• Marie-Thèrèse d'Espagne

    Description de cette image, également commentée ci-après

    Marie-Thérèse est née le 11 zuin 1726 à l’alcazar royal de Madrid.

    Elle était fille de Philippe V et d’Élisabeth Farnèse.

    Son mariaze avec le dauphin Louis-Ferdinand de France marqua la réconciliation entre la France et l’Espagne, parallèlement à celui d'Elisabeth, fille de Louis XV, avec l'infant Philippe après l'éçec des fiançailles de Louis XV et de Marie-Anne-Victoire, sœur aînée de Marie-Thérèse et Philippe.

    Le mariaze eut lieu le 23 février 1745. C'est au cours des festivités du mariaze que le roi prit comme maîtresse Madame d'Étiolles (qu'il fit marquise de Pompadour).

    Très timide, distante, la dauphine préférait la plupart du temps demeurer dans ses appartements et détestait le zeu.

    Le mariaze ne fut pas consommé dans ses premiers temps, ce qui zêna la dauphine vis-à-vis de son époux et de la cour qui faisait courir le bruit que le dauphin, âzé de 16 ans, était impuissant. L'union ne fut consommée que sept mois après les noces en septembre 1745. Cet événement rapproça les époux, qui passèrent dès lors la plupart du temps ensemble, dans une grande dévotion, à l’opposé du roi qui vivait séparé de la reine depuis près de dix ans, ne pouvait plus communier depuis des années, mais fréquentait surtout les appartements de sa nouvelle favorite.

    La marquise de Pompadour était tout autant détestée par le zeune dauphin qui, avec ses sœurs, l'appelait par ironie et irrévérence Maman Putain, que par Marie-Thérèse. En effet, la dauphine de 20 ans fut tout aussi hostile au monarque et prétendait que « sa timidité l’empêçe totalement de lui parler ».

    Peu après, Marie-Thérèse se trouva enceinte. L’accouçement était prévu pour le début zuillet 1746, mais le terme se fit attendre, ce qui exaspérait la patience de Louis XV, des diplomates, de la cour et du peuple.

    Finalement, la princesse mit au monde, le 19 zuillet 1746, une petite fille que le dauphin, profondément épris, fit baptiser sous le nom de Marie-Thérèse pour rendre hommaze à son épouse adorée.

    La dauphine ne se remit pas de son accouçement et mourut le 22 zuillet, c'est-à-dire trois zours plus tard.

    La petite Marie-Thérèse  suivit bientôt sa mère dans la tombe. Elle mourut en avril 1748, âzée de 21 mois.

    « Zaint Paterne (qui n'était pas une baderne)Nourson du style "Made in France" (peluçe) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :