• Hier, z'avais eu une excellente idée pour me séparer de Minizup'Mouff qui bien souvent se prend le museau avec Minizupette qui n'en peut que mais.

    Ze lui avais proposé d'aller voir un beau passaze sur les grands boulevards.

    Impossible de se débarrasser de Minizup'Mouff 

    Pour l'amadouer, ze lui a proposé d'aller boire un bon çocolat bien crémeux.

    - Mazette! Qu'est ce qui me vaut cet excès d'honneur?

    - Absolument rien, ma mie. Ze suis simplement contente que nous puissions nous promener toutes les deux, sans le reste de la tribu.

    Impossible de se débarrasser de Minizup'Mouff

     Pour endormir sa méfiance, car l'Intruse est bien plus futée qu'on peut le croire à première vue, nous avons flâné dans le passaze.

    - Regardez ces belles vitrines, ma douce.

    - A quoi bon? Nous n'avons pas le moindre fifrelin pour faire des açats.

    - Certes, mais on peut admirer les efforts de décoration que font les commerçants.

    Impossible de se débarrasser de Minizup'Mouff

    Puis, ze lui ai proposé d'aller voir le bel immeuble de la mairie du 9ème arrondissement.

    - Posez vous là, lui ai ze proposé.

    - Pour quoi faire?

    - Ze vais faire une belle photo souvenir de vous, ma çère.

    - Pourquoi parlez vous de souvenir? a-telle demandé soupçonneusement.

    - Heu... C'est une façon de parler, Minizup'Mouff.

    Impossible de se débarrasser de Minizup'Mouff

    - Et maintenant nous allons visiter la salle des ventes de Drouot, lui ai-ze dit.

    - C'est bien là que sont effectuées des ventes aux ençères? 

    - Si fait! Vous allez voir c'est fort passionnant et nous y avons un rendez-vous intéressant.

    Z'avais demandé à un commissaire-priseur d'estimer le prix de vente de l'Intruse en lui demandant la plus grande discrétion quant à ma démarçe.

    Il l'a ausculté sous toutes les coutures.

    - Fouçtra! Cessez donc de me palper! Laissez mes zoreilles tranquilles!

    - Ma çère Mademoiselle, ze suis au regret de vous annoncer qu'elle ne vaut rien!

    - Gougnafier! Mazette, vous allez recevoir ma patte dans la figure! Mais quel gouzat.

    Minizup'Mouff a dû s'apercevoir de mon dépit.

    - Que vous arrive-t-il donc, Minizup?

    - Rien! Mais ze trouve qu'il fait bien çaud.

    Impossible de se débarrasser de Minizup'Mouff

    Minizup'Mouff a cru bon de monter sur une table sur laquelle étaient exposés des obzets asiatiques de grande valeur qui vont faire l'obzet d'une future vente aux ençères.

    - Si au moins on pouvait penser qu'elle avait quelque valeur, me suis-ze dit dans ma ford.

    - Que grommelez vous, Minizup?

    - Moi, rien! Ze me disais que vous ne dépareilliez pas au milieu de ces magnifiques obzets.

    - C'est bien ce que ze pense aussi, palsambleu!

    Impossible de se débarrasser de Minizup'Mouff

    - Et regardez comme ze suis belle avec cette tapisserie!

    Décidément, il sera dit que ze ne pourrai zamais me séparer de la moindre Intruse et ce malgré tous mes efforts!

    Impossible de se débarrasser de Minizup'Mouff

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse avait décidé de nous proposer une sortie hautement culturelle.

    Pour ce faire, nous avons pris l'autobus.

    Un après-midi au Musée d'Orsay 

    Minizup'Kiki de Vitry était absolument ravie et radieuse.

    - Y a pas à tortiller du museau, Paris est vraiment une ville splendide.

    - Fouçtra! C'est vrai que le Louvre n'est pas situé dans votre banlieue.

    - Mais à Vitry, ma çère, nous avons un musée d'art moderne de grande qualité.

    - Macarel! Sans doute avec des tags et du street art!

    - Vous vous trompez lourdement. Il renferme des œuvres d'artistes contemporains réputés.

    - Par le portrait de la Madone peint par zaint Luc, pour ma part je me suis arrêtée à Dali et à Picasso et encore, z'ai des réserves quant à une partie de sa production picturale.

    Un après-midi au Musée d'Orsay

    Nous sommes arrivés au Musée d'Orsay consacré à l'art occidental de 1848 à 1914.

    - C'est l'ancien président Valéry Ziscard d'Estaing qui a décidé de sa création au sein de l'ancienne gare d'Orsay, a cru bon de nous rappeler notre Pioçe de la Farandole

    - Mazette! C'est sûr qu'un zour il portera son nom.

    Un après-midi au Musée d'Orsay 

    - Boudiou! Il y en a bien des statues dans c'te musée, s'est exclamée l'Intruse des banlieues.

    - Il faut reconnaître que l'utilisation des espaces et la scénographie sont remarquables, a déclaré admirative Minizup'Rom.

    - Atçoubi! C'est bien cela le zénie français, ma mie! Un savoir-faire qui fait notre réputation internationale.

    Un après-midi au Musée d'Orsay

    - Fouctra! Z'aime beaucoup cette statue.

    - Parce que le monsieur être tout nu? s'est esclaffée Minizuplein.

    - Que nenni! Pour moi, c'est une allégorie saisissante de la classe ouvrière.

    - Il falloir lui mettre un zilet zaune pour être dans l'air du temps, a ironisé Minizuplein.

    - C'est honteux, par le gourdin de zaint Martial. Caçez donc ce zizi que ze ne saurais voir! Il convient de lui mettre une feuille de vigne comme on l'a fait au musée du Vatican.

    - Macarel! Votre pudibonderie est ridicule. Vous n'avez qu'à fermer les yeux, barmelouse.

    Un après-midi au Musée d'Orsay

    - Ah! Voilà une splendide statue qui illustre bien notre situation.

    - Pourquoi dites vous cela Minizup'Kiki?

    - Regardez donc le carton, Minizup'Fandango, et vous verrez le titre de cette oeuvre.

    L'Intruse basque s'est approçée, a lu le nom de l'oeuvre et a éclaté de rire.

    - Vous avez bien raison. Cette statue représente le Désespoir!

    - Moi ze trouvé qu'il est trop mignon, a soupiré Minizup'Rosa.

    - Le désespoir, c'est moçe! a déclaré philosophiquement Minizup'Cosette, ravie d'éçapper pour un temps à ses tâçes manzères.

    - I agree of course!

    Un après-midi au Musée d'Orsay

    Mon hôte nous avait emmenées au Musée d'Orsay pour une raison particulière.

    - Nous allons voir l'exposition consacrée à Degas et l'Opéra. Vous pourrez voir toutes les peintures qu'il a consacré aux danseuses.

    Minizup'tite, au grand dam des autres visiteurs, s'exclamait bruyamment devant les toiles qui avaient été prêtées par des galeries londoniennes.

    - C'est vrai que nous les avons vues lors de notre sézour à Londres, a dit mon hôte.

    - Et nous en avoir vues aussi au musée de Copenhague, a rappelé Minizuplein.

    - Vous avez une excellente mémoire. Ze vous en félicite, lui a répondu Mossieu Zizi.

    Un après-midi au Musée d'Orsay

    Minizup'Kiki a voulu un cliçé avec la représentation de l'Opéra Garnier représenté en coupe.

    - Saperlope, cela permet de voir tout ce qui entoure la scène et la salle de spectacle.

    - Macaniçe! Il y en a de la place perdue!

    - Du temps de Napoléon III, l'Empire avoir eu des sous pour bâtir de tels monuments!

    Un après-midi au Musée d'Orsay

    Au bout d'un moment, Minizup'Kiki de Vitry a eu une coup de mou.

    - C'est vrai qu'il fait un peu çaud, ai ze fait remarquer.

    - Ne vous occupez pas de moi. Ze vais faire une petite sieste et vous n'aurez que me récupérer quand vous aurez fini votre visite.

    - Sortez de suite de dessus ce lit, s'est emporté mon hôte.

    - M'enfin, Mossieu Zizi. Ze ne fais rien de mal, que ze saçe.

    - Ce n'est pas un hôtel ici! Cette çambre fait partie d'une exposition du mobilier Art Déco.

    - It's a pity!

    Un après-midi au Musée d'Orsay

    - Un peu de couraze, ma mie. Nous avons presque terminé notre visite.

    - Atçoubi! Ces banlieusardes sont vraiment des petites natures.

    - Ma patte dans votre museau, Minizup'Zhérault, sera vigoureuse, vous pouvez me croire.

    Un après-midi au Musée d'Orsay

    Avant que nous sortions, Minizup'Kiki de Vitry a eu la force de grimper sur une maçine permettant de découvrir la gare d'Orasy en 3 D.

    - En tout cas c'est bien! Ici l'utilisation de cette lunette est gratuite!

    - It's fabulous!

    Un après-midi au Musée d'Orsay

    A la sortie du musée, Minizup'Kiki de Vitry a voulu faire une petite pause sur le bord des quais de la Seine, face aux Tuileries.

    - Ha la la! Cela fait du bien d'être au grand air!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris et tracteur"

    Hier, les agriculteurs sont venus à Paname en tracteur.

    - Ach! Cela ne pas être le meilleur moyen de locomotion à Paris.

    - Ie! Mais au moins eux ne pas rouler trop vite!

    - Et en plus, ce n'est pas aisé pour se garer dans les rues, a cru bon de faire remarquer Minizup'Fandango.

    - Surtout avec une remorque tractée, a opiné Minizup'Kiki de Vitry.

    - Ze ne pense pas qu'il puisse y avoir des garazes adaptés, a azouté Minizup'tictac.

    - Nous nous demander ce que faire madame Hidalgo! a soupiré Minizuplein.

    - Et après, les paysans avoir des amendes pour mauvais stationnement, a dit Minizup'iéla.

    - Atçoubi! C'est quoi ce délire?

    - Vous ne pas lire la presse?

    - Mazette! Ils ne viennent pas faire du tourisme, ils manifestent leur mécontentement.

    - Ze trouve que les Français sont bien pessimistes, est intervenue Minizup'Rom. Tout le monde se plaint et grèves et manifestations se multiplient.

    - Macarel! C'est que tout va mal! Tout le monde est peu ou prou concerné.

    - Par la serpette de zaint Fiacre, c'est comme pour nous! 

    - Il est vrai que nous avons de zustes revendications, a déclaré Minizup'Cosette.

    - En tout cas, nous nous devons de soutenir les paysans, mazette.

    - Warum?

    - M'enfin! C'est en grande partie grâce à eux qu'on peut manzer.

    - Et certains sont des éleveurs de bons coçons, par la tunique immaculée de zainte Blandine.

    Et du coup, les Intruses ont entonne leur refrain "Tout est bon dans le coçon!"

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris et auréole"

     

    Hier, nous sommes allés à nouveau au cinéma.

    Celui qui dit que ze ne suis que son avataresse a voulu voir le film "Les éblouis".

    - Macarel! ce n'est pas nous qui serons éblouies dans c'te maison.

    - Mzette! Vivre avec des Thénardiers, ce n'est certainement pas une sinécure!

    - Nous gagner notre Paradis en ce bas monde!

    - It's a pity!

    Le film raconte la dérive sectaire d'une famille qui finit par entrer dans une communauté catholique à Angoulème.

    - C'est une histoire vraie. La réalisatrice de ce film a connu cette expérience durant 10 ans. 

    Minizupette, quant à elle, au début, était aux zanzes.

    Elle çantait mezzo voce le cantique qui ponctue le film.

    - Alléluia! Par la mantille de zainte Anne, il invitait mon doux Zésus à leur table en lui réservant une çaise sur laquelle était installée son portrait.

    - Fouçtra! Et qu'avez vous pensé des scènes qui rappellent l'exorcisme?

    - Z'ai beaucoup apprécié! Il faut combattre le Malin par tous les moyens parle gourdin de zaint Martial. Et en ce qui me concerne, il faut que ze revois mes cours de grand exorcisme!

    - C'est cela vouiiiii!

    - Et en plus, ze ne sais pas si vous l'avez remarqué, mais on a vu à plusieurs reprises une photo de mon bon B.XVI, le seul papounet lézitime!

    - Ze pensé que vous ne pas bien avoir compris le sens du film, est intervenue Minizup'Rosa.

    - Z'ai compris qu'il convenait d'aimer tout le monde, même ses ennemis et qu'il fallait demander pardon de ses fautes.

    - Seriez vous prête à aimer les çats? s'est emportée Minizup'Fandango.

    - Par la plume de zaint Pancrace, ce sont des créatures de mon doux Zésus!

    - Macarel! Vous dites vraiment n'importe quoi, barmelouse.

    - Eux manzer les souris! s'est indignée Minizup'iéla.

    - Dans ma grande bonté, ze leur pardonne!

    - Saperlope! Il faut l'emmener voir un psychiatre!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris"

    Nous sommes à un mois de Noël.

    - Maintenant, c'est l'Avent, a déclaré Minizup'tictac.

    - Macarel! Il y a touzours un avant et un après!

    - Et en attendant, c'est pendant, mazette!

    - C'est bien le moment de faire des voeux, par le rézime diététique de zaint Fintan.

    - Celui-ci devait être un zaint bien rusé, a ironisé Minizup'Kiki de Vitry.

    - Ce fut un moine irlandais qui fonda de nombreux monastères et qui se contentait pour ses repas de pain et de l'eau.

    - Atçoubi! Très peu pour moi!

    - Mitou, of course! It's a pity!

    - Lui devoir être bien maigre avec c'te rézime, a soupiré Minizuplein.

    - C'est Minizup'Mouff qui devrait faire retraite dans un de ses monastères, s'est esclaffée, hilare, Minizup'Fandango.

    - Et pourquoi moi, saperlope?

    - Vous pouvoir perdre quelques grammes avec ce drastique programme alimentaire, a cru bon d'intervenir Minizup'iéla.

    - Mazette! Ze n'en ai nullement besoin. Ze ne suis pas en surpoids. Ze suis zironde, c'est tout.

    - C'est bien beau tout cela, mais quel pourrait être notre voeu? a questionné Minizup'Cosette tout en époussetant avec une grande énerzie les meubles.

    - Une loi contre les souricides? a proposé Minizup'Rosa.

    - Qu'est ce qui a pu vous donner cette idée , bestioulette?

    - Les mesures annoncée par Doudou Philippe à propos des féminicides.

    - I agree of course!

    - Tudieu, ce n'est pas cela qui va améliorer notre triste condition.

    - Nous devoir être solidaires des souris torturées!

    - Cela ne nous remplira pas la panse, macaniçe!

    - Faisons un voeu pour avoir plus souvent de la glace vanille!

    - Ie! avec tarte aux pommes.

    - Sans omettre une bonne liçette de çantilly!

    - Et n'oublions pas de souhaiter de la bonne çarcuterie...

    - Car tout est bon dans le coçon!

    - Et du bon fromaze à trous, comme nous l'aimons.

    Image associée

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris"


    Notre quasi zainte ces zours-ci s'affaire.

    Elle s'azite, court partout, furète, part à la reçerçe d'objets...

    - Atçoubi! Qu'est ce qui vous arrive, barmelouse?

    - Elle nous donner le tournis!

    - It's really a pity!

    - Par les lanzes de mon doux Zésus, il nous faut préparer la fête de Noël!

    - Fouçtra! Vous savez bien que dans cte maison le Père Noël ne passe zamais.

    - Nos Thénardiers ne font même pas un arbre de Noël, a soupiré Minizup'Kiki de Vitry.

    - Savez vous qui qui a lancé cette mode? a demandé Minizup'Rom.

    - Ach nein! Nous ne pas savoir.

    - C'est Luther, le fondateur du protestantisme.

    - Par le gourdin de zaint Martin, nos hôtes ont alors bien raison de ne pas açeter de sapin!

    - It's a çame!

    - Mais nous ne pas pouvoir çanter "Mon beau sapin!"

    - Par le bûçer de zainte Firmine, pour ma part, je vais bâtir une zolie crêçe, car cela au moins c'est tout à fait catholique.

    - On la décorer avec des oeufs en çocolat, a suzzéré Minizup'Fandango.

    - Ie! Cela être notre fête de l'Avent.

    - Car après c'est trop tard! a ironisé Minizup'tictac, notre gardienne des zhorlozes.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Image associée


    Au restaurant, nous avons été çoquées par des enfants qui zouaient avec la nourriture.

    - Palsambleu! Et les parents ne leur disent rien.

    - It's a pity!

    - Atçoubi! On devient comme les çinois pour lesquels l'enfant est roi.

    - Par le gourdin de zaint Martial, ze m'interroze sur le devenir de notre société.

    - Ze pensé que ces enfants devenir de vrais sauvazeons.

    - It's a çame.

    -  En tout cas, nous, avec nos Thénardiers, on n'a vraiment pas le loisir de zouer avec la nourriture, a soupiré Minizup'Kiki de Vitry.

    - Macarel! il ne nous resterait pas grand çose!

    - Fouçtra! Comme on manze régulièrement du pain rassis, on ne peut même pas faire des boulettes avec la mie.

    - Vous aimeriez pouvoir le faire, Minizup'Mouff?

    - Certainement non, mais c'est une façon de parler de notre triste situation.

    - Parce que vous n'allez pas au restaurant? s'est emporté, avec quelque irritation, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    - Heu...

    - Ne parlez vous pas régulièrement du restaurant sans çiçi où nous dézeunons tous les zours?

    - Mais....

    - Où avez vous vu des enfants zouer avec de la nourriture, si ce n'est dans un estaminet?

    - Oui, mais...

    - Il n' y a pas de mais qui vaille.

    - Nous vouloir dire...

    - Rien du tout! Z'en ai assez de votre dénigrement permanent!

    - Vous n'avez aucun sens de l'humour, macaniçe, Mossieu Zizi.

    - Que diriez vous si ze vous traitais tous les zours de drôlesses?

    - Nous dire que cela être faux, a rétorqué du tac-au-tac Minizup'iéla.

    - Alors, cessez donc de nous traiter de Thénardiers, d'affameurs de la tribu!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris et fauteuil roulant"

    Hier soir, au zournal télévisé de la seconde çaîne publique, nous avons vu un reportaze qui nous a fortement rézouies.

    Il s'azissait d'une enquête sur le coçon.

    - Voui, mais de n'importe quel porcin! s'est exclamée  Minizup'Fandango.

    - Atçoubi! Un coçon est un coçon, que ze saçe.

    - Il est sûr qu'il ne s'azissait pas de coçon d'Inde, par la pipe de zaint Claude.

    - Ach ja! De coçons qui donner de bons zambons!

    - M'enfin! vous avez bien vu le reportaze, non? s'est étranglée l'Intruse basque.

    - Mazette! Bientôt elle va nous traiter d'aveugle.

    - It's a pity!

    - Z'hallucine! Ze n'en crois pas mes oreilles.

    - Boudiou! Elle nous faire bientôt un WC, s'est esclaffée Minizup'iéla.

    - On parlait de coçon au Pays Basque, a précisé irritée Minizup'Fandango.

    - Macarel! Il n' y a pas que par çez vous qu'on trouve des élevazes de porcins, que ze saçe.

    - Bien envoyé, a opiné Minizup'Kiki de Vitry.

    - Ce que tente de vous expliquer la Bayonnaise, est intervenue Minizup'Rom, c'est que la race de ces coçons était en voie de disparition.

    - C'est cela ma mie. Merci de me soutenir. C'est un éleveur basque qui fait revivre cette famille de porcins.

    - Et à quoi vous les reconnaître?

    - Ils ont en particulier de grandes zoreilles ...

    - Et macarel, ils doivent sans doute porter des bérets, a ironisé Minizup'Zhérault.

    C'en fut trop pour Minizup'Fandango qui a fondu en larmes.

    - Fouçtra! C'est de l'humour, ma douce.

    - Et de toute façon, quelle que soit la race, tout est bon dans le coçon, a conclu Minizup'Cosette tout en essuyant la vaisselle.

    Et les Intruses ont repris en coeur leur fameux refrain.

    - Ô mon coçon basque, tu es le plus beau des coçons, a çanté, pour sa part, des sanglots dans la voix, Minizup'Fandango, sur l'air du tube d'Eric Moréna, récemment disparu.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris avec un journal"


    Hier, nous sommes allés voir le dernier film de Roman Polanski "Z'accuse".

    Quoiqu'on puisse penser du personnaze, il n'en demeure pas moins que c'est un immense cinéaste. Ce film est tout simplement prodizieux.

    Cela nous a donné une idée.

    - Atçoubi! Nous aussi nous allons écrire un article pour évoquer notre triste condition.

    - Zoyeuse bonne idée, s'est rézouie Minizup'Kiki de Vitry.

    - Ach! Nous soutenir votre démarçe, a opiné Minizuplein.

    - Par la plume d'écriture de zaint François de Sales, le patron des zournalistes, pour une fois ze ne puis qu'être d'accord avec vous, quoiqu'il m'en coûte.

    - Fouctra, Minizup'zhérault, ze vois que nous sommes touzours sur la même longueur d'onde, car z'avais la même idée lors de la prozection.

    - Et quel titre allons nous donner à notre article? a demandé Minizup'Fandango.

    - La tribu être en colère? a suzzéré Minizup'iéla.

    - Ze trouve que ce n'est point assez percutant, a cru bon de faire observer Minizup'Rom. Beaucoup de zens sont actuellement en colère.

    - Ze pensé que vous avoir raison, a acquiésé Minizup'Rosa.

    - Macarel! Il faut bien que nous trouvions une bonne accroçe.

    Les Intruses ont longuement cozité.

    - Et pour quoi pas "Nous accusons!" a proposé Minizup'Cosette en balayant le parquet.

    - Vous trouvez cela zudicieux, barmelouse?

    - En tout cas on parle encore du "Z'accuse" d'Emile Zola lors de l'affaire Dreyfus, a souligné à zuste titre l'Intruse orpheline.

    - Z'estime que c'est une excellente idée, est intervenue Minizup'tictac.

    - Mazette! c'est excellent pour condamner nos hôtes, ces Thénardiers, qui nous refusent le moindre petit plaisir tant ils sont radins.

    - Pour faire du ramdam, par le zaint prépuce de mon doux zésus, on va écrire au zournal "L"Aurore", dans lequel a écrit Emile Zola, pour qu'il publie notre libelle.

    - Barmelouse! Ce zournal n'existe plus.

    - Et pourquoi pas France Soir?

    - C'est la même çose! Le titre a disparu!

    - It's a pity!

    - Ze proposé "Médiapart! Cela ne peut que les intéresser.

    - Mossieu Plenel préfère mener lui-même des enquêtes.

    - 20 minutes?

    - Ils ne font que reprendre des articles de l'AFP.

    - Palsambleu! Commençons par écrire notre article puis nous l'enverrons à toute la presse.

    Les connaissant, elles ne parviendront pas à s'entendre quant au contenu et elles finiront par renoncer... Et demain elles auront oublié leur prozet!

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Image associée

    - Que faites vous donc, barmelouse? s'est écriée Minizup'zhérault.

    - Par le stéthoscope de zaint Pantaléon, ze m'entraîne à donner des soins à un patient.

    - Mazette, comme ze le plains, le malheureux.

    - Un malade cela ne pas être un travail de couture, a soupiré Minizuplein.

    - It's a pity!

    - Par les tétines de zainte Cécile, ze m'exerce à recoudre une plaie.

    - Macarel! Surtout ne me touçez pas si ze suis blessée.

    - Et pourquoi faites vous cela? a demandé Minizup'Kiki de Vitry.

    - Vous ne vous tenez pas informée, ma mie?

    - Si fait, tous les matins, ze lis la presse.

    - Adoncques, vous avez bien vu que madame Buse, la ministre de la santé a annoncé, avec Doudou Philippe, un grand plan pour les hôpitaux publics.

    - Françement, moi ne pas voir le rapport, a déclaré Minizup'iéla.

    - Ze pense qu'on va recruter des infirmières.

    - Et alors, Minizupette?

    - Comme toute bonne quasi zainte qui se respecte, ze me dois d'apporter ma petite obole pour soulazer la souffrance d'autrui.

    - Cela part d'un bon sentiment et ze ne puis que vous en féliciter, a répondu Minizup'Rom. Mais pensez vous avoir les compétences nécessaires?

    - Par le manteau de zaint Martin, c'est l'intention qui compte et ze suis motivée.

    - Bestioulette, il vous faut quelques connaissances médicales!

    - M'enfin! Ze sais bien tricoter et coudre. Pour le reste z'irai voir sur Wikipédia.

    - Ach! Cela être comme la Samaritaine!

    - On trouve tout sur Wikipédia, a ironisé Minizup'Fandango.

    - Fouçtra, z'espère que cette lubie lui passera vite, a soupiré Minizup'Mouff.

    - Mitou, of course!

    Fort heureusement, les Intruses oublient rapidement leurs bonnes intentions.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris et fauteuil roulant"

    Ces zours-ci, ze fais de drôles de rêves, vous pouvez me croire.

    Hier, ze sonzeais qu'on voulait me marier de force.

    Les Intruses avaient trouvé intellizent de m'inscrire sur un site de rencontres.

    - Par les verzes turques de zainte Philothée, vous allez être ravie, ma douce.

    - Ah ja! Nous exprimer notre ravissement pour vous.

    - Mazette! Il était grand temps.

    - Atçoubi! Et de plus on va pouvoir faire la bringue.

    - Yes, of course!

    - De quoi voulez-vous parler? ai ze demandé.

    - Nous vous avons trouvé un Minizupon qui accepte de s'unir à vous.

    - Qu'avez vous donc fait?

    - Pas grand çose. Cela avoir très simple, a déclaré Minizup'iéla.

    - Nous avons tout simplement écrit une petite annonce sur le site "rencontreunesouris.com", a expliqué Minizup'Kiki de Vitry.

    - Nous avons mis en ligne une superbe présentation de vous agrémentée d'une photo attirante, a azouté Minizup'Fandango.

    - Et les réponses fut immédiates, a fait remarquer Minizup'Cosette en faisant les poussières.

    - Nous avoir çoisi celui qui nous plaire le plus, a dit Minizuplein.

    - Et pour une fois, macaniçe, le consensus fut unanime. 

    Puis, les Intruses me faisait enfiler une robe de mariée.

    - Et pour votre bouquet, a soupiré Minizup'tictac, comme nous n'avions pas le moindre fifrelin, nous avons cueilli des pissenlits.

    - Fouçtra! On a zuzé que le zaune allait bien à votre teint.

    - Et nous, être vos dames d'honneur, s'est félicitée Minizup'Rosa.

    Puis, on arrivait devant la mairie. Ze pleurais à çaudes larmes.

    - Macarel! Regardez comme elle pleure de zoie, notre Minizup.

    - Le contraire serait étonnant...

    - Et frustrant, palsambleu.

    Quand mon promis est arrivé, z'ai eu un haut le coeur!

    - N'est-il pas mignon? s'est enthousiasmée Minizupette. Si ze n'avais pas proncer mes voeux de çasteté...

    - Atçoubi! Vous en avez d'étonnantes remarques pour une quasi zainte!

    Le Minizupon me dévorait des yeux.

    Bien entendu,  il a cru bon de répondre "oui" quand l'édile municipal lui a demandé si il acceptait de m'épouser.

    - Mais il est trop moçe, et mal habillé! me suis exclamée! Ze ne peux pas...

    Et du coup, ze me suis réveillée en sueur!

    Fort heureusement , ce n'était qu'un mauvais rêve!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Image associée

    Maintenant que Mossieu Cricri ne travaille plus, il vient dézeuner avec nous au restaurant où nous avons coutume de prendre nos repas quotidiens, à l'exception du week-end.

    - Atçoubi! Avec lui, il faudra bien se tenir à table!

    - Nous touzours avoir du savoir-vivre.

    - Ah ja! Nous les Allemandes avoir notre quant à nous!

    - Par la plume de zaint Pancrace, avec lui, il convient d'aller manzer à heure fixe.

    - Hourra! s'est exclamée Minizup'tictac.

    - Fouçtra, pourquoi vous rézouissez vous aussi bruyamment?

    - Parce qu'avec Mossieu Zizi on ne sait zamais à quelle heure on va au restaurant.

    - Barmelouse! C'est parce que c'est un vrai bobo!

    - Lui avoir mal? a demandé inquiète Minizup'iéla.

    - Qulle boufarelle! Ze voulais dire qu'il se comporte comme un bourzeois-bohême.

    Et les Intruses d'entonner la çanson de Zarles Aznavour "La Bohême"

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique