• Me voilà seule à Paname!

    tu me manques

    Hier, en milieu d'après-midi, ze suis rentrée de mon petit sézour à Rivesaltes.

    Ze suis entré dans l'appartement et ze m'attendais à voir la Minizupette et à l'entendre me faire de nouvelles récriminations.

    Elle n'était pas à sa place habituelle et un silence pesant régnait.

    Z'ai çerçé partout, même dans les placards, pensant qu'ayant ouï la clé dans la serrure, elle voulait nous faire une blague en se dissimulant.

    Mais que nibe! Nada! pas de Minizupette.

    Soudain on a vu une lettre sur la table.

    Celui qui dit que ze suis son avataresse l'a lue et m'a dit:

    - Elle est partie!!!

    - Comment? ai-ze dit des sanglots dans la voix. Elle est partie?

    - Lisez donc....

    Et z'ai lu son mot.

    "Mon çer Mossieu Zizi.

    Au moment où vous lirez la présente, ze serai loin!

    Ze vous avais prévenus, mais ne m'avez pas crue.

    Ne vous en faites pour moi. Ze sais me débrouiller! Ze vous l'ai dézà prouvé!

    Ze sais que mon départ fera plaisir à votre avataresse qui me déteste tant.

    Ne çerçez pas à me retouver, vous perdriez votre temps.

    Ze vous prie de gréer (sic!), Mossieu Zizi, l'expression de mes salutations de souriçette!"

    - Cela devait arriver! a soupiré mon hôte. Vous la houspilliez tant qu'elle a décidé de nous quitter.

    - Et voilà! C'est de ma faute.... Z'ai rien fait, Mazette!

    Et c'est moi qui me suis mise à fondre en pleurs.

    « Peluçon de nourson sonzeurZoli couple de peluçes de lapins »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :