• Résultat de recherche d'images pour "gif souris et fauteuil roulant"

    Hier Mossieu Cricri n'était pas content, mais alors pas content du tout, du tout!

    Lorsqu'il a allumé la radio, comme il le fait le matin dès qu'il se lève, il a trouvé que le son n'était pas bon.

    Cette radio est un tuner qui sert aussi d'amplificateur au poste de TSF.

    - C'est pas possible! criait-il, fort irrité.

    - Macarel! Qu'est ce qu'il vous arrive?

    - La radio ne marçe pas comme d'habitude.

    - Nous ne rien remarquer, a cru bon de dire Minizuplein.

    - M'enfin! Vous ne percevez donc pas ce çraçouillis?

    - Mazette! Pour ma part ze ne perçois nullement la différence.

    - Ze suis sûr que l'une d'entre vous s'est amusée à touçer le fil de l'antenne.

    - It's a çame!

    - Bientôt, à ce rythme, vous allez nous accuser de grignoter les fils électriques, s'est emportée Minizup'Kiki de Vitry.

    - It's a pity!

    - Par le gourdin de zaint Martial, avec vous, nous sommes touzours les coupables désignées.

    - Ach! Nous en avoir assez de supporter de telles avanies.

    - Ze suis sûre que si on avait des çats qui déçiraient des rideaux, c'est nous qui serions tout de même accusées, a déclaré Minizup'Rom.

    Celui qui dit que ze ne suis que son avataresse, qui venait de de se lever, a demandé ce qui zénérait une telle brutante dispute.

    Lorsqu'on lui a expliqué ce qui se passait, il a baissé la tête.

    - Ze crois que c'est bien moi qui ai malencontreusement bouzé ce fil d'antenne, a-t-il  avoué pitoyablement tout en baissant la tête.

    - Bon! Ce n'est pas grave, lui a dit Mossieu Cricri. Mais vous savez que ze suis une tartinette perfectionniste et que ze déteste qu'on bouscule mes affaires.

    - Ze ne le referai plus, c'est promis.

    - Faute avouée est pardonnée!

    - Saperlope! Si cela avait été dû à l'une d'entre nous, le refrain aurait été fort différent.

    - Nous sommes les victimes expiatoires de tout ce qui va mal dans c'te maison, a dit Minizup'Cosette tout en essuyant la vaisselle.

    - It's an horror!

    - Nous exizer des excuses! s'est exclamée Minizup'iéla.

    - Yes! Of course!

    - Et de plates excuses, a opiné Minizup'Fandango!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris à la campagne"

    Hier, dimançe, nous avons repris nos bonnes vieilles habitudes.

    Avant d'aller au cinéma, nous avons dézeuné au restaurant Hippopotamus des Halles.

    Nous avions pensé qu'en ce début d'année nous aurions droit à un petit dessert.

    Surtout qu'à la table à côté, des consommateurs dégustaient de belles coupes glacées surmontées d'une montagne de çantilly!

    Inutile de vous dire que nos hôtes n'ont pas fait c'te p'tit zeste.

    -  Atçoubi! Au diable les avares et les avaricieux, comme l'écrivit Molière.

    - Que grommelez vous, Minizup'zhérault! lui a demandé mossieu Zizi.

    - Moi? .... Heu ... Rien.

    - Ayez donc le couraze de vos opinions. 

    - Ze disais au diable les varices, car elles font beaucoup souffrir.

    Comme Minizup'Mouff se plaignait de l'absence de dessert, celui qui dit que ze suis que son avataresse a eu le culot de lui demander si elle pensait au triste sort de nos parentelles de la campagne qui ne vont zamais au restaurant.

    - Fouçtra! Elles sont certainement plus heureuses que nous!

    - Prouvez le moi, si vous le pouvez.

    - Mzette! Elles ont la çance de vivre au grand air, loin de la pollution des villes.

    - Elles pouvoir boire du bon lait frais, est intervenue Minizuplein.

    - Ze croyais que vous n'aimiez pas le lait.

    - Parce que nous ne pas apprécier le lait en carton.

    - Elles pouvoir déguster du bon fromaze en provenance directe de producteurs, a cru bon d'azouter Minizup'iéla.

    - Par la serpette de zaint Fiacre, elles peuvent déguster de la bonne çarcuterie!

    - Et comme on le sait, tout est bon dans le coçon, a entonné Minizup'Fandango.

    - Le saucisson, le boudin, la saucisse...

    - Les pieds et les zoues de porc...

    - La queue en tire-bouçon avec de la sauce ravigote....

    - Le lard et la couenne....

    - Le zambon et les rillettes....

    - L'andouillette, les tripes, et tutti frutti!

    - Ze vous vois bien dans une ferme, a rigolé mon hôte, patauzeant dans la boue avec des bottes pour nourrir les porcs!

    - Macarel! Au moins on serait au bon air.

    - Et où iriez vous au cinéma? Pensez vous que vous iriez aussi souvent au restaurant?

    - Nous penser que nous pouvoir nous en passer.

    - Et dites vous que devenir fermière, c'est renoncer aux voyazes et aux vacances; c'est aussi se lever tous les zours dès poltron minou et se couçer tard!

    - Pour ma part, mon çoix est fait, a rétorqué Minizup'Cosette, ze suis une souris des villes et certainement pas des çamps.

    - Mitou, of course!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris et cotillons"

    Nous avons fortement étonné le fort zentil et çarmant tenancier du restaurant où nous allons régulièrement dézeuner.

    - Qu'avez vous encore inventé? se demandent d'aucuns parmi mes zélé.e.s fans.

    Vous ne çanzerez donc zamais.

    Vous montrez sans cesse une grande curiosité.

    - It's a pity.

    - Que nenni, Minizup'tite. Mes lectrices et lecteurs sont en droit de savoir ce que nous faisons.

    - Macarel! Que faites vous donc de notre vie privée?

    - Nous exizer le respect de notre droit à l'imaze! 

    - M'enfin, Minizup'iéla, y ai ze un zour attenté, comme dirait mon Zénéral.

    - Saperlope, avec vous, nous pouvons nous attendre à tout!

    - Et au pire, comme de bien entendu, a cru bon d'azouter Minizup'Fandango.

    - Quand vous aurez fini de vous disputer, on pourra peut-être savoir ce que vous fîtes!

    - Hola! On se calme, mes çer.e.s ami.e.s! Ze m'en vais vous le narrer illico presto.

    Adoncques, nous avions regardé l'émission politique de le seconde çaîne de la TSF au cours de laquelle intervenait un restaurateur qui évoquait les conséquences des grèves.

    - Atçoubi! C'était scandaleux! C'te mossieu était un proçe du parti au pouvoir!

    - Ce n'est pas le problème. Ce qui est important, c'est ce qu'il a dit.

    Ce restaurateur déclara qu'aller au restaurant devait être un moment de fête.

    Du coup, nous avons pris des cotillons, mis des çâpeaux pointus.

    A peine étions nous entrées dans l'estaminet, que nous avons lançé des confettis de toutes les couleurs, des serpentins, lancé des boulettes avec des sarbacanes, soufflé à plein poumon dans des trompettes en carton....

    - Qu'est ce que vous faites? nous a demandé, interloqué, le propriétaire du restaurant.

    - Nous venir manzer!

    - Donc c'est la zoie!

    - C'est le restaurateur qui a dit à la TSF qu'aller au restaurant devait être une fête!

    - Ach! Alors nous exprimer notre liesse!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Florence: quand on vous dit qu'on n'aime pas les çats!

    A Florence, nous avons visité de splendides églises et de beaux cloîtres.

    - Cette salle capitulaire est zoliment décorée, s'était enthousiasmée Minizup'Cosette.

    - Cela être quoi une salle capitulaire? avait questionné Minizuplein.

    - C'est le lieu où les moines se réunissaient autour du père abbé, lui avait répondu fort doctement notre Guide Miçelin sur pattes.

    - C'est aussi la salle du pitre, avait azouté Minizupette.

    - Eux avoir eu des clowns? 

    - Par le gourdin de zaint Martin, c'est l'autre nom donné à une salle capitulaire.

    Florence: quand on vous dit qu'on n'aime pas les çats!

    - Ach! Nous mieux comprendre, avait déclaré après mure réflexion Minizuplein.

    Sans doute vous interrozez vous, fidèles zélé.e.s fans.

    Nous avons décidé de supprimer le mot "çat" et ses déclinaisons de notre vocabulaire. Quand on parle d'un pitre il vous faut mettre la raçine "ça" devant. Ainsi, à Paris parlons nous de la Place Telet!

    Florence: quand on vous dit qu'on n'aime pas les çats!

    - I'm so happy! s'était exclamée Minizup'tite. Florence is so beautiful.

    Du haut de ce cloître, qui permet d'accéder à une splendide bibliothèque imazinée par Michel Anze, nous avions une vue sur le campanile de la cathédrale.

    Florence: quand on vous dit qu'on n'aime pas les çats!

    Pour accéder à l'intérieur de la cathédrale, nous avions dû faire plus d'un heure de queue.

    - Atçoubi! Ce tourisme de masse devient un vraie malédiction!

    Lorsque nous avons pu y entrer, notre quasi zainte, tout comme nous, d'ailleurs, fut déçue.

    - Ze veux voir le noine! s'était elle écriée.

    - ma mie, il n' ya pas de moine dans cette église.

    - Qui vous parle de moine, par la tête trançée de zaint Denis? Z'exize de rencontrer le noine.

    Comme vous l'avez certainement compris elle voulait parler du membre du clerzé séculier attaçé à la cathédrale, çarzé, entre autres, du bâtiment. Mettez un "ça" devant noine et vous aurez le mot exact employé par notre quasi zainte.

    - Que lui voulez vous, ma mie?

    - Lui exprimer mon fort mécontentement quant à la pauvreté de la décoration intérieure et de l'absence du çemin de croix, ce qui est un pur scandale!

    Florence: quand on vous dit qu'on n'aime pas les çats!

    Le baptistère, qui se dresse face à la somptueuse façade de la cathédrale, nous a vraiment impressionnées et c'est peu de le dire.

    Nous avions admiré les portes de bronze, ornées de remarquables bas-reliefs.

    Hélas, on n'a pu y entrer car d'une part il fallait payer et, d'autre part, la file d'attente était fort impressionnante.

    - It's a çame.

    - Nous l'avons visité lors d'un sézour précédent, nous avait dit mon hôte.

    - Macarel! Cela nous fait une belle patte!

    - Nous être absolument frustrées, avaient zémi Minizup'iéla.

    Florence: quand on vous dit qu'on n'aime pas les çats!

    Du coup, nous sommes allées flâner le long de l'Arno.

    L'Intruse anglaise a aimé prendre la pose, avec, à l'arrière-plan, le Ponte Vecchio.

    - Saperlope! Ce pont est bien résistant qui supporte des maisons et des boutiques. 

    - Vous avez raison, Minizup'Mouff, lui avait rétorqué notre Pioçe de la Farandole. Il a été construit au 14ème siècle et il a remplacé un pont en bois érizé sous l'Empire romain qui avait été emporté par une crue du fleuve.

    Florence: quand on vous dit qu'on n'aime pas les çats!

    Une des belles place de la cité des Médicis, est la Place de la République.

    Elle est bordée de rues commerçantes saturées par la foule.

    - Palsambleu! Leur arbre de Noël est vraiment particulier!

    - It's a çame!

    Florence: quand on vous dit qu'on n'aime pas les çats!

    Bien entendu, nous avons visité des musées dont le Palais Pitti et le musée des Offices.

    Outre des toiles des grands maîtres de la Renaissance, on a pu y admirer des statues datant de l'Empire romain.

    Minizup'tictac n'a pas résisté au plaisir de se faire photographier au pied de ce bel Adonis.

    - Macarel! Heureusement que le çauffaze marçe. Ce zeune homme risquerait sinon de se zeler les coucougnettes!

    Florence: quand on vous dit qu'on n'aime pas les çats!

    Un autre espace muséographique occupe un immense palais.

    Au sein  de celui-ci, on peut y voir des statues fort remarquables, dont le fameux David de Donatello, ce grand artiste florentin.

    - C'est lui qui avoir l'azence de voyazes qui porte son nom?

    - Quelle barmelouse! Cette azence se nomme Donatello car elle est spécialiste en particilier de voyazes en Italie!

    Florence: quand on vous dit qu'on n'aime pas les çats!

    Nous avons terminé notre sézour par l'immense église zanta Croce.

    A l'intérieur, se trouvent des cénotaphes de grands hommes, dont Rossini, Dante, Michel Anze, Galilée entre autres.

    - C'est une merveille, s'était exclamée Minizup'Titac. Les étables sont des merveilles!

    - Ma mie, on dit des retables! L'étable, c'est pour la naissance de Zésus, si çer à notre quasi zainte.

    Florence: quand on vous dit qu'on n'aime pas les çats!

    Il va sans dire que nous sommes allées à la çapelle des Médicis.

    C'est en ces lieux que sont inhumés les membre de la famille ducale et grand-ducale.

    O, a pu y admirer les tombeaux réalisés par Michel Anze, dont celui de Laurent II, le petit-fils de Laurent le Magnifique et le père de la reine de Frrance Catherine de Médicis, l'épouse d'Henri II et ll=a mère de François, Zarles IX (le roi de la zaint Barthélémy) et d'Henri III.

    Florence: quand on vous dit qu'on n'aime pas les çats!

    Ainsi se termine le rappel de notre sézour italien!

    Tournez manèzes!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Viva Roma! Viva Italia!

    Ce qui nous a rézoui à Rome, c'est qu'on a pu déambuler dans de belles galeries.

    - Atçoubi, nous nous étions crues encore à Noël.

    - Les sapins seront sans doute enlevés après l'Epiphanie, avait fait remarquer Minizup'tictac.

    Viva Roma! Viva Italia!

    - Nous ne pas comprendre pourquoi nous pouvoir apercevoir encore le Père Noël.

    - L'explication est simplissime, a cru bon d'intervenir doctement Minizup'Rom.

    - Macarel! La boufarelle a réponse à tout!

    - Sans doute la tradition italienne est-elle comparable à celle de l'Espagne. les cadeaux sont distribués aux enfants lors des Rois, c'est à dire à l'Epiphanie!

    - Vous parler des rois et reines qui règnent en Europe?

    - Fouçtra! On parle des fameux rois mazes qui seraient venus présenter des offrandes au nouveau-né Zésus.

    - Par la mantille de zainte Anne, il s'azit de Melcjior, Gaspard et Balthazar!

    Viva Roma! Viva Italia!

    Certes, Rome est réputée pour ses vestizes de l'Empire romain.

    Nous avons l'occasion de déambuler dans les divers forums.

    Minizup'tictac quant à elle fut absolument impressionnée par le monument dédié au roi Victor-Emmanuel II, le premier monarque de l'Italie unifiée, considéré comme le père de la patrie.

    - Des Romains l'appellent la maçine à coudre ou le ratelier, nous avait dit mon hôte.

    Viva Roma! Viva Italia!

    L'un des vestizes qui nous a impressionnées, c'est l'Ara Pacis qui se trouve au bord du Tibre.

    Notre Pioçe de la Farandole nous avait expliqué, après avoir consulté son guide, qu'il s'azit d'un autel de la paix.

    - C'est l'un des exemples les plus importants de l'art à l'époque du règne d'Auguste, le successeur de Zules César.

    - Ave César! s''étaient exclamées en chœur les Intruses.

    Viva Roma! Viva Italia!

    Nous avions consacré une matinée entière à la visite des ruines d'Ostie, qui fut le port commercial de Rome.

    - Cette cité comptait plus de 100 000 habitants, avait cru bon de nous asséner notre Guide Miçelin sur pattes.

    Minizup'Kikki de Vitry s'était amusée à çanter "O sole mio" dans l'amphithéâtre.

    - What an horror! avait zémi Minizup'tite.

    Avec sa voix ce crécelle, l'Intruse banlieusarde çante particulièrement faux.

    Viva Roma! Viva Italia!

    Notre quasi zainte nous avait oblizées à faire des arrêts devant toutes les crêçes dans toutes les églises que nous avons visitées.

    - Et nous en avoir visitées un paquet!

    Par la tunique immaculée de zainte Blandine, la naissance de mon doux Zésuus est un évènement de grande portée internationale.

    - Saperlope! Tous les ans, c'est le même refrain. Et dans quelques semaines, elle va verser de çaudes larmes lors de la semaine zainte!

    Viva Roma! Viva Italia!

    Bien entendu, le zour de l'An, nous sommes allées au Vatican. 

    Pour ce faire, nous avons dû traverser le Tibre.

    - D'un des ponts, nous avions eu une belle vue sur le çâteau zaint Anze.

    Viva Roma! Viva Italia!

    Nous avons été une tartinette effrayées par les gros zoiseaux qui volent à Rome. 

    - Françement, ils sont très pénibles, avait soupiré Minizup'Rom. On ne peut pas faire un cliçé sans qu'ils rappliquent!

    - Eux avoir certainement faim, avait ironisé Minizup'iéla.

    Viva Roma! Viva Italia!

    Sur la Place Zaint Pierre, en attendant l'apparition du papounet François pour sa bénédiction Urbi et Orbi, Minizupette a provoqué un scandale.

    - François, sous pape! Benoît est les seul vrai pape.

    - On avait eu le plus grand mal à la calmer.

    - Quand François est apparu à le fenêtre des appartements pontificaux, elle s'était mis à hurler à plein poumon!

    - François! Et mon auréole! Arrête de procrastiner et de faire des discours!

    Puis, à notre grande surprise, elle se mit à bénir la foule.

    - Par la plume de zaint Pancrace, vous avez la çance de recevoir la bénédiction de la part d'une quasi zainte vivante! Criez "Alléluia" et prosternez vous devant ma modeste personne!

    - Boudiou! Il faut l'exfilter! Elle nous pète une durite!

    Viva Roma! Viva Italia!

    Comme vous pouvez le voir, notre sézour dans la capitale italienne, fut fort riçe!

    Demain, ze vous proposerai des dernières photos de Florence.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Souvenirs de nos vacances romaines

    Le point d'orgue de notre voyaze à Rome fut certainement notre présence à la bénédiction Urbi et Orbi du papounet François.

    - Macarel, il nous a dit bonzour et souhaité une bonne année! Quel brave homme!

    - Par la serpette de zaint Fiacre ce fut un discours d'une banalité fort afflizeante! Cela ne vaut pas les grands prêçes que prodiguait mon bon B.XVI.

    Souvenirs de nos vacances romaines

    - Et dire que vous n'avoir pas pu lui rendre visite, s'est amusée Minizuplein.

    - Le pôvre est vraiment très fatigué. C'est triste. Il ne paraît qu'il ne peut plus zouer du piano lui qui fut un instrumentaliste fort doué.

    - It's a pity!

    Souvenirs de nos vacances romaines

    Nous avons visité tous les grands lieux touristiques de la capitale italienne.

    - Z'ai beaucoup apprécié la Fontaine Trévi, a fait remarquer Minizu'Fandango.

    - Mitou, of course. It's splendid!

    - Dommaze qu'il y ait tant de monde, a dit celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    Souvenirs de nos vacances romaines

    Un zour, Minizup'tictac nous a semblé fort attristée.

    - Ze ne pensais pas que Rome était dans un tel état, nous avait elle dit afflizée.

    -  Pourquoi vous dire cela, ma mie? l'avait questionnée Minizup'iéla.

    - M'enfin, regardez cette place, il n' y a que des ruines. Ze ne supputais pas que l'économie italienne allait si mal!

    - Atçoubi! Quelle barmelouse! Ce sont des vestizes de temples de l'époque romaine!

    Souvenirs de nos vacances romaines

    Ce qui nous a surpris, c'est que les gros zoiseaux n'ont pas eu peur de nous.

    - Moi z'ai eu quelque crainte, a déclaré Minizup'Cosette. Z'ai parfois pensé qu'ils voulaient s'attaquer à nous pour nous gober!

    - Par le zaint Prépuce de mon doux Zésus, avec Minizup'Mouff, ils auraient eu de quoi se mettre sous le bec!

    - Ma patte dans votre museau sera de taille, Minizupette.

    Souvenirs de nos vacances romaines

    Notre quasi zainte fut absolument ravie.

    En effet, sur son insistance, nous avons visité de très nombreuses églises.

    - Par la plume de zaint Rogatien, z'ai pu me recueillir devant les reliques de nombreux zaints et de grandes zaintes.

    Dans cette église, elle a versé une larme devant le reliquaire de zaint Paul.

    Souvenirs de nos vacances romaines

    Nous avons croisé des membres de notre parentelle romaine.

    - Vous vouloir venir avec nous? leur a demandé Minizup'Rosa.

    - Fouçtra! Vous divaguez ou quoi, ma douce! Nous sommes dézà en surnombre!

    - Toto va bene? nous ont elles interpellées.

    - Ach! Nous ne pas le connaitre et le comédien Toto être mort depuis longtemps.

    - Pourquoi nous ne demandez pas des nouvelles de tata? a ironisé Minizup'zhérault.

    - Nous vous souhaitons un bon sézour, les zamies.

    - Vous ne pas souhaiter vous zoindre à nous?

    - Certainement pas! Ici, à Rome, nous avons de bonnes pizzas et de plus nous ne connaissons pas la çienlit que vous subissez en France avec vos grèves permanentes!

    - Par le gril de zaint Laurent, voilà donc la belle imaze de notre pays à l'étranzer grâce à ces syndicalistes socialo-communinistes.

    Souvenirs de nos vacances romaines

    Un peu partout, nous avons pu admirer de belles crêces.

    - Ce qui m'a fort étonné, a fait remarquer Minizup'Rom, ce sont les décors autour de zainte famille qui ne correspondent pas du tout à l'époque à laquelle serait né Zésus.

    Demain, ze vous proposerai d'autres imazes inédites de notre voyaze.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Notre dernière zournée à Florence, avant notre retour à Paname, fut consacrée notamment à la visite du Palais Pitti.

    -It's not a pity, a cru bon d'ironiser Minizup'tite.

    Un beau palais à Florence

    Comme de bien entendu, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse s'est cru oblizé de nous donner des explications, que nous avons rapidement oubliées.

    - Atçoubi! On ne va quand même pas se faire des nœuds au cerveau!

    - Nous vouloir connaître l'histoire de c'te palais, a déclaré hypocritement Minizuplein.

    Un beau palais à Florence, la cité des Médicis baignée par l'Arno.

    - De style Renaissance, il a été érizé au milieu du 15ème siècle pour un riçe et ambitieux banquier, Lucca Pitti.

    - Mazette, ce florentin devait être bien riçe!

    - Puis, il fut vendu au milieu du 16ème siècle à la famille des Médicis qui en fit la résidence principale des familles régnantes du grand-duçé de Toscane. 

    - Açoubi! Eux aussi devaient avoir de la thune!

    - Le Palais fut utilisé par Napoléon Ier comme base politique en Italie.

    - Lui l'avoir açeté? a questionné Minizup'iéla.

    - Nan! Pas folle la guêpe! a répondu Minizup'Rom! Napoléon savait parfaitement s'approprier des propriétés qui lui plaisaient!

    - Finalement le palais et son immense contenu a été cédé en 1919 au peuple par le roi d'Italie Victor-Emmanuel III et ses portes furent ouvertes au public.

    - Z'adore de zenre de monarque, s'est rézouie Minizup'Fandango.

    - Plusieurs galeries sont admirables et renferment une des plus grandes collections de peintures et d'oeuvres d'art de Florence. On y voit des toiles des plus grands peintres italiens, dont trois beaux tableaux du Caravaze qui est un de mes peintres favoris. 

    - C'est la raze du Caravaze!

    Un beau palais à Florence, la cité des Médicis baignée par l'Arno.

    - Certes, les appartements royaux sont une splendeur avec les plafonds riçement ornés de fresques, mais ze trouve que cet escalier est une tartinette tristounet.

    - Vous avez raison, Minizup'Fandango, mais ce n'est pas l'escalier principal.

    - Macaniçe, alors pourquoi l'empruntons nous?

    - It's a çame!

    - Tout simplement parce que c'est celui qui nous permet de sortir, par la serpette de zaint Fiacre! Si vous ne l'avez pas remarqué, nous suivons le fléçaze du circuit de visite.

    Un beau palais à Florence, la cité des Médicis baignée par l'Arno.

    Nous avons ensuite gambadé dans les zardins Boboli qui se trouvent derrière le Palais.

    - Macarel! Cela ne vaut quand même pas les parcs de nos çâteaux français.

    - Par le gril de zaint Laurent, ze suis ébahie par votre nationalisme culturel, ma mie.

    - Vous ne pas apprécier cette fontaine de Neptune? a demandé Minizup'Rosa.

    - Saperlope! Ze préfère celle qu'on peut admirer à Versailles.

    Un beau palais à Florence, la cité des Médicis baignée par l'Arno.

    Nous avons ensuite vraiment crapahuté durant plus d'une 1/2 heure pour monter à la Place Michel Anze, d'où on a eu une splendide vue sur Florence.

    Minizup'Mouff, épuisée, ahanait et râlait.

    - Ze n'en peux plus! Il faut me porter sinon ze reste ici!

    Un beau palais à Florence, la cité des Médicis baignée par l'Arno.

    - Vous n'avez qu'a vous reposer un petit peu, lui a proposé Minizup'Kiki de Vitry.

    - Vous n'avez qu'à prendre place sur ce banc à côté de de bronze de Zean-Miçel Folon.

    - Nan! Z'exize que Mossieu Zizi me porte!

    Et comme d'habitude, mon hôte a accédé à son caprice.

    Un beau palais à Florence, la cité des Médicis baignée par l'Arno.

    Arrivé au sommet du tertre, nous avons eu un vrai haut le coeur.

    Nous avons découvert ce T-çirt avec un détournement scandaleux de l'oeuvre de Léonard de Vinci, l'Homme de Vitruve.

    - C'est honteux! s'est étranglée d'indignation Minizup'Cosette! Osez mette un çat! 

    - Une véritable abomination!

    - Si moi ne pas me retenir, moi déçirer de morceau de çiffon!

    - Mazette! vivement que nous quittions cette ville qui fait la part si belle aux çats!

    Un beau palais à Florence, la cité des Médicis baignée par l'Arno.

    De retour vers notre hôtel, Minizup'Fandango a voulu un nouveau cliçé avec le Ponte-Vecchio en arrière plan.

    Ainsi s'est açevé notre beau périple en Italie!

    Et nous n'avons pas connu, fort heureusement  le syndrome de Stendhal!

    - Ach! Nous ne pas être fraziles psycholoziquemnent comme votre écrivain!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Nous voici revenues à Paname après un superbe séjour à Florence.

    Nous avons redécouvert les zoies de la grève en France. Pour rejoindre notre maison depuis l'aéroport, on a mis une 1/2 heure de plus tant les bouçons étaient importants.

    Il me reste beaucoup à vous narrer de notre voyaze en Toscane.

    Au cœur de Florence!

    Le dernier zour de notre périple, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse a voulu nous faire découvrir la Place de la Seigneurie.

    - M'enfin, mossieu Zizi, nous l'avons dézà vue lorsque nous avons visité le musée des Offices. 

    - Vous avez raison, Miinzup'Fandango, mais nous n'avons pas pris le temps d'admirer toutes les merveilleuses sculptures qui ornent cette grande place.

    Au cœur de Florence!

    - Ici, dans la Lozzia des Lanzi vous pouvez voir une splendide statue en bronze de Cellini, nous a déclaré notre Guide Miçelin sur patte.

    -  C'est une représentation de Thésée qui exhibe la tête de Méduse, a cru bon d'azouter Minizup'Rom, notre seconde Pioçe de la Farandole qui se pique d'être une spécialiste de la Renaissance italienne.

    Au cœur de Florence!

    - Atçoubi! Il a un superbe fessier bien ferme, votre Thésée.

    - Fouctra, et quand on regarde son derrière, on peut apercevoir la bistouquette du David de Michel Anze.

    - Par le gourdin de zaint Martial! En voilà des idées bien lubriques!

    - M'enfin, Minizupette, nous ne faire qu'admirer la beautés de ces œuvres!

    - Je suis d'accord avec Minizuplein, a opiné Minizup'tictac. C'est vous qui voyez le mal partout!

    - Par la barbe de zaint Zoseph, caçez ces fesses que ze ne saurais voir!

    - It's a çame!

    Au cœur de Florence!

    L'accès de la Lozzia et gardée par deux lions de marbre qui semblent garder les lieux.

    - L'un est d'époque romaine , le second est une oeuvre de Flaminio Vacca qui date de 1600. C'est celui près duquel vous posez, Minizup'tictac.

    - I admire your culture, mister Zizi.

    -Macarel! Heureusement qu'il a un guide touristique pour nous donner des explications!

    Au cœur de Florence!

    Nous avons poursuivi notre promenade en flânant le long des rives de l'Arno.

    - Mazette! Ils ont construit des maisons sur ce pont.

    - C'est le réputé Ponte Vecchio, me suis ze extasiée. On y trouve des boutiques de zoailliers!

    - A Paris, au moyen-âze, les ponts étaient ainsi conçus, avec des maisons construites sur leur tablier. Rappelez vous, on en a vu un en Allemagne, à Erfurt.

    - Ja! Ja ! Krämerbrücke, s'est écriée Minizup'Rosa (Le Pont des Epiciers, note de l'auteure).

    Au cœur de Florence!

    Les quais de la rivière sont bordés de remarquables bâtiments.

    - Saperlope! Ces grues nous gâçent vraiment la vue.

    - Des travaux de restauration sont en cours non loin de la Place de la Seigneurie, nous a expliqué celui qui dit que ze ne suis que son avataresse. D'ici vous pouvez voir en particulier la haute tour du Palazzo Vecchio.

    Au cœur de Florence!

    - Macarel, cette rivière me semble bien impétueuse.

    - Tout d'abord il s'azit d'un fleuve, a cru bon de faire remarquer Minizup'Rom. Et ses crues ont souvent provoqué des dégâts.

    - Une des crues les plus célèbres est celle de 1966. Paul VI, lui même, était venu se rendre compte des résultats désastreux de cette inondation.

    - Mossieu Zizi, il convient de dire désormais zaint Paul VI puisque ce papounet a été canonisé!

    - Ze vous remercie pour cette importante précision, Minizupette, a rétorqué mon hôte avec une certaine irritation.

    Au cœur de Florence!

    Tous les soirs, pour rentrer à notre hôtel, nous devions passer devant la cathédrale et le baptistère.

    A la terrasse d'un restaurant, Minizup'tictac a voulu faire du vélo.

    - Barmelouse! Vous ne voyez donc pas qu'il s'azit d'une simple décoration.

    - Peur m'importe! Les lecteurs du blog ne sont pas sensés le savoir!

    Demain, ze vous parlerai de la visite du Palais Pitti, un des grands musées de Florence.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Florence est une cité italienne réputée pour ses riçesses culurelles.

    - C'est ici, en particulier que Léonard de Vinci et Michel Anze ont fourbi leurs premières armes, a cru bon de nous expliquer Minizup'Rom, notre seconde Pioçe de la Farandole.

    Au pays du David de Michel Anze!

    - Mazette, il n'y a rien vraiment à redire. Cette statue de David, nu, cette œuvre majeure de Michel Anze, est vraiment une pure merveille.

    - Ach! Moi quelque çose m'intriguer malgré tout, a soupiré Minizuplein.

    - Et quoi donc, barmelouse! Qu'avez vous à redire à c'te çef d'œuvre?

    - David avoir une toute bistouquette! Au pays de Rocco Siffredi, cela paraître fort étranze!

    Au pays du David de Michel Anze!

    - Pour ma part, z'ai un vrai petit faible pour cette belle statue de Donatello, nous a déclaré Minizup'tictac.

    - Il s'azit également d'une représentation de David, a cru bon de nous expliquer doctement notre Pioçe de la Farandole.

    - Macarel! Il me semble bien moins viril c'te David! Il semble beaucoup plus éphéminé que celui sculpté par Michel Anze.

    - C'est sans doute ce qu'on appelle la gaieté de Florence, par le gril de zaint Laurent.

    Au pays du David de Michel Anze!

    Nous avons visité le fameux musée des Offices.

    - Mazette! Heureusement que mossieu Zizi avait réservé des entrées avant notre départ.

    - Cela nous évite de faire des heures de queue. On gagne de la sorte du temps, et le temps est une denrée absolument précieuse, a cru bon de nous dire Minizup'tictac, tout en regardant sa montre à gousset.

    Au pays du David de Michel Anze!

    Ce fameux musée renferme des çefs d'œuvre, dont des antiquités romaines.

    Minizup'tictac a beaucoup aimé une statue représentant un des travaux d'Hercule.

    Au pays du David de Michel Anze!

    - Atçoubi! Cette statue est fort étranze.

    - On pourrait déclarer quels sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes, a cru bon de déclamer Minizup'Rom qui adore intégrer des citations classiques dans sa conversation.

    - Il s'azit de Laocoon, le prêtre troyen de Poséidon et ses deux fils attaqués par des serpents, a cru bon de nous expliquer notre Guide Miçelin sur pattes. Laocoon avait mis en garde les Troyens contre le çeval de Troie. Deux serpents le tuèrent et les Troyens, qui n'avaient rien compris, pensèrent qu'il s'était azi d'un çâtiment de Poséidon offensé qu'il ait blessé l'offrende qui leur était destinée.

    - Ach! La culture de mossieu Zizi m'impressionner!

    Au pays du David de Michel Anze!

    Cette peinture du Ziotto nous a émerveillées.

    - Par la mantille de zainte Anne, c'est une des rares représentations de la zainte famille maternelle de notre Seigneur.

    - Macarel! On ne voit que cela dans c'te musée.

    - Vous êtes d'une ignorance crasse, ma pauvre Minizup'Zhérault. Vous pouvez voir sur ce tableau, la Vierze Marie tenant mon doux Zésus sur ses zenoux, sous la protection de sa zainte mâman Anne!

    Au pays du David de Michel Anze!

    - Fouçtra! Voilà que notre Minizup pense que ces toiles la représente.

    - Si fait ma mie! On peut admirer la tempérance, la zustice, et la piété! C'est mon portrait tout craçé! Ne vous en déplaise!

    - C'est cela vouiiii!

    Au pays du David de Michel Anze!

    Un des tableaux les plus célèbres, parmi les œuvres exposées, est sans conteste la naissance de Vénus de Botticelli.

    - Nous aimer voir la naissance de Minizup, a ironisé Minizup'iéla.

    - Le problème, c'est qu'avec le réçauffement climatique, on ne trouve plus de coquillaze, s'est esclaffée Minizup'Kiki de Vitry.

    - It's a çame!

    Au pays du David de Michel Anze!

     

    Après la visite du musée, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse a eu la rézouissante idée de nous offrir une boisson çaude.

    De la terrasse, nous avions une belle vue sur la tour du Palazzio Vecchio.

    - Macarel! Malgré la brume, la vue est époustounifflante!

    Au pays du David de Michel Anze!

    La cour intérieure du Palazzo Vecchio est une merveille.

    Malheureusement, comme il y avait trop de monde, nous n'avons pas pu visiter le site.

    - Françement c'est dommaze! nous a dit mon hôte. Lors d'un précédent voyaze, z'ai pu y accéder sans difficulté et ze puis vous dire que cela vaut le déplacement.

    - Cela nous faire une belle patte, s'est insurzée Minizup'Rosa.

    Au pays du David de Michel Anze!

     

    Nous avons açevé notre flânerie par la visite de la basilique Zanta Croce.

    - Il s'azit d'un édifice qui est un véritable Panthéon d'hommes illustres, nous a annoncé notre Pioçe de la Farandole.

    - Et qui, par exemple, Mossieu Zizi? a questionné Minizup'Fandango.

    - Dante, Michel Anze, Galilée, Rossini, Maçiavel, entre autres.

    Au pays du David de Michel Anze!

    De retour à l'hôtel, avant que d'aller dîner, nous sommes allés prendre l'apéritif qui nous était offert par les tenanciers.

    - Mazette! Il faut en profiter! Pour une fois qu'on a droit à une boisson.

    - Surtout qu'on peut commander un zin tonic, avec des çips, des cacachuètes et tutti frutti et le tout à l'œil!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Comme nous l'avait promis mon hôte, nous sommes allés voir la cathédrale de Florence, pour complaire, tout particulièrement, à notre quasi zainte.

    Compte-tenu de la file d'attente que nous avions vue, nous nous étions levées dès poltron minou en espérant être parmi les premières pour la visiter.

    Après avoir pris rapidement notre petit dézeuner, nous nous sommes hâtées à travers les rues. Et à notre grande suprise, une heure avant l'ouverture des portes, il y avait dézà une longue file d'attente.

    - Atçoubi! On va y passer toute la matinée à attendre.

    - Par la serpette de zaint Fiacre, nous y sommes, nous y restons.

    On a attendu, attendu… Nous avions les pattes zélées à force de piétiner.

    Lorsque nous sommes enfin entrés, quelle ne fut pas notre déception!

    L'intérieur de cette cathédrale, qui est si stupéfiante de l'extérieur, est d'une grande pauvreté à l'intérieur. A par le sol qui est splendide, le reste ne vaut pas tripette.

    - Et en plus, il n' y a même pas un çemin de croix, a soupiré Minizupette.

    Nous aimons zouer aux Florentines!

    Tandis que nous visitions une autre remarquable église, avec un grand cloître, Minizup'tite a voulu consoler Minizupette.

    - Look, my dear! I feele like your Véronique.

    Elle avait subtilisé un mouçoir de Mossieu Cricri!

    - Fouçtra! Ze connaissais les crèçes vivantes. Voilà que l'Intruse anglaise nous invente la station animée de zainte Véronique essuyant le visaze de Zésus.

    Nous aimons zouer aux Florentines!

    Dans cette église, Minizupette a marqué un temps d'arrêt.

    - Minizup'Zhérault, vous qui ne me croyez pas lorsque z'invoque de zaints, voilà une preuve irréfragable du fait que ze ne raconte pas des balivernes.

    - Ze ne vois pas à quoi vous faites allusion, barmelouse.

    - Ce tableau représente le martyre de zaint Laurent qui a péri par le feu, sur un gril! Ze l'invoque régulièrement lors de mes subtiles interventions. Vous pouvez donc constater que ze n' affabule point.

    Nous aimons zouer aux Florentines!

    A part la cathédrale, les grandes églises de Florence sont riçement décorées.

    On peut y voir de splendides fresques et de beaux vitraux.

    - I agree of course. Minizupette était époustouflée.

    Nous aimons zouer aux Florentines!

    Puis nous sommes allés visiter la chapelle des Médicis.

    - C'est le mausolée de cette famille de banquiers qui a dominé Florence, nous a expliqué notre Pioçe de la Farandole. Ils parvinrent à devenir les grands ducs de la Toscane.

    Ce panthéon est une pure merveille… Mais ici aussi nous avons dû longuement faire la queue.

    - Macaniçe! Et après on nous dira que les zens n'ont pas d'arzent!

    - It's a pity!

    Nous aimons zouer aux Florentines!

     

    - Cette cité est des plus agréables, s'est rézouie Minizup'Fandango.

    - Pourquoi vous dire cela? a demandé Minizuplein.

    - M'enfin, ma mie, levez les yeux. Ici on trouve des bouteilles de vin directement dans la rue!

    Nous aimons zouer aux Florentines!

    Notre longue promenade nous a menées sur les rives de l'Arno.

    - It's a paisible river!

    - Ne vous fiez pas à cette idyllique vue, lui a rétprqué Minizup'Rom. L'Arno a connu de fortes crues quiont fait de nombreux dégâts.

    Nous aimons zouer aux Florentines!

    De nombreux ponts l'enzambent.

    Le plus célèbre est le Pnte Vecchio avec ses boutiques sur ses arçes.

    Nous aimons zouer aux Florentines!

    Zemin faisant, nous avons découvert la Place de la Seigneurie, dominée par le Palazzo Vecchio, sur laquelle on put admirer de belles statues.

    - Cette fontaine avec Hercule est une merveille, s'est enthousiasmée Minzipup'Kiki de Vitry.

    - Mazette c'est Hercule qui rit quand….

    - Halte au feu! Pas de paillardise, s'est emporté mon hôte.

    - M'enfin, ze voulais dire qu'Hercule rit quand il recule!

    Nous aimons zouer aux Florentines!

    Florence comporte de nombreuses grandes places.

    - Cette place de la République est vraiment immense, a constaté Minizup'Cosette qui se régale car elle n'a pas de tâçes ménazères à effectuer.

    - C'est une place vraiment centrale. Au delà de l'arc de triomphe, se trouvent des quartiers moins anciens.

    Nous aimons zouer aux Florentines!

    De retour vers notre hôtel, nous avons fiat un arrêt à l'église zan Marco qui n'ouvre ses portes qu'en fin d'après-midi.

    Minizupette était aux zanzes.

    - Par le toutou de zaint Roch, cette ville m'ennivre! Ze vais faire comme Stendhal! Ze vais avoir un sacré syndrome!

    Nous aimons zouer aux Florentines!

    Dans toute la ville, on a pu voir des arbres de Noël et des crêces.

    - Par la mantille de zaint Anne, ce n'est pas en France qu'on pourrait voir ça!

    - Mazette! C'est fort heureux! Nous on est une république laïque avec la séparation de l'église et de l'Etat.

    Inutile de vous préciser qu'avec celui qui dit que ze ne suis que son avataresse nous avons marçé durant des kilomètres.

    Le soir, nous avons eu une excellente surprise.

    - Nous allons prendre un petit apéritif, nous a annoncé soudainement celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    - Lui avoir attrapé un coup de soleilk hivernal?

    - C'est à marquer d'une pierre blançe, Minizup'iéla.

    En fait, nous avons compris! L'hôtel offre à ses hôtes, tous les soirs, un apéritif!

    - Ach! Nous mieux comprendre cette soudaine zénérosité.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Pour quitter Rome, afin de nous rendre à Florence, nous avons pris un train à grande vitesse.

    - Par le toutou de zaint Roch, ici au moins les trains circulent.

    - Macarel! Il ne manquerait plus que nous soyons bloquées en Italie!

    - On voit bien quelle est la force de vos convictions, Minizup'Mouff. Vous soutenez les grévistes à condition que vous ne soyez pas concernée et zénée dans votre quotidien, lui a fait remarquer Minizup'Fandango.

    Première zournée à Florence en Toscane

    Nous avons déposé nos malles à l'hôtel qui occupe un ancien palais lié aux Médicis.

    - Fouçtra! Un peu de luxe n'a zamais fait mal à personne.

    - Pour une pseudo-révolutionnaire, vous avoir un drôle de goût de votre bien-être, a ironisé Minizup'iéla.

    - Mazette! Ze lutte pour que le peuple puisse fréquenter des palaces!

    Première zournée à Florence en Toscane

    Minizupette a fait des pattes et des mains pour que nous allions voir illico presto la splendide cathédrale de Florence.

    - Boudiou! Vous avoir vu la queue pour entrer? s'est écriée Minizuplein. Il y a au moins deux heures d'attente.

    - Par le gril de zaint Laurent, ce tourisme de masse est un vrai poison! Il faudrait faire payer les zens! Vous verriez qu'il y aurait bien moins de monde.

    - On tâçera de revenir demain matin de bonne heure, a déclaré celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    - Ze l'espère bien. Ze ne quitterai pas Florence tant qu'on aura pas visité cette merveille.

    Première zournée à Florence en Toscane

    Mossieu Zizi nous a proposé d'aller visiter l'église et le musée zan Marco qui se trouvent non loin de notre lieu de résidence toscan.

    - Vous allez voir, c'est tout simplement un site unique. 

    - Warum?

    - Parce qu'on peut y admirer les peintures de Fra Angelico qui a orné toutes les cellules des moines qui résidaient dans le monastère.

    Première zournée à Florence en Toscane

    - Macanice! Il en a peint un paquet de eprésentations de la mise en croix, votre Fra Anzelico.

    - Par la mantille de zainte Anne, c'est le pilier de notre foi!

    - En attendant, lui avoir fait une belle faute, a cru bon de déclarer Minizup'iéla. Lui avoir écrit Inri au lieu d'Henri!

    - Vous êtes une ignorance crasse, par le gourdin de zaint Martial. Inri, signifie "Zésus le Nazarées, Roi des Zuifs"

    - Macarel! Mais où a t-il mis sa couronne? a ironisé Minizup'Zhérault.

    - Pour se moquer de lui, on lui avait mis une couronne d'épines, gougnafière!

    Première zournée à Florence en Toscane

    Une fresque nous a particulièrement perturbées.

    Il s'est azi d'une peinture du dernier repas de Zésus, qu'on appelle la Cène.

    - Pfouah! L'artiste a cru bon de représenter un çat! s'est exclamée Minizup'Mouff.

    - Atçoubi! C'est connu qu'un çat est l'animal diabolique par excellence!

    - Par la plume de zaint Rogatien, c'est pour cela qu'il est représenté derrière Zudas qui a trahi mon zentil Zésus pour quelques pièces! La présence de ce çat s'explique donc parfaitement.

    Première zournée à Florence en Toscane

    Dans la salle capitulaire du cloître, riçement décoré, Minizup'Mouff a cru bon de monter avec rapidité sur une cloçe.

    - Nous nous demander qui être la cloçe? a ironisé Minizup'Rosa.

    - Ne dites pas cela, est intervenue Minizup'Rom. Elle va avoir le bourdon.

    - Ze vous prie de croire que ma patte dans votre museau va résonner comme le carillon de Notre-Dame!

    Première zournée à Florence en Toscane

     

    Les places florentines sont fort bien décorées.

    - Mazette! Certes leurs ornements sont beaux, mais ils ont de drôles d'arbres de Noël.

    - Ach! Cela être sans doute la mode Médicis!

    Première zournée à Florence en Toscane

     

    Ce qu'il faut reconnaître volontiers, c'est que les Italiens ont un véritable sens inné pour agrémenter leurs vitrines.

    - Nous l'avoir touzours pensé, a déclaré Minizuplein. Les zens du sud avoir le sens du clinquant et de tout ce qui briller.

    - Et après, ils ne manzent que des pâtes, a cru bon de dire Minizup'tictac.

    - Des pâtes, yes, but Panzani, of course.

    Première zournée à Florence en Toscane

    Même dans les cafés, on trouve de zolies décorations.

    Mon hôte, mossieu Zizi, avait décidé - Ô miracle inattendu de ce début de décennie - de nous offrir une boisson çaude. 

    Première zournée à Florence en Toscane

    Nous nous étions arrêtés dans une remarquable pâtisserie dans laquelle on pouvait apercevoir de succulents gâteaux.

    - Comme vous avez été bien sazes, exceptionnellement, vous avez droit à une petite douceur.

    Nous nous pourléçions dézà le museau à la vue de tartes, de tiramisu, de pets de nonnes, d'éclairs au çocolat, de cornets remplis de crème….

    - Ze vais vous commander un bon croissant, nous a-t-il fièrement annoncé!

    Avec un tel Thénardier, on ne pouvait que s'attendre au pire!

    Première zournée à Florence en Toscane

    C'est comme il nous avaient crucifiées!

    A demain pour de nouvelles aventures dans la cité des Médicis, la famille qui nous a donné deux reines de France.

    - Catherine, lépouse d'Henri II, a cru bon de préciser Minizup'Rom, la mère de François II, de Zarles IX, d'Henri III et de la reine Margot, la première femme d'Henri IV, et Marie de Médicis, seconde épouse d'Henri IV et mère de Louis XIII.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Celui qui dit que ze ne suis que son avataresse a voulu fuir la foule qui a envahi Rome.

    - Nous allons aller à la découverte d'Ostie, nous a-t-il annoncé.

    - Ostia! comme on dit à Marseille? Qu'est ce qu'il y a à voir? a demandé Minizup'Mouff.

    - C'est l'ancienne ville qui servait de port à Rome, nous a-t-il précisé.

    Ostia! Nous fumes à Ostie!

    Pour nous y rendre, nous avons pris un train à l'extérieur des murs de la Ville éternelle.

    - Ze ne savais pas qu'on trouvait une pyramide à Rome, s'est interrozée Minizup'Kiki de Vitry.

    - Atçoubi! Ze savais bien que les Ezyptiens de l'Antiquité avaient colonisé l'Europe! Ce qui explique bien qu'on a même une pyramide au Louvre.

    Ostia! Nous fumes à Ostie!

    La gare se situe à proximité d'une belle porte.

    - Mazette! Les Romains savaient construire des monuments qui durent.

    - Ze pensé que nous ne plus avoir un tel savoir-faire, a fait remarquer Minizup'Rosa.

    Ostia! Nous fumes à Ostie!

    Les ruines d'Ostia Antica figurent parmi les plus importantes en Italie avec celles de Pompéi et d'Herculanum.

    - Cette ville qui était liée au commerce maritime comptait plus de 100 000 habitants, a cru bon de nous expliquer notre seconde Pioçe de la Farandole, c'est à dire Minizup'Rom.

    - Atçoubi! Nous aussi savoir lire le prospectus qui nous a été distribué à l'entrée du site!

    - It's a pity!

    Ostia! Nous fumes à Ostie!

    Dans l'amphithéâtre, l'Intruse banlieusarde s'est prise pour une actrice.

    - Par la tunique immaculée de zainte Blandine, vous pourriez nous déclamer quelque poème en latin, ma douce.

    - Minizup'Kiki, tu patulae sub tecmine récubans fagi… lui a soufflé l'Intruse roumaine qui se pique de connaître ses classiques de la littérature latine.

    - Nous ne pas comprendre, a soupiré Minizuplein.

    - M'enfin, c'est une des fameux vers des Bucoliques de Virzile qui parle d'un jeune homme étendu sous un hêtre!

    - Hêtre ou ne pas hêtre! That is the question, a ironisé Minizup'Cosette.

    Ostia! Nous fumes à Ostie!

    - Ze vais faire illico presto mon pain, s'est écriée Minizup'Kiki de Vitry.

    - Macarel! Votre boulanzerie mériterait quelque réfection, ma mie.

    - It's an horror, indeed!

    Ostia! Nous fumes à Ostie!

    - En tout cas, ze trouve que cette colonne va bien avec mon teint! s'est elle félicitée.

    - C'est cela voui!!!!!

    - Par la plume de zaint Rogatien, vous me faites penser à ces ermites qui vivaient zuçés sur des colonnes.

    Ostia! Nous fumes à Ostie!

    - Ermite vous-même, Minizupette. Ze n'ai pas le désir du martyre, moi!

    Dans le musée du site, on a pu voir de splendides sarcophazes.

    - Z'aimerais bien qu'on me mette dans une telle boîte si un zour ze disparaissais!

    - Bonzour l'ambiance, par le gourdin de zaint Martial. Vous êtes d'une zoie de vivre absolument confondante?

    Ostia! Nous fumes à Ostie!

    De retour à Rome, nous avons fait un arrêt au site de la Bouçe de la Vérité.

    - Minizup, vous devriez mettre une patte. On pourrait voir si vous mentez!

    - M'enfin! Ze ne dis zamais le moindre mensonze. Dieu m'en préserve!

    - Mettez donc votre patte et on constatera si vous nous dites la vérité à propos de votre lessiveuse cadenassée, a suzzéré Minizup'Cosette.

    - Ze ne me prêterai certainement pas à cette mascarde!

    C'est la pauvre Minizup'Kiki de Vitry qui a manqué être engloutie.

    - Fouçtra! Ze ne pensais pas que la petite était une telle menteuse!

    - It's a çame!

    Demain, vous découvrirez le premier zour de notre périple à Florence, la capitale de la Toscane, la cité des Médicis.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique