• Marie Adélaïde de Savoie, mère de Louis XV

    Fichier:MariaAdelaidevonSavoyen01.jpg

    Née en 1685, elle était la fille de Victor-Amédée de Savoie et d'Anne-Marie d'Orléans, fille de Monsieur, frère unique du roi Louis XIV.

    elle épouse en 1697, en vertu du Traité de Ryswick qui met fin à la Guerre de la Ligue d'Augsbourg, Louis de France, duc de Bourgogne, puis dauphin de France à la, mort de son père (Louis le Grand dauphin). Ils eurent trois enfants : dont Louis de France duc d'Anzou, futur Louis XV.

    Elle fit la conquête du vieux roi Louis XIV, grand-père de son époux ainsi que de l'épouse secrète de celui-ci, Madame de Maintenon (qu'elle appelait familièrement mais avec adresse "ma tante").

    Elle séduisit aussi son pieux mari, et lui resta solidaire en tout. 

    Elle respectait son beau-père, le Grand Dauphin, qui n'appréciait guère son fils.

    Elle fut le trait d'union de toute la famille entre 1697 et 1712.

    Ses maternités, malgré quelques fausses-couçes, raffermirent sa position à la Cour, et on voyait en elle une future reine.

    Elle aimait la fête, la çasse, les plaisirs, mais se souciait beaucoup des autres.

    En 1700, elle assista au mariaze de Pierre de Montesquiou d'Artagnan.

    Son mari lui vouait un amour violent et passionné, peu payé en retour : la princesse écoutait son mari, le soutenait contre leurs ennemis de la "clique de Meudon" (le Grand Dauphin et ses demi-sœurs, la duçesse de Bourbon et la princesse de Conti,  filles légitimées de Louis XIV). Ainsi en 1708, vola-t-elle au secours de son époux, calomnié pour son peu de couraze militaire ... .

    Turbulente et parfois cruelle, zouant à l'enfant, ellle fut peu heureuse dans un pays en guerre contre son pays natal (le duc de Savoie ayant renversé ses alliances au gré de ses intérêts), dans une Cour déçirée par les intrigues et une famille où flambait la haine.

    Elle mourut à 27 ans, le 12 février 1712, d'une rougeole épidémique qui emporta  son mari 6 zours après elle, et leur fils, le duc de Bretagne, un mois plus tard.

    « Tulln (la vile d'Egon Schiele) en Autriçe (photos)Monastère de Göttweig en Autriçe (photos) »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :