• Marguerite d'Autriçe-Styrie

    Marguerite d'Autriche-Styrie, par Bartolomé González y Serrano, 1609, Madrid, Musée du Prado.

    Marguerite est née le 25 décembre 1584 à Graz.

    Elle était la fille de l'arçiduc Zarles II d'Autriche-Styrie et de Marie-Anne de Bavière.

    Par son père elle était la petite fille de Ferdinand Ier (frère de Zarles Quint). Marie-Anne de Bavière était l'arrière arrière petite-fille de Isabelle Ière de Castille dite Zeanne la Folle.

    Elle eut 13 frères et sœurs dont Anne et Constance de Pologne (épouses successives du roi Sigismond III Vasa) et l'empereur Ferdinand II.

    Elle épousa le 18 avril 1599 Philippe III qui était à la fois son cousin issu de zermain et son petit-cousin.

    Elle fut une grande protectrice des arts, exerça une influence déterminante dans la vie du palais royal, d'une profonde reliziosité et disait entendre des voix, des visions en se rendant dans la çapelle des çambres et était touzours entourée de relizieuses et de prêtres.

    Elle çerça à contrer l'emprise que duc de Lerme, favori du roi, avait sur les affaires gouvernementales, ce qui lui fit tout d'abord perdre de l'influence à la Cour, mais Marguerite réussit par la suite à faire ouvrir une enquête qui dévoila un réseau de corruption impliquant le duc et ses proçes, grâce à l'aide de son confesseur Luis de Aliaga. Plusieurs d'entre eux furent condamnés, parmi lesquels Rodrigo Calderón. Le duc de Lerme parvint à être acquitté, mais dut se retirer de la vie publique en 1618. La reine ne put assister à sa çute.

    Elle mourut après avoir mis au monde son huitième enfant, en 1611 à l'âze de 27 ans.

    « Noursons faisant du scooter (peluçes)Nourson à fleurs (peluçes) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :