• Image associée

    Une des questions qui turlupine actuellement les Intruses, c'est la propreté de la Seine.

    - Par la serpette de zaint Fiacre, c'est un problème épineux, surtout que la mairesse socialo-communiniste de Paris ne fait rien en la matière. 

    - Fouçtra! Vous êtes décidément d'une mauvaise foi incroyable!

    - Ze ne vous permets pas de m'insulter de la sorte, Minizup'Mouff.

    - Palsambleu! Ce n'est en aucune matière une insulte mais une simple constatation.

    - Pouvez vous me citer une seule mesure qu'a prise votre çère Madame Hidalgo pour la préservation de la Seine, par le gourdin de zaint Martial?

    - Atçoubi, elle a fermé les voies sur berzes et a rendu les quais aux piétons.

    - Ze pensé que cela ne pas être une bonne mesure, est intervenue Minizup'Rosa.

    - Expliquez donc nous pourquoi, macaniçe.

    - Tout simplement parce que cela avoir accru la circulation dans les rues qui lonzer le fleuve.

    - Et bonzour l'augmentation de la pollution, par le bouquet de zainte Marguerite.

    - Mazette! N'avez vous dons pas compris que cette mesure, parmi d'autres, a pour but d'inciter les Parisiens à délaisser la voiture?

    - Allez dons expliquer cela aux zens des banlieues qui travaillent à Paris et qui n'ont pas d'auittre solution que de prendre leur auto, a cru bon de dire Minizup'Kiki de Vitry.

    - Surtout quand nous voir les difficultés de circulation des trains de banlieue qui être souvent en retard ou en panne, a azouté Minizuplein.

    - Boudiou! Voilà l'Intruse teutonne qui veut nous donner des leçons. Vous feriez mieux de parler de l'état lamentable des autoroutes allemandes!

    - It's a pity!

    - Ze trouve qu'on d'éloigne totalement du suzet de notre intéressante discussion qui portait sur la proprété de la Seine, est intervenue intellizemment Minizup'Rom.

    - Heureusement que vous êtes là pour recadrer le débat, a opiné Minizup'tictac, car le temps tourne et cela va bientôt être l'heure de passer à table.

    - Pour ma part, a dit Minizup'Cosette tout en faisant la vaisselle, ze me demande quand on va pouvoir se baigner dans la Seine.

    - Quelle drôle d'idée! s'est exclamée Minizup'iéla.

    - La bestioulette a bien raison de s'interrozer. C'était une promesse de Zacques Zirac quand il était maire de Paname.

    - Moi, il me tarde de pouvoir y aller pêçer, s'est esclaffée  Minizup'Fandango.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • صورة ذات صلة

    Hier, les Intruses étaient extrêmement excitées, proçes de l'hystérie, devant le poste de TSF.

    Elles sautaient, tapaient dans leurs pattes à s'en faire rouzir les coussinets.

    Elles s'époumonaient en criant à tue-museau, comme des piles électriques.

    - Vilénie à Paris! Vilénie à Paris!

    - Mais enfin, est intervenu celui qui dit que ze ne suis que son avataresse, que vous arrive-t-il donc mes amies?

    - Vilénie à Paris! Vilénie à Paris.

    - Pourquoi parlez vous de vilenie? Contesteriez vous Madame Hidalgo?

    - Nein! Vilénie à Paris, tout simplement!

    - Z'avoue que ze ne comprends que couic à ce que vous essayez de dire!

    - Atçoubi! Nous avons enfin trouvé notre candidat pour les proçaines élections municipales.

    - Vilénie à Paris! Vilénie à Paris!

    - Pourriez vous me dire, sans hurler, de qui il s'azit?

    - Mais, fouçtra, on ne cesse pas de le clamer!

    - Par la tête trançée de zaint Denis, seriez vous sourd, Mossieu Zizi?

    - Nous soutenir le candidat qui avoir une araignée.

    - Z'espère que ce n'est pas une araignée au plafond, a ironisé mon hôte.

    - Ie! Lui touzours porter à la veste une broçe en forme d'araignée.

    - Ah! Z'y suis! Vous voulez parler de Cédric Villani qui a décidé de se présenter à Paris, en dissidence du mouvement LaRem.

    - Vous avez le cerveau lent, macarel, mossieu Zizi.

    - C'est un grand mathématicien qui a reçu la médaille Fields, le prix Nobel de mathématiques, a cru bon d'intervenir Minizup'Rom. 

    - Nous pouvoir lui demander combien de kilomètres peut nazer un poisson rouze dans un aquarium rond! a dit Minizuplein.

    - C'est vrai que c'est une question importante, que dis-ze, essentielle!

    - Pourquoi vous vous moquer? Madame Hidalgo, elle, ne pas pouvoir me donner la solution! C'est vous dire sa compétence!

    - Et vous, Minizup'Fandango, vous ne dites rien?

    - Ze suis en deuil!

    - Hein? Et de qui pleurez vous la disparition?

    - De Monseigneur Etçegaray, ce grand cardinal né dans mon beau Pays Basque, à Espelette, la cité du piment.

    - Par la mantille de zainte Anne, il fut le numéro 3 au Vatican, après le papounet et le secrétaire d'Etat. Il fut vice-doyen du Sacré Colléze.

    - Et il avait gardé l'accent du sud, a azouté Minizup'Cosette.

    Et les Intruses ont entonné la çanson de Mireille Mathieu, en l'adaptant "Oui z'ai gardé l'accent qu'on attrape en naissant du côté de Bayonneeeee".

    Résultat de recherche d'images pour "monseigneur etchegaray"

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris et Tour Eiffel"

    Les Intruses sont ravies d'être revenues à Paris.

    - Atçoubi! Cela fait plaisir de retrouver son çez soi et la vie parisienne.

    - Par la plume de zaint Rogatien, pour une rare fois, ze partaze votre avis, Minizup'Zhérault.

    - Enfin, on voit du monde dans les rues, cela nous çanze vraiment de Rivesaltes, a déclaré Minizup'Rom.

    - I agree of course!

    - Ze vous assuré que nous aimer retrouver les bouçons de la capitale, a azouté Minizup'Rosa.

    - Le bruit des voitures est une douce symphonie a mes oreilles, s'est rézouie Minizup'Cosette.

    - Mazette, les klaxonnades nous manquaient.

    - Ah ja! Et aussi les pimpons des ambulances et des véhicules de police.

    - Ie! Cela m'avoir manqué en Roussillon! Ces pimpons me rassurer.

    - Fouçtra! Et ze ne vous parle pas du bon air de la Capitale.

    - Ici au moins, on ne risque pas d'attraper un rhume des foins, a azouté Minizup'tictac.

    - A Rivesaltes, on ne voit pas de trottinettes et bien peu de vélos, a fait remarquer en outre l'Intruse roumaine.

    - It's a pity!

    - Moi ce qui me manquait, c'était la foule, les zens qui marçent en zigzaguant.

    - Et ceux qui déambulent avec leur portable à la main.

    - Certains regarder des films en déambulant. Ze trouver cela zouissif.

    - Et puis, ici, on croise une multitude de touristes, macarel.

    - A Rivesaltes, il faut se lever tôt pour en croiser un seul.

    - Là bas pas de çinois et d'asiatiques!

    - It's pitoyable!

    - Et à Zaint Etienne, ce qui nous a manqué, c'est le métro avec ses rames bondées qui favorisent le contact, a déclaré notre quasi zainte.

    Finalement, rien ne vaut notre quotidien à Paname.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris en voiture"

    Nous rentrons à Panama après ce court sézour dans le Roussillon.

    Hier, Minizup'tite et Minizup'Rom ont boudé ostensiblement tout l'après-midi.

    - Ze suis persuadée que Mossieu Zizi a tout fait pour que nous n'ayons, nous, aucune photo. Ze le suppute grandemant, Minizup'tite. C'est de la ségrégation pure et simple, de la xénophobie intolérable.

    - I agree, of course, darling.

    - Il faudra qu'on m'explique pour quelles raisons c'est tombé sur nos modestes personnes. Minizup'Mouff et Minizup'iéla ont eu droit, elles, à des cliçés. Qu'ont elles donc de plus que nous? Ze vous le demande.

    - It's really a çame!

    - Calmez vous, Minizup'Rom! Ce n'est pas lui qui a crevé intentionnellement un pneu.

    - Cela ne m'étonnerait nullement, a grommelé l'intruse roumaine.

    - Le plus ennuyé, c'était bien lui!

    En effet, en fin de matinée nous étions allés faire des courses. Puis, nous devions faire une promenade à Prats-de-Mollo et à Coustouzes où on peut admirer une splendide église romane. De retour à la voiture, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse s'est aperçu qu'un pneu arrière était totalement à plat.

    - Que va-t-on  faire? ai-ze zémi.

    - Z'avoue que ze suis un piètre mécanicien surtout avec ces nouveaux modèles d'auto.

    - Vous n'avez qu'à demander à Mossieu Antoine de mettre la roue de secours, ai-ze suzzéré.

    Avec un pneu à plat, nous avons roulé durant quelques kilomètres, avec des automobilistes qui nous faisaient des appels de phare pensant que nous ne étions pas aperçus de la panne.

    Non sans mal, mais avec une extrême dextérité, mossieu Antoine, un de mes fidèles zélés fans, a remplacé la roue.

    - Mais vous ne pouvez pas rouler longtemps avec cette roue qui est zuste de dépannaze, nous a-t-il annoncé.

    - Ce n'est pas grave. Nous rendons la voiture demain à l'aéroport.... Nous resterons à la maison et nous regarderons la TSF, lui a répondu mon hôte.

    Voilà comment notre beau prozet d'excursion dans l'arrière-pays catalan a été annulé fissa.

    Face à la bronca des deux Intruses, ze les ai faites poser dans l'appartement.

    Ce n'était pas notre zournée!

    - Regardez, Minizup'tite, vous semblez sortir d'un tableau de Van Gogh!

    Elle a souri, indiquant qu'elle adorait tout particulièrement les tournesols.

    Ce n'était pas notre zournée!

    - Et vous, Minizup'Rom, vous êtes éclatante devant ce magnifique bouquet!

    - Z'avoue, en toute modestie, que ze rehausse ce décor par ma signifiante présence.

    - Fouçtra! Elle est presque aussi modeste que vous, Minizup. Ce n'est pas peu dire!

    Ce n'était pas notre zournée!

    - Et parce que vous le valez bien, ze vous fais une photo de groupe avec cette fort mignonne poupette qui est heureuse de vous saluer.

    - Certes, c'est fort aimable de votre part, mais cela ne remplace pas une photo avec le cloçer roman de Coustouzes, un des plus anciens du département, a soupiré l'Intruse roumaine.

    - Nous irons lors de notre proçain sézour, a cru bon de dire mon hôte.

    - "Paroles, paroles et encore des paroles", ont entonné les Intruses reprenant le duo d'Alain Delon et de Dalida.

    Et le soir nous avons dîné avec Marc, l'ami de lycée de mossieu Zizi.

    Une soirée touzours aussi çarmante mais au cours de laquelle nous n'avons pas pu placer un seul mot tant tous les deux sont bavards!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Image associée

    Hier, les Intruses ont vécu ce qu'elles ont considéré comme une véritable humiliation.

    - Que leur est il donc arrivé? se demandent certains de mes fidèles zélé.e.s fans.

    - Mazette! Quelle indécente curiosité!

    - Ze vous en prie, Minizup'Mouff, veuillez na pas insulter mes lectrices et lecteurs. Vous allez les faire fuir. Dézà qu'ils ne votent pas pour mon merveilleux blog, ils risquent de ne plus venir lire mes merveilleuses chroniques.

    - Eux ne pas avoir le droit de se mêler de notre vie privée, a cru bon de rençérir Minizup'iéla.

    - M'enfin, ma mie, c'est moi qui leur narre notre quotidien!

    - It's a pity!

    - Fouçtra! Nous avez vous demander notre permission? Que faites vous donc de notre droit à l'imaze, Minizup?

    - M'enfin, vous faites partie de ma tribu!

    - Vous vous prenez adoncques pour Mossieu Moix qui parle en mal de sa famille?

    - Ze ne dis rien de dégradant en ce qui vous concerne, que ze saçe.

    - Cela être parfois limite!

    Adoncques, hier, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse a retrouvé un ancien collègue de lycée qu'il avait rencontré quelques années plus tard quand il travaillait dans le secteur de la promotion du tourisme.

    Cet ami était devenu, quant à lui, directeur de l'Office du Tourisme de Perpignan.

    Ils sont allés dézeuner au restaurant, en laissant les Intruses en plan.

    - Tudieu! On dirait que Mossieu Zizi a honte de nous!

    - Cela être vraiment une honte!

    - Ze pense qu'il convient, en attendant le retour de Mossieu Zizi, que nous ayons une activité utile, a suzzéré Minizup'Rom.

    - I'm OK, a opiné Minizup'tite, une tartinette tristounette car elle était persuadée qu'elle aurait, à son tour, droit à des cliçés photographiques.

    - Et nous quoi faire? a questionné Minizup'iéla.

    - Ze vous propose que nous réalisions un beau mouçoir sur lequel on va coudre une reproduction de la Zainte Face.

    - Drôle d'idée, en vérité!

    - On l'offrira à Minizupette à notre retour à Paname. Ze pense qu'elle appréciera ce présent!

    - Palsambleu! Moi ze mettrais plutôt le portrait de Karl Marx!

    - It's a pity!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, dimançe, nous avons été réveillés, dès poltron minou, par les aboiements du petit çien de la voisine.

    - Lui être petit, mais avoir bien du coffre.

    - Mazette! Il faudrait lui faire un proçès pour empêçement de faire la grasse matinée.

    - Vous n' y sonzez pas sérieusement, ma mie.

    - On a bien esté en zustice contre un coq qui çante trop fort, pourquoi pas contre un roquet?

    - Que voulez vous, c'est cela la vie dans les lotissements de petites villes!

    - It's a pity!

    Nous sommes allés voir la môman de celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    - Nous allons nous promener le long de la côte Vermeille, qui est une pure merveille, nous a annoncé ensuite mon hôte.

    La belle côte catalane

    - Moi vouloir voir Collioure, la perle catalane, s'est écriée Minizup'iéla.

    - On va tenter de s'y arrêter, a soupiré mon hôte.

    Comme ze le craignais, il ne nous fut pas possible de nous garer, tant il reste encore de nombreux touristes et, de plus, les rues d'accès au centre de la station étaient barrées du fait de la tenue d'un marçé.

    - On va pousser zusqu'à Banyuls en espérant que nous aurons plus de çance.

    La belle côte catalane

    - C'est la cité d'Aristide Maillol, a cru bon de nous asséner Minizup'Rom qui se pique de connaître la biographie des artistes. Il y est né en décembre 1861 et il y est mort en septembre 1944.

    - Cela être moçe! Lui ne pas avoir connu la fin de le seconde guerre mondiale.

    - C'est un artiste mazeur et un des plus grands sculpteurs de son époque, a-t-elle azouté.

    La belle côte catalane

    - Cette femme à la pose alanguie est moins zironde que celle qui a posé pour la fameuse statue "La Méditerranée", qu'on peut voir dans la cour de la Mairie de Perpignan.

    - On dirait qu'elle fait les mêmes exercices de kinésithérapie que ceux que doit effectuer Mossieu Zizi pour lutter contre l'arthrite de la hançe, ai-ze dit hilare.

    - Cela être Minizup'Mouff après son rézime! a ironisé Minizup'iéla.

    - Ze vous assure que ma patte dans votre museau ne sera pas allézée, elle!

    La belle côte catalane

    Tout le long de la rue qui lonze la plaze, on peut voir des oeuvres de Maillol.

    - Palsambleu! Il aurait pu aussi sculpter des zhommes! 

    - Yes! I agree, of course!

    Et l'Intruse anglaise a entonné "It's raining men"!

    La belle côte catalane

    - Une de mes oeuvres préférées, ici, à Banyuls, c'est l'allégorie de "la Sardane", nous a dit Mossieu Zizi.

    Il a fallu que nous la çerçions car elle a été déplacée pour mettre à la place une sculpture de Maillol dans le cadre de travaux de rénovation du bord de mer.

    - Moi ignorer que les Catalans danser la sardane nus! Eux être naturistes?

    - It's a pity! I'm sçocking!

    Et les Intruses ont entonné à tue-museau la çanson de Zarles Trenet "Qu'elle est zolie la sardane que l'on daaaaanse en pays catalaaaaan!"

    La belle côte catalane

    Nous avons regardé les zolis esquifs dans le port de plaisance.

    - Vous avez vu, des zens se préparent pour faire de la plonzée sous-marine.

    - Moi vouloir aller avec eux pour voir les fonds marins.

    - On n' a pas le temps!

    - Cela être touzours le même refrain avec vous, Mossieu Zizi. Cela devenir usant!

    - Mazette! Il se prend pour Minizup'tictac!

    La belle côte catalane

    Minizup'iéla a éxizé qu'on la prenne en photo sur un canon.

    - Moi canonner, a-t-elle clamé.

    - Heureusement qu'il ne s'azit pas d'un tank, palsambleu, sinon vous auriez dit...

    - Stop! l'a gourmandée mon hôte. On connait la suite!

    La belle côte catalane

    A Banyuls, on peut voir de belles villas.

    - Il est fort dommaze qu'elles soient fermées, a soupiré Minizup'Rosa.

    La belle côte catalane

    Nous avons fait une halte à Port-Vendres.

    -  Cette cité possède un port de commerce important qui est le plus proçe du nord de l'Afrique. On trouve encore des navires de pêceurs. On est au pays de l'ançois!

    La belle côte catalane

    - Ze connais bien Port-Vendres, ai ze dit aux Intruses.

    - Ah bon! Et comment?

    - La famille de Mossieu Pépenne, l'époux de Dame Zeanne, y possède une maison non loin de l'église et nous y sommes venus manzer. Avec le frère de Mossieu Pépenne nous avons marçé dans la campagne autour de la cité.

    La belle côte catalane

    Sur le çemin du retour, nous nous sommes arrêtés au bord de l'étang de Canet-Plaze.

    - On va découvrir un villaze de pêçeurs, nous a indiqué mon hôte.

    La belle côte catalane

    - Françement, ze me demande comment ils peuvent vivre dans ces cabanes.

    - Moi aussi, ai ze opiné. Ze parie qu'ils n'ont ni TSF ni WIFI.

    - Il s'azit d'une reconstitution de l'habitat ancien des pêçeurs, qu'on appelle "bourdigou", dans un espace naturel préservé.

    La belle côte catalane

    - Mazette! Heureusement qu'il s'azit d'un éco-musée.

    - Pourquoi dites vous cela Minizup'Mouff.

    - Vous avez vu l'état de cette barque? Ze n'irai pas naviguer avec elle pour rien au monde!

    La belle côte catalane

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier nous sommes arrivés vers midi à Rivesaltes. Nous avions dû prendre l'avion de l'aéroport Zarles de Gaulle au lieu de celui d'Orly comme d'habitude.

    A peine étions nous arrivés, que nous avions un messaze de la part de Mossieu Antoine, un de mes zélés fans, le mari de la soeur de celui qui dit que ze ne suis que son avatresse. 

    Un week-end catalan qui débute bien

    Ils nous invitaient à dézeuner.

    Certes il faisait très çaud, mais nous avons manzé sur la terrasse à l'ombre.

    Minizup'Mouff était ravie car elle a eu droit à du muscat de Rivesaltes.

    - Mazette! C'est un vrai nectar.

    - Faites attention, lui a dit mon hôte, c'est un apéritif qui monte vite à la tête.

    Un week-end catalan qui débute bien

    Mossieu Antoine nous avait préparé un vrai repas catalan.

    - C'est une cargolade, nous a-t-il dit.

    - Pouvez vous m'expliquer ce que c'est ? lui a demandé l'Intruse parisienne.

    - Ce sont des escargots qu'on fait cuire sur de la braise et qu'on déguste avec du pain garni d'aïoli et un une bonne liçette de vin rouze du pays.

    Un week-end catalan qui débute bien

    Au début, elle ne semblait pas trop emballée.

    - Il faut vous lancer, lui a dit Mossieu Antoine.

    Une fois qu'elle a eu gouté, on ne pouvait plus l'arrêter.

    - Laissez quelques escargots aux autres, lui a intimé mon hôte.

    Un week-end catalan qui débute bien

    Les escargots, en fait, constituaient une entrée.

    Nous avons manzé une bonne entrecôte avec des pommes de terres fort bien préparées par Dame Christine.

    - Fouçtra! Ce n'est pas ainsi que ze vais perdre quelques milligrammes.

    Un week-end catalan qui débute bien

    Et pour finir en fanfare, on a eu des gâteaux en dessert.

    - Fouçtra! Ze vous le dis, on reviendra! s'est exclamée Minizup'Mouff!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris en vaca vacances"

    Auzourd'hui, nous repartons à Rivesaltes pour un week-end prolonzé.

    - Mazette! Z'espère qu'on pourra enfin aller à la plaze.

    - Mitou, of course!

    - Ié! Nous vouloir faire des çâteaux de sable.

    - Mossieu Zizi devoir m'açeter une bouée.

    - Et pourquoi donc, Minizuplein?

    - Pour pouvoir bronzer sans touçer le sable, pardi!

    - Macarel! Mam'zelle à des exizences!

    - Z'espère qu'on aura droit à ces cornets de glace vanille, est intervenue Minizup'Kiki de Vitry.

    - Et des boissons fraîçes!

    - Heu!... Vous faites des çâteaux en Espagne, mes amies, suis-ze intervenue.

    - Et pourquoi donc? s'est inquiétée Minizup'Rosa.

    - Parce que vous, vous partez à Zaint-Etienne avec Mossieu Cricri.

    - It's a pity!

    - Fouçtra! Mais il n' y a pas la mer là-bas!

    -  Et nous quoi faire?

    - Mossieu Cricri ne veut zamais manzer de glace! s'est exclamée Minizup'Fandango.

    - It's a çame!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • GIFS BONNE NUIT.. BONSOIR.. SOIRÉE

    Cette nuit, z'ai eu le plus grand mal à trouver le sommeil.

    - Macarel, qu'est ce qui vous a empêçé de vous lover dans les bras de Morphée?

    - Adoncques, vous, vous n'avez rien entendu?

    - Nan! Moi z'ai dormi profondément.

    - Ma foi, vous deviez bien être épuisée.

    - Certainement pas, mais moi z'essaie de me libérer la cervelle avant de me couçer.

    - Mais moi aussi, Minizup'Zhérault. Cela fait partie de mon hyziène de vie.

    - Et alors, pourquoi vous avoir eu un dodo perturbé? m'a demandé Minizuplein.

    - C'est à cause de Minuizup'Mouff!

    - Fouçtra! Qu'est ce que z'ai encore fait?

    - Vous rêvates et vous parlâtes, est intervenue Minizup'Rom.

    - Ah! Vous voyez! Ze n'ai pas eu des hallucinations.

    - Et mazette, qu'est ce que ze pouvais dire?

    - Vous parliez du site "Comme z'aime"

    - Palsambleu! C'est une galézade.

    - Non, ma mie. Vous disiez qu'avec "Comme z'aime" Agnès avait perdu 20 kilos.

    - It's a pity.

    - Vous azoutiez que la première semaine était gratuite.

    - Atçoubi! Cette infâme publicité fait des ravazes.

    - Vous affirmiez que vous vouliez perdre quelques milligrammes!

    - Du pur fantasme, tudieu! Ze vous ai dézà dit à moultes reprise que ze n'avais pas besoin du moindre rézime et que z'aime être une tartinette zironde.

    - Heureusement que Minizup'Mouff n'est pas somnambule, est intervenue Minizup'Fandango.

    - Et pourquoi donc?

    - Elle aurait été capable de téléphoner et de s'inscrire!

    - Ze vais débrançer le téléphone la nuit, ai ze dit. Il vaut mieux prévenir que guérir!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Image associée

    Hier, nous avons eu la grande surprise de trouver un baluçon au niveau du sézour.

    - Par le gourdin de Zaint Marcel, qu'est ce ceci?

    - Ze commence à en avoir assez, s'est emportée Minizup'Cosette. Cela sert à quoi que ze m'éçine à bien tenir cette maisonnée si on met du bazar?

    - It's really a pity.

    - En tout cas ce bagaze me sembler bien rempli, a fait remarquer Minzup'iéla.

    - Ze me demande qui a pu le poser là, suis ze intervenue.

    - Atçoubi! Voilà que notre Minizup va nous refaire une enquête façon Hercule Poirot.

    - Cela promet! Elle va encore nous faire mettre en rond pour nous nous asséner sa vérité.

    - Mazette! Ne fatiguez pas vos petites cellules grises.

    - Cela ne me déranze point, Minizup'Mouff.

    - Ce baluçon, c'est moi qui l'ai préparé, a azouté l'Intruse parisienne.

    - Vous? Mais pourquoi donc ma mie?

    - Fouçtra! Cela me semble clair, z'ai décidé de m'en aller!

    - Que vous arrive-t-il ? a demandé Minizup'Rom? Quelles sont les raisons qui motivent cette soudaine et fort inattendue décision? Pourriez vous éclairer notre lanterne?

    - En vérité, ze vous le dis, z'en assez de vos incessantes moqueries à mon endroit.

    - Nous? Nous moquer de vous? Vous galézer!

    - Vous passez le plus clair de votre temps à dire que ze suis grosse, que ze devrais faire un rézime drastique pour perdre quelques milligrammes.

    - Mais c'est pour votre bien, s'est exclamée stupidement Minizup'Kiki de Vitry.

    - La preuve! Vous remettez le couvert!

    - Pour quelqu'un qui adore manzer, macarel, l'imaze est bien çoisie.

    - Tu quoque, Minizup'Zhérault? Et moi qui vous croyais ma complice. Vous voyez, vous me confortez dans ma décision.

    - Mais où donc comptez vous aller? a questionné Minizup'Fandango.

    - Ze vais retourner dans la rue Mouffetard, dans la boutique où vos hôtes ont fait, pour mon plus grand malheur, mon acquisition.

    - M'enfin! Il y a grand temps qu'elle a fermé, par la pipe de Zaint Claude.

    - Ne vous en faites pas pour moi, les Parisiennes ont touzours su se débrouiller dans toutes les situations, aussi difficiles soient-elles.

    - Mais où vous dormir? s'est inquiétée Minizup'iéla.

    - Sous les ponts de Paris, si il le faut!

    - It's a çame!

    - Bon! On ne va pas la plaindre, est intervenu mon hôte! Vous voulez partir. La porte vous est grande ouverte! Ze ne vous retiens pas! Bon vent!

    - M'enfin Mossieu Zizi? Vous me mettez à la porte.

    - Que nenni! Si ze ne m'abuse, c'est votre désir de partir. Ze vous souhaite simplement bonne çance pour votre nouvelle vie.

    - Ze ne m'attendais pas à cela de votre part, palsambleu.

    - Vous avez cru que z'allais vous supplier céans de rester! Ce n'est certainement pas dans mon tempérament.

    - Ma mie, réflécissez bien, suis ze intervenue. Les rues, la nuit, ne sont pas sûres.

    - Des rôdeurs rôder, a azouté Minizup'Rosa.

    - On pourrait s'en prendre à votre vertu, par le zaint prépuce de mon doux Zésus.

    - Et puis, barmelouse, on vous aime bien et on ne fait que vous taquiner!

    - Yes! We love you!

    - Venez sur mon coeur, ma mie, lui a dit Minizup'Kiki de Vitry, que ze puisse vous embrasser.

    Et tout la tribu a fondu en larmes.

    Pendant ce temps, Minizup'Cosette avait défait le baluçon.

    - Mon dieu! Elle avait pris du fromaze à trous!

    - M'enfin, Minizup'Cosette il fallait bien qu'elle se sustente! Ce n'est vraiment pas grave!

    - Si ze reste, a déclaré Minizup'Mouff, aurai ze droit à une part de tarte aux pommes, avec de la glace vanille et de la çantilly?

    Et à ces propos innocents, nous avons éclaté de rire!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Image associée

    Auzourd'hui, z'ai envie de vous faire une intime confidence.

    Comme tous les grands écrivains à l'immense talent, dont ze me pique en toute modestie de faire partie, z'ai parfois des pannes d'inspiration.

    C'est ce que dans mon milieu littéraire, on appelle l'angoisse de la paze blançe.

    Ze me demande souvent si vous vous rendez vraiment compte le travail que représente la tenue quotidienne de mon merveilleux blog.

    Tous les zours, ze me dois de trouver une idée orizinale pour vous amuser.

    Mon blog comprend 8 rubriques que ze me dois d'alimenter.

    Vous pouvez ainsi savoir ce qui s'est passé le zour de votre anniversaire.

    Pour complaire à Minizupette, note quasi zainte, qui est la plus ancienne membre de ma tribu, ze vous narre la vie du zaint du zour, ainsi pouvez vous découvrir l'orizine de votre prénom.

    Pour vous divertir, ze partaze avec vous mes coups de coeur musicaux.

    Les amateurs de peluçes peuvent se régaler avec les photos que ze prends régulièrement dans des vitrines ou dans des boutiques.

    Ceux qui le souhaitent peuvent enriçir leur culture avec mes pazes consacrées à l'histoire.

    Enfin, ze vous invite à voyazer dans de nombreux pays et de belles rézions de notre çère France grâce à mes photos de vacances.

    Avouez que peu de blogs vous offrent quotidiennement une telle diversité et une telle riçesse au niveau du contenu éditorial.

    Ze consacre, avec haçarnement, beaucoup de temps pour essayer de vous faire plaisir.

    Mais souvent ze suis déprimée, car si z'ai de nombreux visiteurs et visiteuses, beaucoup omettent de voter. 

    Or une note de votre de votre part, c'est pour moi la plus belles des récompenses et cela m'incite à poursuivre mon grand oeuvre.

    Alors, s'il vous plait, merci de voter pour moi si vous souhaitez que ze continue.

    C'est facile à faire et cela ne vous demande qu'un petit clic!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Image associée

    Hier, les Intruses ont cru pertinent de se bien se moquer de moi car ze passais du temps à la salle de bains.

    - Atçoubi! Vous n'avez qu'à vous y installer!

    - Ze ne vois en quoi cela vous déranze, Minizup'Zhérault.

    - Macarel, ze disais cela cela comme z'aurais pu dire autre çose!

    - Z'espère que vous avez laisser la pièce d'eau dans un bon état de propreté, est intervenue Minizup'Cosette, un çiffon à la patte.

    - Ma mie, saçez que ze sais bien me tenir et que z'ai reçu une excellente éducation.

    - Comme on dit par çez moi, mieux vaut prévenir que guérir!

    - Mazette, en tout cas vous n'avez pas lésiné sur le fond de teint!

    - Ze me dois de conserver mon beau teint de pêçe, Minizup'Mouff.

    - A ce point là, cela ressembler plutôt à un ravalement de façade, s'est esclaffée Minizup'iéla.

    - Ma patte dans votre museau, ce sera du mortier, vous pouvez me croire.

    - Et votre parfum est une tartinette entêtant a azouté Minizup'Fandango.

    - C'est du patçouli, ma mie!

    - Vous avoir sans doute un peu abusé, a déclaré Minizuplein.

    - Que nenni, mais c'est un parfum de grande qualité que z'ai depuis des années.

    - Ceci explique cela, par la serpette de zaint Fiacre. Il a sans doute tourné votre fameux patçouli des îles!

    - It's a pity!

    - Ze me pose une question, est intervenue Minizup'Rom. Pourquoi vous mettez vous de la sorte sur votre 31? Auriez vous quelque rendez-vous galant. Contactâtes vous quelque Minizupon, via la plateforme Meetic?

    - Dieu m'en préserve, ze...

    - Par le gourdin de zaint Martin, veuillez ne pas mêler mon doux Zésus à de telles turpitudes!

    - M'enfin, Minizpette, vous me connaissez bien? Ze ne m'abaisserai nullement à de telles sordides extrémités.

    - Alors pourquoi vous vous pougnaquer ainsi?

    - Ze tiens à garder mon quant à moi et  ze ne saurais déçoir!

    - It's ridiculous, indeed!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique