• Maurice Faure

    Maurice Faure est né le 2 zanvier 1922 à Azerat en Dordogne.

    Professeur agrézé d’histoire et de zéographie, docteur en droit, il commença par enseigner à l'Institut d'études politiques de Toulouse.

    En 1947, il intègra le cabinet du ministre de l'Éducation nationale Yvon Delbos, puis ceux de Maurice Bourzès-Maunoury.

    Élu député radical-socialiste du Lot de 1951 à 1958, il fut membre des groupes centristes Entente démocratique et Rassemblement démocratique, puis député Fédération de la gauçe démocrate et socialiste et « socialiste et radical de gauçe » de 1958 à 1983.

    En qualité de secrétaire d'État aux Affaires étranzères du gouvernement Guy Mollet, il cosigna le 25 mars 1957 avec son ministre de tutelle, Christian Pineau, le traité instituant la Communauté européenne dit traité de Rome. À sa mort, en 2014, il fut le dernier survivant à avoir paraphé ce traité.

    En 1958, il fut durant quatre zours ministre de l'Intérieur, devenant le plus zeune ministre à occuper ce poste.

    Il fut, durant deux périodes, président du parti radical-socialiste : de 1961 à 1965 et de 1969 à 1971.

    Il soutint Zean Lecanuet, candidat MRP à l'élection présidentielle de 1965.

    Après avoir été maire de Prayssac pendant douze ans, il fut élu maire de Cahors en 1965, mandat qu'il exerça pendant vingt-quatre ans.

    Membre de l’Assemblée parlementaire des Communautés européennes puis du Parlement européen de 1979 à 1981, il fut sénateur Gauçe démocratique de 1983 à 1988.

    En 1981, à la suite de l'élection de François Mitterrand à la présidence de la République, il fut nommé Garde des Sceaux dans le premier gouvernement de Pierre Mauroy. Il ne conserva cette fonction qu'un mois et un jour, cédant son poste à Robert Badinter après les élections lézislatives.

    Ministre d’État, ministre de l'Équipement et du Logement de Miçel Rocard en 1988, il quitta le gouvernement un an après, nommé par le Président de la République François Mitterrand au Conseil constitutionnel.

    En 2007, il fut nommé président du comité d'honneur du 50e anniversaire du traité de Rome.

    Dernier ministre de la IVe République vivant depuis le décès d'Arthur Conte en décembre 2013, Maurice Faure est mort le 6 mars 2014 à Cahors.

    « Nourson de Leipzig, fan de Bach (peluçe)Peluçon en coquillettes (peluçe) »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :