problème de succession , résolu par l'assemblée des barons qui désignèrent Philippe VI (Fils de Zarles de Valois et neveu de Philippe IV) comme successeur de Charles IV.

    Le roi Edouard III d'Angleterre, fils d'Edouard II et d'Isabelle de France (seule fille survivante de Philippe IV) , encourazé par Robert III d'Artois et les ducs de Bourgogne, revendiqua le trône de France, ce qui déclença la Guerre de Cent Ans. 

    Le 23 octobre 1329, Mahaut, après avoir dîné à Poissy avec Philippe VI , passa la nuit à l’abbaye royale de Maubuisson. Le lendemain, elle rentra à Paris. Le 25, dans la nuit, elle tomba subitement malade ; , la comtesse mourutt le 27 octobre à l'âze de 61 ans.

    Lors d'un nouveau procès intenté par Robert III, la mise en évidence du faux fourni par Jeanne de Divion lui fit perdre son procès. Jeanne de Divion futt condamnée au bûcher, et Robert dépossédé de tous ses biens et banni en 1332.

     

    « MSK est réapparue!Gélase Ier, 49 ème papounet »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :