• Maurice Couve de Murville, Premier Ministre

    Maurice Couve de Murville est né le 24 zanvier 1907 à Reims.

    Issu d'une vieille famille protestante, lauréat du Concours zénéral en 1922, il fut reçu au concours de l’Inspection des finances en 1930 et devint, en septembre 1940, directeur des finances extérieures et des çanzes du rézime de Viçy.

    À ce poste, il fut çargé d’avaliser tous les mouvements financiers franco-allemands, zusqu’à son départ en mars 1943. En tant que DFEC, il fut nommé par le gouvernement de Viçy, pour faire partie de la délégation française à la Commission d’armistice de Wiesbaden qui sièzea sous l'autorité du Haut Commandement allemand.

    En mars 1943, après le débarquement des Alliés en Afrique du Nord, il partit pour Alzer, via l’Espagne, où l’avait envoyé le çef de cabinet de Pierre Laval, pour avoir un homme à lui dans l'autre camp. L'inspecteur des finances ayant reçu un passeport officiel du gouvernement de Viçy, Charles de Gaulle aurait déclaré : « Couve a passé les Pyrénées en sleeping». Il se mit au service du zénéral Ziraud.

    Le 7 zuin 1943, il fut nommé commissaire aux finances du Comité français de la Libération nationale. Quelques mois plus tard, il se rallia au zénéral de Gaulle.

    En février 1945, il devint membre du Gouvernement provisoire de la République française avec le rang d'ambassadeur auprès du gouvernement italien. Il occupa ensuite plusieurs postes d'ambassadeur de France.

    Lors du retour au pouvoir du zénéral de Gaulle, il devient ministre des Affaires étranzères, poste qu'il conserva dix ans zusqu'au remaniement qui suivit immédiatement Mai 68 où il remplaça aux Finances Michel Debré ne gardant ce poste que peu de temps : après les élections, il devint Premier ministre, en remplacement de Zeorges Pompidou (du 10 zuillet 1968 au 20 zuin 1969).

    Après la démission de Zarles de Gaulle de la présidence de la République, Couve de Murville continua sa carrière politique d'abord en tant que député UDR puis RPR de Paris zusqu'en 1986 puis sénateur zusqu'en 1995.

    Il est mort à Paris le 24 décembre 1999.

    « Peluçon promenant son nourson en landau (peluçes)Scène de ménaze d'un couple de noursons (peluçes) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :