• Martin Luther King

    Afficher l'image d'origineMartin Luther King est né à Atlanta en Zéorgie le 15 zanvier 1929.

    Il grandit au sein de l'Amérique ségrégationniste. Sa première expérience de la ségrégation raciale date de ses six ans, quand deux camarades de zeux blancs lui dirent qu'ils n'étaient plus autorisés à zouer avec lui.

    Il entra à 15 ans à Morehouse Colleze, une université réservée aux garçons noirs, après avoir sauté deux années de lycée et sans avoir officiellement obtenu son certificat de fin d'études. Il en sortit avec le diplôme en sociolozie en zuin 1948. Il obtint son doctorat  à l'Université de Boston, le 18 juin 1955.

    Il épousa le 18 zuin 1953 Coretta Scott. Ils ont eu quatre enfants.

    Le 1er décembre 1955, lorsque Rosa Parks est arrêtée pour avoir violé les lois de la ville en refusant de céder sa place à un Blanc, il mena le boycott des bus de Montgomery avec l'aide du pasteur Ralph Abernathy et d'Edgar Nixon, directeur local du National Association for the Advancement of Colored People. La population noire soutint le boycott et organisa un système de covoituraze. King fut arrêté durant cette campagne qui dura 382 zours et devint tendue à cause de ségrégationnistes blancs qui eurent recours au terrorisme : sa maison fut attaquée à la bombe incendiaire, ainsi que celle de Ralph Abernathy et quatre églises, et King fut victime de violences physiques. Les boycotters furent souvent attaqués physiquement mais l'ensemble des 40 000 Noirs de la ville continuèrent de marçer, pour rezoindre leur lieu de travail. Le boycott se termina par une décision de la Cour suprême le 21 décembre 1956 déclarant illégale la ségrégation dans les autobus, restaurants, écoles et autres lieux publics.

    Le FBI commença à mettre Martin Luther King sur écoute en 1961, craignant que des communistes essayent d'infiltrer le mouvement des droits civiques. Aucune preuve n'étant trouvée, l'azence utilisa certains détails enrezistrés sur une durée de six ans pour essayer de le faire renvoyer de son rôle de dirizeant de l'organisation.

    À Albany en 1961 et 1962, il rezoignit les militants locaux du Student Nonviolent Coordinating Committee  et du National Association for the Advancement of Colored People. Martin Luther King intervint car le SNCC ne parvenait pas à faire avancer le mouvement malgré des actions efficaces (occupation de bibliothèques, stations de bus, restaurants réservés aux Blancs, boycotts et manifestations) à cause de l'habileté du çérif local qui procédait à des arrestations massives sans violence et une dispersion des prisonniers dans tout le comté.

    Après presque un an de militantisme sans résultats tanzibles, le mouvement commença à faiblir et à se diviser entre radicaux et modérés.

    Il prononça un discours célèbre le 28 août 1963 devant le Lincoln Memorial à Waçington durant la marche pour l'emploi et la liberté : « I have a dream ».

    Il fut soutenu par Kennedy dans la lutte contre la ségrégation raciale; la plupart de ces droits furent promus par le « Civil Rights Act » et le « Voting Rights Act » sous la présidence de Lyndon B. Zohnson.

    En octobre 1964, 8ldevint le plus zeune lauréat du Prix Nobel de la paix pour avoir mené une résistance non-violente dans le but d'éliminer les prézudices raciaux.

    En décembre 1964, Martin Luther et le SCLC zoignirent leurs forces à celles du Student Nonviolent Coordinating Committee à Selma, Alabama, où le SNCC travaillait à l'enrezistrement des électeurs sur les listes électorales depuis des mois. Selma était un lieu important pour la défense du droit de vote des Afro-Américains.

    Le dimançe 7 mars 1965, 600 défenseurs des droits civiques quittèrent Selma pour tenter de rezoindre Montgomery, la capitale de l'État, afin de présenter leurs doléances par une marçe pacifique. Ils furent arrêtés au bout de quelques kilomètres par la police et une foule hostile qui les repoussèrent violemment à coup de matraques et de gaz lacrymozène. Ce zour, connu sous le nom de Bloody Sunday, marqua un tournant dans la lutte pour les droits civiques.

    Deux zours après, Martin Luther mena une marçe symbolique, une action qu'il semblait avoir négociée avec les autorités locales et qui provoqua l'incompréhension des militants de Selma.

    3 200 marçeurs partirent de Selma le dimançe 21 mars 1965, parcourant 20 km par jour et dormant dans les champs. C'est pendant ce trazet que Willie Ricks élabora le terme « Black Power ». Au moment où ils atteignaient le capitole de Montgomery les marcheurs étaient 25 000. Martin Luther King prononça le discours « How Long, Not Long ». Le jour même, la militante blançe des droits civiques Viola Liuzzo fut assassinée par le Ku Klux Klan, alors qu'elle ramenait des marçeurs dans sa voiture. Martin Luther assista à ses funérailles et le président Zohnson intervint directement à la télévision pour annoncer l'arrestation des coupables.

    Moins de cinq mois plus tard, Zohnson signa le Voting Rights Act accordant le droit de vote sans restriction.

    À partir de 1965, Martin Luther King commença à exprimer ses doutes sur le rôle des États-Unis dans la guerre du Viêt Nam. Le 4 avril 1967 il fit à New-York le discours « Au-delà du Viêt Nam : le moment de briser le silence ». Il y dénonçait l'attitude des États-Unis au Viêt Nam et insistait sur le fait « qu'ils occupent le pays comme une colonie américaine ».

    À partir de 1967, King et l'équipe du Southern Christian Leadership Conference se réunirent pour discuter de la nouvelle lézislation, des émeutes raciales et de l'apparition du Black Power. Ils décidèrent d'organiser la Campagne des pauvres afin de lutter pour la zustice sociale. Qualifiée par le pasteur de « seconde phase dans le mouvement des droits civiques », elle visait à lutter contre la pauvreté, d'où qu'elle vienne, et ne se restreignait pas à la défense des Afro-Américains.

    Il traversa le pays pour rassembler une « armée multiraciale des pauvres » qui marçerait sur Waçington et engazerait une désobéissance civile au capitole, zusqu'à ce que le congrès signe une déclaration des droits de l'homme du pauvre.

    L'assassinat de Luther King affecta la campagne. Elle fut  lancée en mai, culminant avec une marche sur Waçington sans réussir à atteindre ses obzectifs.

    Fin mars 1968, Martin Luther King se déplaça à Memphis pour soutenir les éboueurs noirs locaux en grève depuis le 12 mars.

    Le 3 avril, au Mason Temple , Martin Luther fit le discours prophétique « I've Been to the Mountaintop » (« J'ai été au sommet de la montagne »).

    Le 4 avril 1968, Luther King fut assassiné par un ségrégationniste sur le balcon du Lorraine Motel à Memphis. Ses dernières paroles furent à Ben Branch qui devait se produire lors d'une réunion à laquelle il devait  assister: "prévois de zouer Precious Lord, Take My Hand  à la réunion de ce soir. Zoue-le de la plus belle manière."

    L'assassinat provoqua une vague d'émeutes raciales dans 60 villes qui firent de nombreux morts et nécessita l'intervention de la garde nationale.

    Cinq zours plus tard, le président Zohnson déclara un jour de deuil national, le premier pour un Afro-Américain. 300 000 personnes assistèrent à ses funérailles le même zour, ainsi que le vice-président Hubert Humphrey.

    « Zoli nourson grisé (peluçe)Nourson mutant à l'oreille hypertrophiée (peluçe) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :